EXPLORARMI BIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Estilo de Vida Femenina
AvantagesAvantages

Avantages HS49

Dans Avantages il n’y a que…des avantages ! Chic et pratique, Avantages s’adresse à toutes les femmes modernes et propose plein d’idées astucieuses pour profiter de la vie et faire partager son optimisme. Au programme : cuisine, santé-forme, mode-beauté, développement durable et art de vivre.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Avantages
Leer Máskeyboard_arrow_down
SUSCRIBIRSE
US$ 19,54
12 Números

EN ESTE NÚMERO

access_time1 min.
de la douceur avant tout

Ah, les plats de notre enfance ! Les mijotés qui embaument la cuisine, les volailles à la peau dorée et croustillante, les blanquettes moelleuses, les tatins fondantes… On les chérit. On s’en transmet les recettes de génération en génération, exhumant des cahiers à l’encre fanée, en se disant tout de même que notre chère aïeule avait parfois la main un peu lourde sur le beurre, la farine ou le sucre. Revisiter nos classiques, c’est d’abord faire preuve d’un peu plus de légèreté. Et de simplicité. Mais pas seulement. On peut oser les alliances inattendues, glisser une épice, dissocier les saveurs pour surprendre les papilles. Troquer un ingrédient contre un autre. Sans jamais perdre de vue l’essentiel : il s’agit de magnifier le produit, jamais de le travestir, ni d’en masquer…

access_time7 min.
plats mijotés ou desserts mythiques… nos basiques n’ont rien de classique !

Jean-François Piège est un puriste. Pour ce chef adoré des Français, star de « Top Chef » sur M6 et doublement étoilé au Grand Restaurant, à Paris, rien ne vaut la cuisine « d’identité culinaire française » (ne lui parlez pas de plats « classiques », il dégaine aussitôt), cette « cuisine simple, vivante ». Faire différent pour épater ? « L’esbroufe, c’est du bluff… quand on recherche uniquement l’originalité, on passe à côté du partage et du plaisir… » Pour l’homme qui vient de reprendre La Poule au pot, l’une des adresses historiques des Halles, la cuisine classique n’est pas un vain mot. « Cuisiner, c’est d’abord cuire, une affaire de précision… » Pour Jean-François Piège, ce qui caractérise ces plats classiques, c’est le facteur temps. « Mijoter, c’est…

access_time1 min.
la poule au pot invite les saveurs d’enfance

Hachis parmentier, joue de bœuf, escargot en coquille, beurre d’escargots… La nouvelle carte de La Poule au pot signée Jean-François Piège fleure bon la cuisine bourgeoise à l’aise dans ses classiques. Cette adresse du soir est désormais ouverte le midi. On y retrouvera toutes les recettes favorites du chef, comme ces cuisses de grenouille en persillade, plat qui a bercé son enfance et façonné son amour de la cuisine française. Jean-François Piège œuvre également dans deux restaurants, le très carnassier Clover Grill et le Clover Green pour les gourmands vegan. La Poule au pot, 9 rue Vauvilliers (Paris I ). Tél. 01 42 36 32 96, lapouleaupot.com Clover Grill, 6 rue Bailleul, (Paris I ). Tél. 01 40 41 59 59. Clover Green, 5 rue Perronet (Paris VII ). Tél. 01 75 50…

access_time1 min.
à la façon du chef gérard delaunay

→ Avec un tourteau… On réveille ce classique du plateau avec du citron vert, une rémoulade de légumes de saison et une écrasée de pommes de terre. Résultat : Le goût de la chair de crabe est préservé et sublimé par le côté végétal de la recette. → Avec du saumon grillé… D’abord, on choisit un cœur de saumon d’Écosse, le meilleur du genre. On le grille simplement et, au lieu du traditionnel beurre blanc, on utilise un beurre blanc safrané. On sert avec une niçoise de légumes confits. Le résultat : le beurre blanc safrané étonne les papilles et se marie à merveille avec le saumon. Souvent, on sert des pommes de terre vapeur avec ce plat et c’est banal. Les légumes confits apportent un côté ensoleillé et canaille. → Avec…

access_time1 min.
le charme discret de la cuisine bourgeoise

En juin dernier s’est tenu le premier déjeuner réunissant le jury de la deuxième édition du prix Procope de la Cuisine bourgeoise. Trois premiers ouvrages ont été retenus dans le cadre de cette manifestation visant à récompenser un livre de gastronomie portant haut les valeurs de la cuisine bourgeoise, de ses expressions les plus traditionnelles aux plus audacieuses. Les trois titres sont les suivants : « La Cuisine canaille » par Joseph Viola (éd. Hachette Cuisine), « Une charcuterie dans ma cuisine » par Gilles Vérot (éd. Tana) et « La Merveilleuse Histoire des pâtisseries » par Michel Tanguy et Jacques Genin (éd. Gründ). Le 6 novembre prochain, une nouvelle liste sera examinée. Le prix sera rendu le 30 novembre au Procope, le plus vieux café-restaurant de Paris.…

access_time7 min.
un match serré plutôt cocotte ou robot ?

Faire une sauce… Avantage : robot ↑ Le robot, grâce à son côté multifonctionnel, donne des sauces intéressantes. Quand j’ai fait cuire ma viande en cocotte, je récupère la sauce avec les oignons, les aromates, les sucs et je mixe le tout, c’est super rapide. ↓ La cocotte permet aussi de faire des sauces intéressantes en déglaçant et en se servant des sucs comme base. Mais si l’on désire obtenir un jus, il faudra ensuite filtrer. Préparer un potage ou une soupe… Avantage : cocotte ↑ Quand je prépare un potage, je fais toujours rissoler mes légumes dans la cocotte avec des oignons avant d’ajouter l’eau. J’ai toujours cette base cuisinée avec de l’huile d’olive, un oignon, des carottes, du céleri branche et des aromates. Si je veux plus de liant, j’ajoute quelques pommes de terre…

help