EXPLORARMI BIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Moda
Marie Claire Fashion ShowsMarie Claire Fashion Shows

Marie Claire Fashion Shows No. 14

Le look book indispensable des fashion weeks de Paris, Londres, Milan et New York ! A chaque saison, Marie Claire repère les tendances et les modèles qui feront la mode de la saison à venir. A la fois panoramique et sélectif, Marie Claire Fashion Shows donne une vision internationale des défilés et des créateurs qui font la mode.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Marie Claire Album
Leer Máskeyboard_arrow_down
COMPRAR NÚMERO
US$ 13,88
SUSCRIBIRSE
US$ 23,48
2 Números

EN ESTE NÚMERO

access_time2 min.
édito

PRINTEMPS›ÉTÉ 2018 DES IDÉES BRILLANTES Envie de changement, arrivée de nouvelles personnalités à la direction artistique des maisons… La prochaine saison s’annonce pleine d’imagination. Les vêtements, innovants, partent à l’exploration de la silhouette, jouant à la découper en tranches (Balenciaga, Proenza Schouler), à accentuer une hanche (Givenchy), à se transformer par des sangles (Sacai) ou à se dérouler en double (Céline, Valentino). Les asymétries (Chloé) et leurs superpositions règnent en maître, la dentelle se modernise (Isabel Marant), mais surtout, comme un appel à la sortie du tunnel de l’hiver, la clarté transperce les créations: la transparence, magistrale, gagne en confiance et en irrévocabilité (Dior, Miu Miu), la surbrillance est omniprésente. Qu’elle utilise des matières comme le vinyle (Prada), la soie (Dries Van Noten), le cuir (Gucci, Miu Miu) ou le satin…

access_time1 min.
balenciaga

VESTIAIRE EN FUSION Demna Gvasalia poursuit la fusion de son univers, aussi brutaliste qu’ironique, construit que dépecé, à celui, tout aussi conceptuel et architectural, du mythique couturier espagnol. Cette saison, c’est sa vision de la bourgeoise que l’ex-enfant du bloc soviétique explore. Pièces deux-en-une greffées par le col (trench et veste en jean notamment), imprimés sociétaux (fake news, devises fortes, Alpes suisses), manteaux à col lavallière, grosse maille et fine dentelle… FUSION FASHION Demna Gvasalia keeps fusing his own universe, at once brutalist and ironic, constructed and dismembered, with the equally conceptual and architectural heritage of the mythical Spanish couturier. This season, this child of the former Soviet Union explores his vision of the bourgeoisie. Two-in-one garments fused at the collar (most notably the trench coats/jean jackets), societal prints (fake news, striking slogans,…

access_time1 min.
balmain

GLAMOUR HEXAGONAL Quand Olivier Rousteing, expert en magnificence et fastes séducteurs, imagine une collection hommage à la France, cela donne: des marinières brodées de milliers de sequins, des cuirs vernis ou surpiqués façon motardes, des tops et jupes façon queue-de-pie enrichis de brillances, des robes de chevalières un peu grunge et ultra-brodées. Un vestiaire opulent pour filles prêtes à en découdre. FRENCH GLAMOR When Olivier Rousteing, the great expert in splendor and seductive ostentation, imagines his collection as a tribute to France, here is what he comes up with: briton striped tops embroidered with thousands of sequins, patent or motorcycle quilt leathers, tailcoat-style tops and skirts with shimmering highlights, grungy and heavily embroidered cavalier dresses. Opulent clothing for feisty girls.…

access_time1 min.
blumarine

LÉGÈRETÉS DE L’ÊTRE C’est dans une nuée de robes vaporeuses, quasi toutes en noir et blanc (pois, fleurs, dentelles) et nombreuses sous influences asiatiques (col kimono, ceinture obi), que s’est ouvert le défilé, avant de s’achever par des transparences sophistiquées aux coloris pastel et acidulés, rappelant combien la maison italienne menée par Anna Molinari s’attache à doter sa féminité romantique d’une impalpable légèreté. LIGHTNESS OF BEING The show opened with a cloud of vaporous dresses, mostly in black and white (polka dots, flowers, lace) with many Asian references (kimono collars, obi belts), and ended with sophisticated transparencies in pastel and acid colors, to remind us how much Anna Molinari cares about infusing the Italian brand’s romantic femininity with an almost intangible lightness.…

access_time1 min.
bottega veneta

OSTENTATOIRE CHIC A la direction artistique de la maison milanaise depuis 2001 (longévité rarissime), l’Allemand Tomas Maier livre une saison radicalement différente des précédentes. Révisant sa tradition de luxe discret, il crible ses pièces de rivets et les couvre de mini-cristaux, marie le daim au python, et impose, une fois encore, sa maestria de coloriste, dans une gamme inspirée d’un manoir anglais. CHIC OSTENTATION German designer Tomas Maier, who has been at the helm of the Milan fashion house since 2001 (a rare longevity), has delivered a season radically different from the ones that came before. Moving away from his customary discreet luxury, he has peppered his garments with studs, covered them in mini-crystals, married suede with python, and has once again manifested his mastery of color in a palette inspired by an…

access_time1 min.
calvin klein

MYTHOLOGIES AMÉRICAINES Cow-girls disco en satin acidulé, héroïnes hitchcockiennes aux manteaux de cuir éclaboussés de (faux) sang ou robes reprenant des oeuvres d’Andy Warhol (portrait de Dennis Hopper, « Car Crash »): initiée la saison précédente, la révolution pop menée par Raf Simons chez Calvin Klein s’intensifie. Et convoque, dans un décor gore planté de haches, le rêve américain et ses cauchemars, fusionnant Hollywood et films d’horreur en une collection ultra-contemporaine, graphique et luxueuse. AMERICAN MYTHOLOGY Disco cowgirls in acid-colored satin, Hitchcockian heroines in (fake) blood-spattered leather coats, or dresses revisiting artworks by Andy Warhol (Dennis Hopper’s portrait, ‘Car Crash’): initiated last season, Raf Simons’ pop revolution intensifies at Calvin Klein. And evokes, in a gory hatchet-planted setting, American dreams and nightmares, fusing Hollywood and horror movies for an ultra-contemporary, graphic and luxurious…

help