Hogar y Jardín
Marie Claire Maison

Marie Claire Maison

No. 518

Entrez dans l'émotion Marie Claire Maison ! Source de rêve et d’inspiration, Marie Claire Maison s’adresse à toutes celles et ceux qui veulent inventer une maison belle, vivante et chaleureuse. Avec son esprit curieux, il déniche les nouvelles tendances, mélange les styles et donne des idées originales que chacun peut s’approprier.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Marie Claire Album
Periodicidad:
Bimonthly
Leer Más
SUSCRIBIRSE
US$ 28,96
8 Números

en este número

5 min.
mes décobsessions

ALORS QUE NOUS METTONS LA TOUCHE FINALE À CE NUMÉRO, NOUS ENTRONS SUR LA POINTE DES PIEDS EN DÉCONFINEMENT. Nous pouvons circuler au-delà d’un périmètre restreint, retrouver nos amis dans les parcs, sur les terrasses, à la plage… Mais nous devons encore maintenir nos distances alors que nous aspirons aux câlins.Étrange paradoxe de cette troublante période. Nous avons vécu des semaines collés-serrés chez nous avec nos proches, ou seuls...Tout près des nôtres, mais de loin. Un temps d’arrêt imposé, l’occasion de regarder nos vies intérieures sous un autre jour, de prendre soin de nos maisons, des autres et de nous-mêmes, de nous lancer dans des projets, d’embellir notre cadre de vie ou décider d’en changer, d’y inclure notre vie professionnelle sans envahir notre intimité, de circonscrire notre espace vital et de…

1 min.
léa munsch, cœur sauvage

En 2013, dans une interview au site Freunde von Freunden, Léa Munsch, alors agent d’artistes, expliquait être fascinée par ces trentenaires qui changent de vie “pour revenir à l’authenticité et à l’artisanat”. Un an plus tard, en 2014, c’est à son tour de se lancer et de passer la porte d’un cours de céramique. “Ça m’a pris aux tripes, raconte-t-elle. Toucher la matière, profiter de ce moment méditatif.” Léa Munsch s’est “dédiée à la terre”. Sans réfléchir, “instinctivement” répète-t-elle à l’envi, elle a choisi de s’exprimer à travers des formes abstraites. La bien nommée céramique “Instinct”, sorte d’amphore à quatre anses, est une première manifestation de ce que Léa Munsch souhaite créer. “Elle a un côté primitif et brut”, décrit-elle. Celle qui a commencé avec le tour à façonner des…

1 min.
benjamin hubert en 3 projets

2011, “Roofer”, Fabbian Afin de (re)concilier design industriel et esthétique artisanale, Benjamin Hubert a imaginé pour le fabricant italien de luminaires cette suspension dont l’abat-jour en polyméthacrylate se coiffe d’une multitude de petite tuiles en polymère de silicone souple à clipser. Disponible en plusieurs formats et coloris. 2015, “Cradle”, Moroso Cette assise hybride, à mi-chemin entre hamac et chaise longue, joue sur la tension entre un pouf plutôt classique et un dossier en tissu technique élastique qui semble littéralement greffé sur le premier. Résultat, une silhouette plus légère et un confort optimal. 2020, “Mesa Bowl”, Layer x Cat Person Pour la start-up new-yorkaise, l’agence de Benjamin Hubert a conçu toute une série d’objets pour chats, dont ce coin repas composé d’un piédestal à la hauteur des félins, d’un bol peu profond adapté à leur morphologie,…

1 min.
bethan gray en 3 projets

2015, “Alice”, autoédition Cette lampe de table en marbre de Carrare, posée sur une base en laiton, s’inspire des spectaculaires assemblages de pierres noires et blanches de la cathédrale de Sienne. Fabriquée à la main par les meilleurs artisans d’Italie, elle décline l’un des motifs de prédiction de la designer : la rayure. 2018, “Lustre”, 1882 Ltd Pour le fabricant britannique, Bethan Gray réinterprète l’un de ses dessins iconiques, souvenir de voiles gonflées par le vent dans le port d’Oman… De délicates arabesques transposées sur la porcelaine grâce à un jeu de décalcomanies en or 22 carats et de détails peints à la main. 2015, “Band Coffee Table”, autoédition Emblématique du travail de la designer galloise, cette table basse, cerclée de laiton, combine deux marbres de couleurs différentes, proposés dans 6 finitions à associer librement.…

7 min.
empereur roi des quincaillers

FONDÉE EN 1827 À MARSEILLE PAR FRANÇOIS EMPEREUR, LA PLUS ANCIENNE QUINCAILLERIE FRANÇAISE ENCORE EN ACTIVITÉ EST AUJOURD’HUI PILOTÉE PAR LAURENCE RENAUX-EMPEREUR, REPRÉSENTANTE DE LA SEPTIÈME GÉNÉRATION. MOUTON À CINQ PATTES DU COMMERCE ET AMBASSADE DES MANUFACTURES, MAISON EMPEREUR EST UN ROYAUME DE L’OBJET UTILE. INVENTAIRE EN 50000 RÉFÉRENCES. Une dynastie marseillaise Taillandier de son état, fabricant d’objets de bazar en fer-blanc, François Empereur ne se doutait pas, en ouvrant son premier négoce, que son nom en ferait un souverain de la quincaille. Situé rue d’Aubagne, dans les coulisses de la Canebière, en plein cœur du Marseille populaire et marchand, son comptoir fera des petits. Un, puis deux, puis trois magasins, réunis en un seul avec entrées et sorties aménagées selon la spécialité : articles ménagers, droguerie-quincaillerie et coutellerie. Au gré du…

2 min.
le fauteuil “adirondack” de royal botania

ADIRONDACK Massif montagneux planté de forêts, baigné de lacs et arrosé de centaines de cours d’eau, les Adirondacks sont situés au nord-est de l’État de New York et constituent depuis la fin du XIXe siècle une destination de villégiature prisée de la bonne société new-yorkaise et bostonienne. THOMAS LEE En vacances en 1903 dans sa maison de famille de Westport, non loin du lac Champlain, Thomas Lee, héritier fortuné, bricolera un fauteuil d’extérieur avec onze planches de bois de cèdre. L’ami charpentier, Harry C. Bunnell, y verra subito tout le bénéfice local qu’il y aura à produire cette “Westport Plank Chair” : brevet déposé en 1905, Bunnell planchera vingt-cinq ans durant sur le sujet, par lui dûment signé et bien assis sur son succès. “ADIRONDACK CHAIR” Oubliée la “Westport Plank Chair” : place à l’“Adirondack…