Moda
Marie Claire Fashion Shows

Marie Claire Fashion Shows HS 17

Le look book indispensable des fashion weeks de Paris, Londres, Milan et New York ! A chaque saison, Marie Claire repère les tendances et les modèles qui feront la mode de la saison à venir. A la fois panoramique et sélectif, Marie Claire Fashion Shows donne une vision internationale des défilés et des créateurs qui font la mode.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Marie Claire Album
Periodicidad:
Quarterly
Leer Más
COMPRAR NÚMERO
US$ 15,06
SUSCRIBIRSE
US$ 25,48
2 Números

en este número

3 min.
édito

AUTOMNE-HIVER 2019-2020 FÉMININS PLURIELS En 2019, les femmes sont plus nombreuses que jamais aux commandes du style. La mode est plus vertueuse, plus engagée, plus féministe, plus inclusive et cosmopolite, elle suit le mouvement de la société. Saison froide oblige, le corps est moins dévoilé. De nouvelles conceptions de la sensualité et de la féminité s’expriment alors au travers du vêtement. Lorsqu’elles s’enveloppent dans de grands manteaux (Balenciaga, Paul Smith, Courrèges…), les femmes ne se cachent pas, bien au contraire, elles occupent l’espace. Les épaules sont larges, larges, larges (Acne Studios, Saint Laurent, Fendi, Givenchy, Isabel Marant…), les volumes imposants (J.W. Anderson, Marine Serre, Koché…), certaines silhouettes sont non genrées (Lacoste, Gucci) ou androgynes (Dolce & Gabbana, Giorgio Armani). A tendance minimaliste, le vestiaire est plus épuré, parfois quasi presbytérien (Jil Sander,…

1 min.
balenciaga

APOCALYPSE SHOW C’est un contrepied radical que Demna Gvasalia propose cette saison. Alors qu’au printemps-été 2019 ses looks flashy dilataient les pupilles, à l’automne-hiver ça rigole un peu moins. Illustration avec ce shopping bag larmoyant. Si certaines pièces ont des tonalités électriques et quelques robes inspirent la fête, la plupart des vêtements tout en amplitude, aux épaules arrondies, suggèrent le repli sur soi, ils sont comme une enveloppe protectrice. Les longues couvertures molletonnées semblent avoir été pensées pour se préparer, avec style, à l’apocalypse ou à un hiver parisien glacial (ce qui revient un peu au même, non ?). APOCALYPSE SHOW This season, Demna Gvasalia has gone for a radical obverse. While his flashy Spring-Summer 2019 looks dilated onlookers’ pupils, his Fall-Winter is less fun. As evidenced by the sad-face bag. Even though…

1 min.
balmain

BAD GIRLS A l’Espace Champerret, quatre-vingt-trois garçonnes ont formé les rangs de la Balmain army, marchant au pas cadencé, chaussures à pointes métalliques aux pieds. Conquérantes et affranchies, les soldates d’Olivier Rousteing ont une allure rock avec leur veste en cuir de motard revisitée ultra-épaulée, leur casquette poulbot en cuir et leur jean loose lacéré. Noir, blanc, denim : les couleurs sont minimalistes, avec une pointe de douceur parfois (ici, du vert menthe et du lilas chatoyant), comme un clin d’oeil, sans en avoir l’air, à la première collection couture du Français. BAD GIRLS In the Espace Champerret, the eighty-three garçonnes drafted in the Balmain army goose-stepped through the runway in their metallic, pointy, sharp-studded shoes. Conquering and unfettered, Olivier Rousteing’s warrior-women have a rock’n roll look, with revisited, broad-shouldered biker jackets, leather…

1 min.
blumarine

FANTAISIE MUTINE Anna Molinari, directrice artistique de Blumarine depuis quarante-deux ans, pousse à l’extrême le concept de l’habillé-déshabillé pour cette saison froide. En joyeux pêle-mêle : des trenchs imposants portés à même la peau réchauffent les nuisettes légères, le vinyle se confronte à la mousseline vaporeuse, l’imprimé léopard s’épanouit au milieu de roses rouges XXL et les fines broderies apportent une note contrastée au velours épais. Du côté des imprimés, l’arlequin s’orne de sequins tandis que l’argyle (popularisé par la chaussette Burlington) a migré sur des shorts-culottes façon bloomers. Comme une joyeuse réminiscence de l’enfance. MUTINOUS FANTASY Anna Molinari, Blumarine’s Art Director for the past forty-two years, has been pushing the concept of dressed-undressed to its extremes for this cold season. A happy pell-mell: impressive trench coats worn on bare skin protect light…

1 min.
bottega veneta

À L’ATTAQUE ! A Milan, au pied de l’Arc de la Paix, des femmes aux allures d’amazone, de motarde ou bien de samouraï forment les rangs du défilé Bottega Veneta. Les épaules sont marquées, les silhouettes affirmées, elles inspirent la force mais n’imitent en rien le vestiaire masculin. Pour composer ce tableau puissant, l’intrecciato, ce tressage de bandes de cuir typique des sacs de la maison, a été déplacé sur les vêtements, leur donnant des faux airs d’armures futuristes. Pour compléter l’attirail, les sacs et les ceintures sont pensés comme des cartouchières, de la couleur or des guerrières victorieuses. GO ON, ATTACK ! In Milan, just below the Arco della Pace, women that looked like amazons, motorcyclists or samurais were walking the Bottega Veneta runway show. Broad-shouldered, they inspire a sense of strength,…

1 min.
burberry

STREET ET CHIC Pour son deuxième opus chez Burberry, Riccardo Tisci célèbre l’éclectisme culturel typiquement londonien avec un défilé en deux actes. Premier tableau avec des silhouettes qui draguent la jeunesse. En pêle-mêle : des polos de rugby et des maillots de football suturés d’anneaux et transformés en robes, du Nova Check en all-over ou des costumes à bandes, travaillés comme des survêtements. Arrivent des ladies chics en trench, tailleur ou robe de cocktail, dans un camaïeu de camel. Par cet habile défilé 2 en 1, Tisci envoie le signal clair que Burberry est aussi à l’aise dans la rue que dans les salons de thé. STREET AND CHIC For his second opus at Burberry, Riccardo Tisci celebrated the cultural eclecticism London in renowned for, with a show in two acts. A first…