ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
Noticias y Política
Sept

Sept

No. 33

Sept mook est le trimestriel du site sept.info, site de slow journalisme basé en Suisse. Ne laissez pas la réalité se résumer à l'actualité.

Leer Más
País:
Switzerland
Idioma:
French
Editor:
Sept.ch, SA
Periodicidad:
Quarterly
SUSCRIBIRSE
US$ 34,83
6 Números

en este número

2 min.
notre manifeste

Et si vous leviez le pied. Leviez le nez de votre smartphone pour prendre le temps de vous informer. C’est notre proposition, celle de l’équipe de Sept, le premier média de slow journalisme francophone. Osons être utiles. Notre mission n’est pas de vous distraire. Le journalisme utile que nous pratiquons ne veut cependant pas dire journalisme utilisé ou utilitaire. Nous sommes utiles parce que nous éclairons notre temps de manière intelligible et que nous vous permettons de mieux le comprendre pour faire de vous des citoyens avisés. Osons l’excellence. Nous pratiquons un journalisme de qualité. Un journalisme vrai qui coûte plus cher qu’une information prémâchée par des agences de communication ou des gouvernements. Qui ne dépend pas que du seul journaliste. Nos équipes sont multiples: correcteurs, relecteurs, éditeurs, journalistes, photographes, graphistes, multimédiamaticiens,…

3 min.
edito

Chère lectrice, Cher lecteur, Si vous faites confiance à votre gouvernement, vous allez très certainement changer d’avis après avoir plongé dans les récits passionnants, mais glaçants sur le monde du renseignement que nous publions dans le 33e opus de notre Sept mook . Ou que nous mettons très régulièrement en ligne sur notre site sept.info ( lire page 161 ). Nos histoires inédites vous racontent les coulisses du pouvoir, démocratique ou non. Celui que protègent les femmes et les hommes de l’ombre dont la mission n’a rien d’impossible. Manipuler les opinions publiques, torturer des cibles ou tuer leurs ennemis… est leur quotidien. En tant que média, notre ligne de défense face à ces machines à fabriquer des fake news reste de douter et de nous en tenir aux faits vérifiés et vérifiables. A…

50 min.
la double vie de véronique

Printemps 1984, au bord de la piscine du Sofitel de Conakry, peu après la chute du régime du tyran de la République de Guinée Ahmed Sékou Touré. L’hôtel est une sorte d’enclave française. Dans les cuisines: des barbouzes. Autour de la piscine: des hôtesses de l’air d’UTA, la compagnie aérienne de la Françafrique, des fonctionnaires français, des agents pas secrets, des hommes d’affaires dans une ambiance très OSS 117 et une poignée de journalistes dont je suis. C’est mon premier reportage à l’étranger pour l’agence Gamma TV. J’ai 27 ans. Trois hommes guident mes premiers pas dans le grand foutoir de la politique française en Afrique: François-Xavier Emmanuelli, le patron de Médecins Sans Frontières, René Bachmann, envoyé spécial de l’hebdomadaire parisien Le Nouvel Observateur , et Jean-Claude Francolon, photographe à…

18 min.
l’homme qui devait tuer fidel castro

Trois hommes, assis dans le salon d’une luxueuse villa, discutent de l’assassinat d’un quatrième. Ils parlent aussi de conflit nucléaire, de géopolitique, de guerre froide. Nous sommes en août 1960. En plein cœur de la Virginie. Il fait chaud, très chaud, le climatiseur tourne à fond. Robert Maheu, le propriétaire de la maison, écoute ses deux invités en costume cravate. ‒ C’est une mission top secret, dit le premier. ‒ Même le président Dwight Eisenhower n’est pas au courant, renchérit le second. Les deux hommes ne plaisantent pas. Le premier a rang de colonel; le second est un officier de renseignement rompu aux opérations les plus troubles. Ils dirigent la plus clandestine des sections de la CIA, le bureau de Sécurité. Ce n’est pas la première fois que Robert Maheu travaille avec eux.…

158 min.
moi emad salem agent du fbi chez les islamistes

Emad Salem a tellement souvent changé de nom qu’il lui arriverait presque d’oublier son identité actuelle. Il a vécu dans tant de villes qu’il en a perdu ses racines. Un jour barbu et chevelu, le lendemain tondu et le visage glabre, il est toujours prêt à partir, entraînant femme et enfants, abandonnant tout derrière lui. Pour le rencontrer, il faut passer par une série d’intermédiaires, laisser des messages, appeler des numéros de téléphone relais. Il fait partie des témoins les plus protégés par le gouvernement américain, membre du très sélectif Federal Witness Protection Program, en compagnie du gotha des traîtres, des repentis de la mafia, des balances des cartels latino-américains de la drogue et des anciens du KGB, les fameux services secrets soviétiques. «Ma famille et moi-même sommes des fugitifs»,…

27 min.
«les yeux et les oreilles d’israël»

Le 21 novembre 1985, légèrement exalté, un Américain âgé de 31 ans ressemblant plus à un jeune chercheur californien qu’à un redoutable espion, avec sa calvitie prononcée, ses lunettes cerclées et sa moustache, monte dans sa voiture. Il est complètement paniqué et prend la direction de l’Ambassade d’Israël à Washington. Arrivé devant le bâtiment, il tente de forcer le passage. Il est visiblement persona non grata sur le territoire israélien. Les agents du FBI qui assistent à la scène n’ont aucun mal à l’arrêter. Il s’appelle Jonathan Jay Pollard et va être à l’origine de l’une des plus sérieuses crises diplomatiques entre les Etats-Unis et Israël. Lorsqu’ils lui lisent ses droits, les agents fédéraux savent déjà que les charges pesant sur Jonathan Jay Pollard sont autrement plus sérieuses qu’un simple…