Auto Plus Classique

Auto Plus Classique No. 47

Le plaisir de la voiture ancienne à la portée de tous !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Bimonthly
4,05 €(TVA Incluse)
23,02 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

3 min
[1959-1975] citroën ds break

L’OVNI DEVENU FAMILIAL ENV. 65 000 EXEMPLAIRES (SUR 97 044 BREAKS) Octobre 1958 : trois ans après la berline, le break DS fait sensation au Salon de Paris. Avec sa double ouverture arrière et ses deux strapontins additionnels, il stupéfie son monde. D’autant qu’il reprend la technologie superlative de la berline : centrale hydraulique pour la suspension, les freins, l’assistance de direction et la boîte de vitesses semi-automatique. Fou, pour une carrosserie encore jugée utilitaire en cette fin d’années 50 ! La commercialisation intervient un an plus tard. Au même moment que l’ID break, de technologie et de présentation simplifiées. Pour la famille, trois versions sont proposées, en plus des commerciales : « Luxe », sans places arrière additionnelles, « Confort » avec deux strapontins, « Familiale » avec une banquette rajoutée…

1 min
les points à surveiller

CORROSION Les passages de roues arrière (côté ailes), les planchers (qui rouillent suite à des infiltrations d’eau via le pare-brise) sont les points les plus sensibles. Jetez aussi un oeil aux doublures d’ailes avant, visibles depuis le compartiment moteur. MOTEURS Ils sont solides, mais consomment parfois un peu d’huile. Attention toutefois à ce que le bloc soit d’origine, le B20 n’ayant par exemple jamais été importé en France. PIÈCES Elles se trouvent aisément à l’étranger, à l’exception des optiques de phares. Vérifiez qu’ils soient d’origine et en bon état avant l’achat.…

3 min
lancia beta 1972-1984

Des berlines tombées dans l’oubli, des coupés séduisants et même une version découvrable, la famille Beta offre un très large panel pour les amateurs d’italiennes. Elle possède même dans ses rangs une bête de rallye, la mythique Rally 037, dérivée de la Beta Montecarlo. Certes, il s’agit d’un cas à part dans la famille, celle-ci étant issue d’un projet Fiat, le X1/20. Sous le capot, de plaisantes mécaniques « double arbre » 1.3 à 2.0, d’origine Fiat, qui font pour beaucoup dans la personnalité de ces modèles. Ce qui commence à se savoir : longtemps restées dans l’ombre des stars italiennes du marché de la collection, les Beta ont vu leurs tarifs doubler, voire tripler en quelques années. Ceux qui souhaitent profiter de leur caractère latin ont donc tout intérêt…

2 min
installer des ceintures de sécurité

Se procurer des ceintures est généralement assez simple. Des éléments d’occasion sont souvent plébiscités, car peu onéreux et faciles à trouver. Mais attention, il est compliqué de s’assurer de leur bon état et l’adaptation n’est pas toujours aisée. En neuf, au contraire, c’est à la carte. Couleur, longueur, nombre de points d’ancrage, à enrouleur ou fixe, type de boucle les ceintures s’adapteront à la perfection à votre véhicule et à vos besoins. Mais n’oubliez pas qu’une fois installées, elles doivent être portées et munies d’un certificat d’homologation. Quelle longueur choisir ? Il faut d’abord identifier vos besoins, car les ceintures vendues pour l’avant sont plus longues, en particulier sur certains coupés. Mesurez la distance nécessaire entre les points d’ancrage avec un mètre à ruban. La longueur est souvent réduite aux places arrière.…

6 min
volvo série 120 (1956-1970)

Petit aparté pour commencer… Baptisée « Amazon » (au départ écrit avec un « s » et non un « z ») par la marque à son lancement et vendue comme telle en Suède, elle fut rapidement contrainte de changer de patronyme à l’export, le fabricant de moto allemand Kredler ayant déposé le nom quelques années plus tôt. Peu importe, ce modèle tient une place à part dans l’histoire de la marque. Car il lui a permis de s’implanter en France, et plus encore dans le monde, et notamment aux États-Unis. Première berline 4 portes de la marque, la PV444 et ses descendantes étant privées de portes arrière, elle va se muer en break et en coupé pour séduire une clientèle toujours plus large. Produite à plus de 667 000…

2 min
méga club la méhari des années 90

Travailleuse dans l’âme Dès l’origine, la Méga est proposée aux professionnels dans une version Ranch à deux places. Par la suite, elle se décline en fourgon grâce au montage d’un toit rigide surélevé et de demi-toits au-dessus du conducteur pour faire passer des objets longs. Sur certains marchés, elle est même déclinée en pick-up grâce à l’ajout d’une paroi positionnée à l’arrière des occupants. La voiture caméléon Grâce à sa carrosserie en plastique la Méga rejoue l’idée ancienne de la voiture transformable. Ses portes, son toit et sa bâche sont en effet démontables. Seul l’arceau central subsiste. Elle s’inscrit dans une longue tradition de voitures françaises modulables : Méhari bien sûr, mais aussi Renault Rodéo ou Teilhol Tangara. L’ambition d’un nouveau constructeur Spécialistes des voitures sans permis, Aixam et son président Georges Blain nourrissent de…