Le Chasseur Français

Le Chasseur Français No. 1489

Chaque mois, retrouvez des reportages et des conseils pratiques concernant la chasse, la pêche, le jardin. Et en plus, des petites annonces classées au service de nos lecteurs.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Periodicidad:
Monthly
US$ 3,13
US$ 26,71
12 Números

en este número

3 min.
beretta 687 silver pigeon iii élégance et efficacité

Ce superposé est une évolution élégante du Silver Pigeon I, qui a largement fait ses preuves auprès des chasseurs du monde entier. Les nouvelles gravures sont plus fines, associant des scènes de chasse à des motifs floraux. Elles sont réalisées avec la nouvelle technologie du laser à cinq axes, capable de graver des surfaces arrondies avec une parfaite continuité du dessin, ce qui caractérise généralement les fusils de chasse premium. La clé d’ouverture et le haut de bascule bénéficient également de ces gravures. Autre nouveauté, la technologie « Steelium Optima Bore HP » des canons : une combinaison d’acier tri-alliage (Ni, Cr, Mo), un forage profond, un martelage à froid et une détente sous vide. Ces canons sont suralésés à 18,6 mm (âme large) et possèdent une géométrie spéciale à…

4 min.
de l’ail sauvage dans votre assiette

Tapis vert, presque à l’infini, sur le sol de cette enclave boisée bordant un bras mort du Rhône, en aval de Lyon. Nous sommes au début du mois de mars et la nature se relève d’un épisode de léthargie. Au côté de Margareth Bugier, nous avançons avec précaution sur ce parterre chlorophyllien pour ne pas écraser les feuilles lancéolées qui pointent vers le ciel. «Cette plante ne sait pas cacher son jeu, fait remarquer Margo. Les molécules volatiles qui s’en échappent ne trompent pas nos narines…» L’ail des ours décline ainsi son identité aux gourmands qui croisent son chemin à cette période de l’année. La feuillaison n’est que la première étape d’une alchimie dont le siège est un bulbe souterrain gorgé de réserves nutritives. Dans un deuxième temps, une hampe émergera…

6 min.
le loup, il voulait revoir sa normandie!

Le premier signalement est le fait de quatre chasseurs postés en battue, qui lors d’une traque en février 2020 aperçoivent un grand canidé. L’un des témoins en est certain, c’est un loup. Un cadavre de biche dévorée sur le même secteur apporte de premiers indices à l’enquête. Cyril Teillet de la préfecture de Seine-Maritime, qui a centralisé les témoignages et les preuves, a accepté de nous livrer la chronologie des événements. Rapidement, des attaques sur moutons lui sont rapportées, mais la présence régulière d’un chien errant sème le trouble, et en mars rien ne se passe. Et dans la Somme voisine, des moutons sont engloutis. Début avril, un piège photo installé par l’OFB capture l’image d’un canidé. Autour du 20 avril, une série d’attaques sur le secteur d’Osmoy-Saint-Valery (76) permet à…

1 min.
la truite aux petits poissons nageurs

La truite s’alimente de crustacés, de vers et d’insectes. Mais adulte, les larves et les poissons lui offrent un apport calorique supérieur. On compte une multitude d’espèces dans son menu, notamment les vairons. Stationnaire face au courant à l’ombre d’un relief, elle est prête à bondir sur sa proie que nous imitons avec de petits poissons nageurs. Qu’il s’agisse de minnow ou de crankbait, ces leurres mesurent entre 3 et 5 cm. Il faut lancer en aval du courant puis effectuer récupération linéaire lente. On peut aussi lancer de travers au courant, notamment pour viser les obstacles de la berge d’en face. Une petite pause de 2 ou 3 secondes de temps en temps peut faire réagir les truites difficiles. Le matériel Canne dite “lancer ultra-léger” de 1,50 à 2,10 m, grammage…

5 min.
truite leçon de pêche en corrèze

La Dordogne, superbe rivière, prend naissance au puy de Sancy (1885 m) et termine sa course dans l’estuaire de la Gironde où ses eaux se mélangent à celles de la Garonne au niveau du bec d’Ambès. Mais avant cela, ses eaux fraîches et oxygénées offrent un milieu favorable aux truites. Nous rejoignons notre ami et guide de pêche Julien Katzenfort à Argentat, en Corrèze, pour ce début de saison. Il fait partie de ces hommes capables de pêcher une grande variété de poissons avec une multitude de techniques différentes, il est aussi à l’aise avec une canne casting bigbait pour traquer le brochet que pour faire mordre un sandre sur un poisson mort savamment animé. L’excitation du grand jour C’est donc après une nuit agitée et peuplée par le chant des sirènes…

6 min.
truite adapter sa technique à chaque situation

Rivière en crue La pluie gonfle la rivière depuis plusieurs jours. L’eau gagne les berges et les prairies, l’approche du lit principal devient problématique, difficile de retrouver « ses » postes. Que faire pour sauver la mise ? Les sédiments en suspension opacifient l’eau et altèrent la vision et les sens olfactogustatifs de nos adversaires. Impossible pour les farios de chasser à vue dans une eau boueuse. Toutefois, la crue dispense une abondante manne de nourriture: en arrachant aux berges des tonnes de terre, elle déloge une foultitude d’animalcules, vers de terre, gastéropodes divers, larves d’insectes terrestres, micromammifères, autant d’amusegueule pour les truites affamées par l’hiver. Pour toucher du poisson, placez vos atouts dans les esches goûteuses, les gros lombrics principalement, dont les acides aminés interpelleront toutes les truites présentes. Les…