Auto Plus Classique

Auto Plus Classique No. 49

Le plaisir de la voiture ancienne à la portée de tous !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Bimonthly
4,05 €(TVA Incluse)
23,02 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

1 min
les points à surveiller

CORROSION / EXTÉRIEUR Attention : rouille dévastatrice ! Si les bas de caisse sont visiblement attaqués, les longerons sont sûrement atteints. À voir de près aussi : les ancrages du train AR, l’entourage du bac à batterie, le plancher du coffre. Les modèles jusqu’en 1970 (feux en amandes) résistent mieux à la corrosion. MÉCANIQUE Moteur solide mais possible fuite d’huile sur le plan de culasse, au niveau de l’arbre à cames. Fuite de la pompe à eau qui peut se projeter vers la butée d’embrayage. Boîte auto peu fiable. INTÉRIEUR Sellerie globalement fragile, surtout à partir des modèles 71. Éléments en skaï qui se déforment avec le temps.…

1 min
14 ans et 4 identités

1970 Avril. Sortie de la Rodéo. Carrosserie plastique renforcée de fibre de verre. 3,66 m, 4-cylindres, 845 cm3 , 27 ch DIN, 110 km/h, 2 ou 4 places. Versions Évasion (ni capote ni portières), Chantier (capote sur places AV), Coursière (capote intégrale), Quatre Saisons (capote intégrale, portières et chauffage). 1971 Septembre. Pare-chocs en plastiques remplacés par éléments métalliques. Moteur 30 ch DIN. 1972 Septembre. Présentation de la Rodéo 6. Moteur 1 108 cm3 , 47 ch DIN, + de 130 km/h. La Rodéo initiale est rebaptisée Rodéo 4. 1973 Septembre. Version supplémentaire Artisanale 2 places : bâche intégrale, rideaux latéraux, pas de fenêtres. 1975 Juillet. Option transmission 4×4 sur Rodéo 6, réalisée par l’artisan Sinpar. Septembre. Hard-top optionnel sur Rodéo 4. 1979 Juillet. Rodéo 6 : calandre et pare-chocs modifiés, feux de fourgonnette R4 F6, moteur 1 289 cm3 , 45 ch…

4 min
[1970-1975] peugeot 304 cabriolet

PRODUCTION : 18 647 EXEMPLAIRES Pour elle, la digne maison Peugeot ne s’est pas surmené les méninges. Déjà en berline, la 304 n’était qu’un léger replâtrage de la fluette 204, à laquelle de gros phares trapézoïdaux voulaient donner un caractère plus statutaire. Pour les coupés/cabriolets, la recette a été encore plus légère : juste une face avant redessinée avec ces gros yeux de 504 et de nouveaux feux arrière. La tôlerie est quasi inchangée. En attendant, vous profitez de la base saine de la 204 : traction avant, suspension douce, qualités routières de bon aloi. L’auto n’est pas pour autant sportive : enchaîner rapidement des virages vous fait assez vite tâter des limites du train avant. Mais le comportement ne vous prend jamais en traître. Petit moteur très sympa À sa sortie en…

6 min
197v peugeot j7 costaud au cœur tendre

Les D3 et D4 affichaient un gabarit compact, comparable à celui de l’Estafette, mais des cotes intérieures et possibilités d’aménagement limitées. Le nouveau J7 sera plus gros, et plus facilement modulable. Avec 4,74 m de long, ses dimensions le rapprochent davantage du Type H de chez Citroën. À la clé, une charge utile de 1 400 ou 1 800 kg selon les versions, faisant du Peugeot un des mieux placés en la matière chez les fourgons de type cabine avancée ! . C’est clair, le Renault est battu, tout comme le tout aussi célèbre Combi de chez Volkswagen : pour le transport d’allumettes ou de planches de surf, les deux stars suffisent. Mais lorsqu’il s’agit d’emporter tout ce qui est lourd et encombrant, le J7 se révèle bien plus adapté.…

1 min
les dates clés

1966 En mars, présentation au Salon de Genève de la Fiat 124 en version berline 1200 60 ch DIN. En novembre, présentation de la version break Familiare et du spider au Salon de Turin, doté du moteur Lampredi 1400 de 90 ch DIN. 1967 Le coupé est dévoilé au Salon de Genève, doté du moteur Lampredi mais d’une boîte 4. La 124 reçoit le titre européen de « voiture de l’année ». 1968 En septembre, le train arrière est modifié. Présentation en novembre de la 124 Special dotée du moteur 1 438 cm3 de 70 ch DIN. Calandre à quatre phares. 1969 Les 124 Sport coupé et spider sont présentées au Salon de Turin en novembre. Elles sont dotées d’un moteur 1600 double carburateur de 110 ch DIN. Le coupé reçoit une calandre à 4 phares, un…

2 min
bmw série 5 e 12 première série

Confort germanique Connue pour son tempérament sportif, BMW s’embourgeoise avec la Série 5 qui vise un public plus large que les 2002 et 1800. C’est pourquoi le catalogue insiste beaucoup sur « le confort des sièges », leur « dossier d’inclinaison anatomique » et la « suspension confortable ». Des arguments difficiles à défendre sur le marché hexagonal : l’extrême fermeté de la sellerie et la suspension ferme sont aux antipodes de la définition du confort « à la française ». La loi des « séries » Avec la Série 5, BMW établit une stratégie de communication qui restera la même pendant des décennies. Les modèles sont désignés par un chiffre correspondant à sa série, puis par la cylindrée de leurs moteurs. Un système qui a perduré durant plusieurs décennies, tout comme les…