EXPLOREMY LIBRARY
Cars & Motorcycles
Auto Plus France

Auto Plus France No. 1657

Décrypteur de l’actualité automobile, révélateur de scoops, Auto Plus teste rigoureusement tous les modèles sans autre parti pris que celui des automobilistes.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Societe EMAS
Frequency:
Weekly
Read More
SPECIAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: DIGITAL40
SUBSCRIBE
$46.74
52 Issues

in this issue

6 min.
a qui profite la prime?

Un autocollant “Ce véhicule propre bénéficie d’une prime de l’Etat” sera remis aux acheteurs… Comme chez les Castors juniors ! La semaine dernière, nous évoquions les grands axes du très attendu plan de relance automobile – avec quelques fausses routes indépendantes de notre volonté. Cette fois, on connaît l’itinéraire précis qu’il va emprunter. Un long trajet en perspective, pavé d’aides généreuses, qui va nécessiter du “carburant” pour tenir la distance. C’est pourquoi les pouvoirs publics ont décidé d’injecter 1,3 milliard d’euros dans le réservoir à subventions… Un moteur deux temps La recette pour relancer la machine est connue et éprouvée. D’abord, mettre un coup de turbo sur le bonus dédié aux électrique neuves, en portant son montant maximal à 7 000 € (et non 8 000 €, comme prévu initialement). Ensuite, subventionner à…

2 min.
edito

Souvenez-vous, il y a encore quelques mois, l’industrie automobile restait l’une des cibles préférées des polémistes de tout poil et des hommes et femmes politiques de tous bords. Polluante, dangereuse, voire inutile, la “bagnole” semblait alors incarner à elle seule le mal absolu dans la bouche d’observateurs de pacotille (au passage, généralement parisiens…). Mais, surprise, en quelques semaines, le discours a radicalement changé. Devant leur calculette, les comptables de l’Etat ont dû subitement réaliser que le deuxième poste de dépenses des ménages français ne pouvait pas être laissé en jachère (imaginez les répercussions sur l’économie du pays !). Ainsi, le gouvernement actuel, qui ne s’est pourtant jamais fait prier pour tacler le secteur automobile, a-t-il sorti de son chapeau “magique” un plan d’urgence de 1,3 milliard d’euros (voir p. 2) et…

3 min.
le courrier des lecteurs

Pistes cyclables provisoires Au pays des vélos fantômes Une riche idée, ces couloirs “post-confinement” réservés aux vélos, qui condamnent une voie de circulation. Déjà, ceux que je croise sont quasi déserts, alors qu’à côté c’est la cohue! Ensuite, ça donne lieu à des scènes désolantes: l’autre jour, je vois un cycliste beugler sur un automobiliste. Son tort? Pour se garer, il a dû “emprunter” la piste cyclable. Quant à notre justicier, 50 m plus loin, il grillait un feu rouge sans se poser de questions. Fais c’que j’dis… Roland, par e-mail François Tarrain, service actualités. C’est le genre de débat qui peut vite… dérailler. La mise en place de ces “boulevards” provisoires exacerbe encore un peu plus les tensions entre automobilistes squatteurs et cyclistes rois du bitume. D’autant plus lorsque ladite piste – délimitée…

2 min.
coup de jeune pour la mini des champs

Commercialisée depuis trois ans, la seconde génération du Countryman profite de l’été pour subir un petit lifting. On note ainsi la présence d’une calandre redessinée et d’un pare-chocs avant modifié, qui intègre des prises d’air verticales. Le SUV adopte également de nouveaux phares 100% led et propose, en option (450 €), des projecteurs adaptatifs. A l’arrière, la jupe a été légèrement retouchée et, désormais, le Mini dispose de feux à leds de série dont le dessin s’inspire du motif de l’Union Jack, le drapeau britannique. A bord, le Countryman se met à la page, puisque toutes les versions reçoivent un bloc d’instrumentation digitale de 5’’ (12,7 cm) ainsi qu’un écran tactile de 8,8’’ (22,4 cm). La personnalisation étant le pêché mignon de Mini, le Countryman élargit sa palette avec des…

1 min.
voici les prix

Dévoilée en février dernier (voir Auto Plus n° 1640), la Mégane restylée est en approche des concessions. Renault vient donc d’en révéler les tarifs. En essence, la française démarre à 22200 € avec le 1.3 TCe de 115 ch, soit une augmentation de 600 €. En diesel, il faudra prévoir 27500 € minimum pour le 1.7 Blue dCi de 115 ch, le Blue dCi de 95 ch ayant disparu. Le break Estate, qui profite des mêmes évolutions, reste facturé 1000 € de plus. Et pour l’instant, il est le seul à proposer l’E-Tech hybride rechargeable de 160 ch, à partir de 38500 €. Enfin, la berline RS est reconduite, mais uniquement en configuration 300 ch.…

1 min.
place au coupé et au cabriolet

Après la berline et le break (voir Auto Plus n° 1645), Mercedes s’est penché sur les Classe E coupé et cabriolet. On retrouve les mêmes évolutions esthétiques, surtout visibles à l’avant (calandre inversée et phares plus plats avec éclairage 100% led de série). A l’arrière, on note l’arrivée de feux désormais en deux parties, au design interne modifié. L’habitacle, toujours tiré à quatre épingles, fait la part belle au high-tech, avec la présence, sur toutes les versions, d’une dalle numérique composée de deux écrans de 10,25’’ (26 cm), voire 12,3’’ (31,2 cm) en option. L’allemande embarque aussi les toutes dernières assistances maison. En France, les Classe E coupé et cabriolet seront disponibles à l’automne, en essence 300 (258 ch) et 53 AMG 4Matic+ (435 ch), ainsi qu’en diesel 220d (194…