Le Chasseur Français

Le Chasseur Français No. 1492

Chaque mois, retrouvez des reportages et des conseils pratiques concernant la chasse, la pêche, le jardin. Et en plus, des petites annonces classées au service de nos lecteurs.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Periodicidad:
Monthly
US$ 3,13
US$ 26,71
12 Números

en este número

1 min.
bonjour la france l’almanach

“Qui pêche en juin pêche fretin” Profitez de la lune Lune montante : du 1er au 11, et 25 au 30. Lune descendante : du 12 au 24. Au jardin : les 11 et 12, semez des vivaces à fleurs comme l’agastache ou la rose trémière. Vous les repiquerez en septembre pour une floraison l’année prochaine. Bouturez les arbustes à floraison printanière. Les 18, 19 et 20, repiquez les poireaux et les céleris. Au rucher : le 3 et les 26 et 27, si les abeilles “font la barbe” (s’accumulent à l’entrée de la ruche), posez une hausse supplémentaire Éphéméride Marées Mortes-eaux : Jeudi 3, coeff. 47/45 Vives-eaux : Vendredi 25, coeff. 94/95…

1 min.
adrien-léon, olivier, andré et les autres…

Le Chasseur français fête ce mois-ci ses 136 ans, un magazine unique en France et en Europe. Notre longévité nous place, grâce à la fidélité de nos abonnés, parmi les plus anciens journaux de France avec, entre autres, Le Figaro ou Le Pèlerin. Et vous êtes plus de 200000 à recevoir ou acheter Le Chasseur français chaque mois. Créé par l’entreprise française Manufrance, la «Manu», le 15 juin 1885, votre mensuel préféré et devenu la référence des chasseurs, des pêcheurs, des passionnés de bricolage, de jardinage et de nature. Un magazine intergénérationnel et familial qui continue de mettre l’accent sur la ruralité et la transmission des passions. Dans ce numéro, nous sommes partis à la rencontre de deux de nos lecteurs centenaires, une manière de traverser l’histoire avec leurs souvenirs.…

7 min.
affût en milieu périurbain des indiens dans la ville

À Bordeaux, il n’y a plus de duc, mais il reste des petits princes qui, pas si loin de la place des Quinconces, parcourent encore les alentours de la cité girondine entre ville et campagne. Nous nous rendons à Yvrac, à une quinzaine de kilomètres de l’agglomération. La Garonne nous rejette vers des villes-dortoirs où nous passons brutalement de zones fortement urbanisées à des secteurs plus verts. Arrivés sur place, et sans qu’aucun indice ne puisse le laisser présager, nous nous retrouvons en pleine nature, alors que nous étions en ville quelques secondes plus tôt. Nous sommes accueillis par Olivier, qui nous a invités à une chasse estivale sortant de l’ordinaire. La campagne dans la ville Notre hôte est propriétaire d’un bois de plus de 80 ha, véritable poumon vert dans cette…

1 min.
la tenue de la vénerie impériale

☛ Nul ne peut chasser avec Napoléon Ier s’il ne revêt la tenue réglementaire que l’Empereur a lui-même codifiée et que Charles-Jean Hallo décrit précisément dans son ouvrage De la cape à la botte. Le fond de l’habit de vénerie est vert pour tous. Les maîtres portent sur le devant huit galons de vénerie argent et or positionnés à la bourgogne. Le grand col rouge est entouré d’un galon de vénerie, les parements sont rouges avec galons en pointe. Les culottes sont vertes, les bottes à l’écuyère, le couvre-chef est un bicorne noir sans galon, le ceinturon de vénerie est blanc et or. Les piqueux conservent le catogan poudré. Notez que l’Empereur se distingue par sa culotte blanche et le tapis de selle de son cheval, qui est rouge violacé.…

1 min.
en quelques mots…

☛ Buisson creux (faire): ne pas lancer de gibier au terme d’une quête. ☛ Droit (le) : par opposition au contre, c’est pour le chien courant suivre la voie dans le sens de fuite du gibier. ☛ Erratisme : déplacement des animaux sauvages qui vagabondent, hors période de reproduction, en fonction des conditions climatiques ou alimentaires, sans se fixer. ☛ Goupil : nom ancien du renard. ☛ Grattis : endroits où les animaux ont arraché l’herbe. ☛ Maillé : se dit du plumage à l’aspect adulte du faisan, du perdreau et des coqs de petit et de grand tétras. ☛ Pantières : grands filets verticaux utilisés pour la capture des palombes sur les cols du Béarn et du Pays basque. ☛ Refaits : ce sont les bois des cervidés sous velours au moment de leur formation. ☛ Vautrait…

5 min.
le lièvre qui gîtait à mes pieds…

C’était une matinée merveilleuse, peu avant Noël dans les années 1980, avec un ou deux copains et nos fidèles associés à quatre pattes, dans les plaines et coteaux de notre belle région d’Occitanie. J’ai été obligé de le toucher du pied pour qu’il démarre comme une fusée Ce jour-là, je ne devais pas chasser. La veille, je m’étais dit: «Pour une fois, tu feras la grasse matinée.» Mais l’appel de saint Hubert et la passion aidant, ce fut plus fort que moi. 6 heures du matin, les yeux grands ouverts, je susurrai à mon épouse : « Je vais aller faire courir les chiens (noble excuse) chez notre ami, M. Teisserre. À 11 h ou midi, je serai de retour.» M. Teisserre, agriculteur dans le Lauragais, me recevait toujours avec plaisir. J’étais…