Le Chasseur Français

Le Chasseur Français No. 1487

Chaque mois, retrouvez des reportages et des conseils pratiques concernant la chasse, la pêche, le jardin. Et en plus, des petites annonces classées au service de nos lecteurs.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Periodicidad:
Monthly
US$ 3,13
US$ 26,71
12 Números

en este número

1 min.
quid des dégâts commis par les cochons en goguette?

☛ Les cochons de toutes races étant des animaux domestiques, les déprédations qu’ils peuvent causer ne sont pas indemnisables par les fédérations des chasseurs, comme le sont celles des sangliers. La difficulté pour ces dernières étant d’établir qui sont les auteurs des dégâts. Sur cette photo, les coupables sont clairement identifiés, des cochons laineux en flagrant délit de recherche de vers dans des herbages. Dans le cas présent, l’agriculteur a pu se retourner contre le propriétaire négligent. G. DE VALICOURT (3), FDC14 (MD)…

1 min.
sur le terrain

Agréable et polyvalent ☛ Cet Ata calibre 20 est agréable. En dépit de la forme de sa longuesse qu’un crossier affinerait rapidement, il se cale et monte facilement et confortablement à l’épaule avec une ligne de visée précise. On apprécie sa vraie bascule fine, et ses 2,8 kg font qu’il n’est ni trop léger ni trop lourd. Avec lui, on chasse devant soi sans fatiguer et on tire de façon répétitive au poste ou en battue. Enfin, ses canons de 71 cm et sa bascule acier permettent de garder une certaine main pour swinguer et devancer les gibiers. On peut aussi l’utiliser au marais car le fusil est magnum et certifié bille d’acier.…

1 min.
à voir, à faire…

☛ Les gueules de terrier peuvent afficher une certaine activité. La tanière du blaireau se caractérise par un chenal en forme de gouttière, creusé par le passage répété de l’animal. Le repaire du renard est marqué de mouvements de terre. ☛ Pour personnaliser le son de la sonnaille de son compagnon, on peut entourer le bord de celle-ci avec du ruban adhésif toilé, qui rend sa résonance d’autant plus mate qu’il y aura de tours de ruban. Cette astuce a l’avantage de ne pas être définitive. ☛ Le tir du renard peut être prévu lors des battues au grand gibier. Mais dans certains départements, aux premiers flocons, mieux vaut consulter attentivement l’arrêté départemental. ☛ Lorsqu’on vide un gibier à poil, il faut penser à recueillir un peu de sang pour le civet dans…

2 min.
les séquoias géants d’aubigny-sur-nère

Le 3 juillet dernier, les enfants de l’école élémentaire Les Grands Jardins ont terminé l’année scolaire en beauté: l’association A.R.B.R.E.S*, qui labellise les plus beaux ligneux de notre territoire, a décerné le titre d’«Arbre remarquable» à deux séquoias plantés à la fin du XIXe siècle. Cette cérémonie, quelque peu allégée en raison de la crise sanitaire du Covid-19, a permis aux classes de l’école mitoyenne de célébrer l’événement à leur manière (chants, poésies, dessins), sous le regard des élus et des personnalités. Les Grands Jardins d’Aubigny couvrent 4 ha et sont librement accessibles au public, 24 heures sur 24. C’est la raison pour laquelle les natifs et natives d’Aubigny ont invariablement des souvenirs liés aux deux géants enracinés. Et pour cause : l’un d’entre eux présente, pour une raison inconnue, une…

6 min.
les thons sont de retour

l n’y a pas si longtemps, jusqu’au milieu du XXe siècle, les thons rouges (Thunnus thynnus), très gros pour la plupart, abondaient en été dans les eaux bretonnes, avant de continuer leur gigantesque migration en contournant le Cotentin; ils empruntaient alors le pas de Calais pour passer en mer du Nord, s’attardaient dans les détroits du Danemark, remontaient ensuite le long des côtes norvégiennes, redescendaient à l’automne vers le Dogger Bank au large de Scarborough pour s’y repaître de harengs… En Bretagne, c’est sur les bancs de sardines que les thons festoyaient, et les pêcheurs locaux ne voyaient pas d’un bon Œil ces prédateurs de grande taille qui crevaient et détruisaient leurs minces filets en coton et nuisaient grandement à l’industrie de conserve sardinière. Les pêcheurs sportifs anglais furent les premiers…

5 min.
guillaume gomez, “on sert du gibier à l’élysée”

Le Chasseur Français: Vous parlez souvent des produits du terroir, vous êtes né à la campagne? GG: Pas du tout je suis né à Paris dans le 20e arrondissement et j’ai passé une partie de mon enfance, en banlieue parisienne. Je suis venu vivre à Paris vers 18 ans quand j’ai commencé mon service militaire. Mais il est vrai que je parcours régulièrement le territoire français à la rencontre de producteurs, d’éleveurs, de pêcheurs ou de chasseurs. Je n’ai pas vraiment de zone de prédilection, la France est tellement riche, il n’y a pas un pays au monde qui possède une telle diversité de terroirs sur une surface si petite. LCF: Cela fait partie de votre mission d’aller découvrir des produits et de les valoriser à l’Élysée? GG : Oui, c’est comme cela…