Arte y Arquitectura
AD France

AD France

Mai - Juin 2020

Le magazine haut de gamme des tendances de la déco, du design, de l'art et de l'architecture. Le magazine qui suscite l'imaginaire, rend le beau accessible au plus grand nombre, qui s'adresse aux esthètes professionnels et amateurs.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Les Publications Conde Nast SA
Periodicidad:
Bimonthly
Leer Más
ESPECIAL: Obtenez 2 numéros gratuit sur votre abonnement!
SUSCRIBIRSE
US$ 23,17
8 Números

en este número

2 min.
ad a 20 ans !

En avril 2000, paraissait le premier numéro d’AD en France. Vingt ans après, nous nous apprêtions à célébrer cet anniversaire lorsqu’a surgi la pandémie. Comment fêter ses 20 ans alors que le monde est endeuillé, troublé, en plein choc ? Et, plus prosaïquement, comment réaliser un magazine alors que l’on est en confinement, la rédaction en télétravail, les photographes, les lieux et les meubles à montrer hors de portée ? Bien sûr, nous avons trouvé les solutions pratiques – voir pages suivantes –, mais la situation méritait réflexion quant à l’avenir de notre magazine et au(x) message(s) que nous souhaitons transmettre à nos lecteurs. Comment nous projeter dans ce monde que nous sentons en mutation ? Sans doute, à travers une série de principes qui nous semblent primordiaux. Montrer la…

6 min.
dans les coulisses d’ad , au temps du confinement

Il y a eu comme un blanc. Un message du nouveau p-dg de Condé Nast France, Javier Pascual del Olmo, annonce à l’ensemble des collaborateurs qu’un soupçon de coronavirus pèse sur le groupe, et que par précaution les bureaux seront fermés ce jour-là. C’est notre premier contact professionnel avec cette nouvelle réalité sanitaire. Ensuite, cela va assez vite. Le groupe décide de démarrer le télétravail, anticipant d’une bonne semaine les directives gouvernementales, et fait envoyer les ordinateurs au domicile de chacun. Pour les douze journalistes de la rédaction d’AD, habitués à travailler de façon très soudée, en open space – certains lundis matins, nous sommes jusqu’à quinze à nous entasser dans le bureau de Marie Kalt, notre rédactrice en chef, pour la conférence hebdomadaire –, il est clair qu’il va falloir…

5 min.
ils ont participé à ce numéro

Vincent Leroux De l’approche documentaire pour le collectif Temps Machine dont il a été membre de 2005 à 2016 aux demeures les plus incroyables immortalisées pour la presse déco en passant par les portraits et les voyages, le photographe Vincent Leroux aime varier les styles. En 2017, il a lancé une collection de city guides baptisée 12 vues dont un nouveau tome dédié à Bucarest paraîtra bientôt. Pour AD, c’est en Sicile qu’il s’est envolé, bien avant le confinement, pour shooter une villa décorée par Jacques Garcia : « J’ai particulièrement aimé la puissance narrative de l’atmosphère qu’il a créée dans ce projet et la démesure extravagante de cette demeure inspirée, posée au sommet d’une colline sicilienne. » Kirsten Sims Diplômée en design appliqué et illustration, cette trentenaire vit au Cap où elle…

4 min.
objets de désir

LE CANDÉLABRE SCULPTURAL Extravagant, en bronze, il sort tout droit de l’imagination fantasque des Haas Brothers. Rich and Famous, 21 × 7 × h 27 cm, 22 200 €, R & COMPANY. LE MIROIR EN MURANO Un masque qui perpétue avec ironie et légèreté les détails décoratifs typiques du miroir vénitien antique. Teste Composte 01, 75 × 72 × 8 cm, 3 500 €, LUCIA MASSARI. LA CONSOLE EN ZIGZAG Éditée à 40 exemplaires, cette console en bois laquée jaune pastel se distingue par sa drôle de forme. Zappy n° 572, 132 × 86 × 50 cm, prix sur demande, HERVÉ VAN DER STRAETEN. L’OBJET FASCINANT Cette pièce unique en verre coulé signée Stine Bidstrup adopte toutes les tonalités de bleu et de vert. Imaginary Crystallisations (Object no. 1), 15× 15 cm, prix sur demande, GALLERY FUMI. LE COUSSIN D’ARTISTE Signé du jeune…

3 min.
jules de balincourt, en couverture

Ce qui nous plaît chez Jules de Balincourt, c’est son regard sur le monde à la fois très figuratif et réaliste – regardez les tableaux accrochés aux murs dans les intérieurs qu’il peint, les détails innombrables de ses villes, la végétation de ses forêts vierges – et en même temps halluciné, comme s’il décrivait des scènes vues en rêve, parfois en cauchemar. Ses couleurs fortes, ses formes libres peuvent être aussi enchanteresses qu’inquiétantes. Pourtant, si les atmosphères étranges de certaines de ses œuvres font parfois penser à la peinture de Peter Doig, elles ne sont jamais aussi sombres. « J’essaye de vaincre les ténèbres en peignant la lumière », répond Jules de Balincourt quand on l’interroge sur son usage de la couleur. Né en 1972 à Paris, il a grandi sous…

8 min.
le musée idéal d’ad

Console M&C PIERRE CHARPIN, 2015, Galerie kreo Série limitée de 8 exemplaires, cette console est emblématique du travail de Pierre Charpin, montrant qu’un langage formel minimal – ici un rond dans un carré – peut être la source d’un résultat sophistiqué. Son principe de composition, un esprit de géométrie et une recherche d’équilibre, sont présents dans toutes les créations du designer. Prix sur demande. Chaise Bold BIG-GAME, 2009, éditée par Moustache À l’époque de sa création, seul un fabricant de chaussettes fut capable de gainer de tissu les tubes en mousse de l’étonnante assise du trio suisse. L’éditeur français Moustache ne se trompe pas en la choisissant pour sa collection inaugurale : elle compte désormais parmi ses best-sellers et a rejoint les collections du MoMA, du MAD et du Vitra Design Museum. 420 €. Canapé Ruché INGA…