ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
Noticias y Política
L'Express

L'Express

No.3628

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Groupe Express Roularta
Periodicidad:
Weekly
SUSCRIBIRSE
US$ 48,06
26 Números

en este número

3 min.
l’urgence écologique n’attend pas

Il y a cinq ans, l’Accord de Paris était signé dans l’enthousiasme. Depuis, la trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est pas tenue. Les pollutions se multiplient, la biodiversité continue de décroître, et les ressources se raréfient. Alors il faut avoir la lucidité de le reconnaître: même si la volonté d’agir était sans faille, il manquerait encore l’essentiel – des acteurs qui aient l’envergure suffisante pour faire basculer l’économie vers le développement durable. Face aux géants de la pollution, il faut un géant de la dépollution. Ce sont aujourd’hui des grands groupes industriels, des États ou des mégapoles qui, en répondant aux besoins croissants des populations, contribuent massivement aux dérèglements écologiques. Pour transformer leurs activités et en réduire l’impact, ils doivent pouvoir compter sur des partenaires puissants…

4 min.
courrier

La France et sa devise Pierre Demortier, Bormes-les-Mimosas (Var) La devise « Liberté, égalité, fraternité » symbolise la France et continue à rassembler. Etre français, c’est se reconnaître dans cette devise et la défendre (« Ce qui nous rassemble encore », L’Express du 23 décembre). Quoi de plus simple? Liberté de penser, de parler, d’écrire, de croire, d’agir, avec comme seule limite la liberté des autres. Egalité des droits, mais aussi des devoirs. Fraternité, en considérant l’autre comme son frère en humanité. Il n’est pas nécessaire de renier ses attaches, ses coutumes, sa cuisine, sa langue régionale ou maternelle. La seule condition pour avoir sa place dans notre société est l’adhésion aux valeurs de la République. La culture confinée Tristan Bourget, Le Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) J’ai été consterné de lire que pour Sylvain Fort, « la…

2 min.
joe biden face à l’hydre de l’extrême droite

Joe Biden ne s’y est pas trompé en qualifiant de « terroristes » les partisans fanatisés de Donald Trump qui, chauffés à blanc, ont pris d’assaut le Capitole le 6 janvier. « L’inquiétude est très grande. Personne ne connaît la réponse à apporter, mais la révolte est profonde dans les zones les plus républicaines du pays », observe Larry Sabato, directeur du Center for Politics et politologue à l’université de Virginie. « Joe Biden va devoir faire face à une menace in surrectionnelle constante, que ce soit à Washington ou dans les Etats », renchérit l’historienne Françoise Coste, professeure à l’université Toulouse II-Jean-Jaurès. Passés au second plan après le 11 septembre 2001, ces mouvements extrémistes n’en sont pas moins actifs depuis longtemps – en témoigne l’attentat d’Oklahoma City en 1995 contre…

1 min.
pourquoi les déclinologues de l’empire américain se trompent

Spectaculaire, l’attaque menée par les troupes trumpistes contre le Capitole a fait l’objet de très nombreux commentaires dans le monde entier, beaucoup y voyant le dernier symbole du déclin programmé de la puissance américaine. La presse russe a raillé un système électoral « archaïque ». Les dirigeants turcs, qui n’oublient pas les leçons que leur admoneste régulièrement Washington, ont appelé « chacune des parties à agir avec modération et bon sens ». La pique la plus acerbe est venue des médias chinois, qui ont rappelé que la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qualifiait en 2019 les mani festations prodémocratie à Hongkong de « beau spectacle » La presse chinoise a donc particulièrement ap précié le « spectacle » de l’assaut contre le Capitole, parlant d’une « humiliation…

2 min.
le monde de moderna et le nôtre

Il faut lire l’interview du patron de Moderna, Stéphane Bancel (page 48). Pour en savoir plus sur un vaccin dont les premières doses ont commencé à être distribuées cette semaine sur le territoire français, et qui devrait contribuer à accélérer notre campagne de vaccination. Mais pas seulement pour cela. Ce qui ressort de cet entretien accordé sans filtre et sans le moindre intermédiaire, c’est sa liberté de ton, son pragmatisme revendiqué et, disonsle, une forme de sérénité trop rare dans le brouillard qui nous entoure. Il faut lire l’interview de Stéphane Bancel, et dans la foulée, se plonger dans l’une de ces circulaires dont l’administration française a le secret: à la fin de décembre, le ministère de la Santé a mis en ligne un guide relatif à la première phase de…

2 min.
coupable déni

C’était l’angle mort des violences sexuelles, le tabou ultime. Il semblerait qu’il soit en passe, enfin, de sortir de l’ombre grâce à cette révolution #MeToo, qui creuse jour après jour son sillon dans notre conscience collective. Il y a encore cinq ans, Camille Kouchner auraitelle publié un livre accusant son beaupère Olivier Duhamel de viols répétés sur son frère jumeau? Il y a cinq ans, un tel témoignage auraitil entraîné en quelques jours le séisme qu’il provoque aujourd’hui à la direction de Sciences po, dont le politologue était l’une des plus flamboyantes figures? Les cercles dorés du pouvoir n’ont pas l’apanage des viols et agressions sur les mineurs, on le sait. On sait aussi combien parler est un chemin de croix pour ces victimes, dépossédées très jeunes de leur corps…