Auto Plus Classique

Auto Plus Classique HS No. 6

Le plaisir de la voiture ancienne à la portée de tous !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Bimonthly
4,05 €(TVA Incluse)
23,02 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

5 min
séductrice

Alfasud Sprint de 1976 à 1989 Production : 116 552 exemplaires Al’ exception de ses quatre phares ronds, qui adoucissent légèrement ses lignes, l’Alfasud Sprint semble avoir été taillée à la serpe. Un style anguleux dû au coup de crayon très inspiré du druide italien Giorgetto Giugiaro, père de deux autres splendides coupés pour la marque au trèfle : la Giulia GT en 1963, et l’Alfetta GT en 1974. Présentée seulement deux ans après cette dernière au Salon de Paris 1976, l’Alfasud Sprint ne peut renier sa parenté avec l’Alfetta GT. Profil tendu, ceinture de caisse, calandre droite et dessin du coffre très voisins ont largement contribué à faire passer cette Alfa Sprint pour une Alfetta “en réduction”, du fait de son gabarit inférieur, ou “du pauvre”, en raison de ses mécaniques…

1 min
le phénomène youngtimers

Youngtimer, littéralement “jeune ancienne”, un curieux vocable qui désigne des voitures pas assez âgées pour être considérées comme de vrais véhicules de collection (30 ans et plus en France), mais qui donnent envie à beaucoup d’entre nous de raviver de bons souvenirs à leur volant. Ces autos qui partaient massivement à la casse lors des fameuses primes “Balladurette” et “Juppette” en vigueur au milieu des années 1990 connaissent aujourd’hui une seconde jeunesse. Si les modèles dont la dernière année de production est postérieure à 1987répondent le plus parfaitement à la définition du youngtimer, à l’image de la Peugeot 205 et de son emblématique GTI, d’autres un peu plus âgées mais avec déjà des pare-chocs en plastique comme signe de ralliement (Renault 14 et Fuego, par exemple) redorent leur blason moins…

6 min
un américain à sochaux

505 Turbo Injection de 1983 à 1989 Production : 22 580 exemplaires A l’idée d’essayer une Peugeot 505, je dois avouer ne pas être totalement emballé. L’absence de chromes et le profil dessiné à la règle me laissent pour le moins indifférent. Mais les noms de turbo et d’injection suffisent à me décider. Bien qu’il existe des clubs spécifiques, c’est l’association de l’Aventure Peugeot qui va me proposer un modèle flambant neuf, bénéficiant pour l’occasion d’une permission de sortie du Musée de quelques heures. Si cette 505 semble tout droit sortie de la concession, je reste bouche bée quand mon regard tombe sur le compteur kilométrique. Avec 175 000 km affichés, je dois dire que la belle dame ne fait pas du tout son âge. La moquette est à peine usée, les…

6 min
baroud d ’honneur

Cela faisait longtemps que journalistes et amateurs rêvaient d’un moteur digne d’exploiter le formidable châssis de la Murena. Quelques mois après le début de sa commercialisation, le 2.2 de 118 ch de la Talbot Tagora est venu épauler le 1.6 de 92 ch, loin d’être une étape suffisante pour satisfaire la demande, même si l’agrément est en net progrès. Matra décide alors de mettre à la disposition de ses clients, en juin 1982, u n kit “Préparation 142” installé par le réseau. Celui-ci porte la puissance à 142 ch, avec l’adoption de deux carburateurs double corps S olex, d’un arbre à cames, d ’un allumage et d’un collecteur d’admission spécifiques. Seuls 92 kits sont vendus, et il faudra attendre 1984, la toute dernière année de production, pour voir apparaître la…

5 min
premiè re à jamais

VW Golf GTI 18 00 de 1982 à 19 84 Production : 180 000 Golf 1 G TI 1800 € LE BUDGET La 1 800, pourtant mieux motorisée, s’échange à des tarifs moins élevés que ceux de la véritable pionnière, la 1 600. Quant aux prix des pièces, ils sont équivalents à ceux d’une R5 Alpine Turbo. Quand Volkswagen présente la Golf en 1974, la marque allemande tente de couper le cordon avec la Coccinelle (et ses dérivés), dont elle est alors très dépendante. Le “quatraplat” refroidi par air est abandonné, tout comme les rondeurs, alors passées de mode. La nouvelle venue, dessinée par Giugiaro, affiche une carrosserie cunéiforme, et des caractéristiques nettement plus modernes. Traction avant, quatre-cylindres transversal refroidi par eau, roues repoussées aux quatre coins et habitacle baigné de lumière. Inspirés par…

6 min
silence, ça pousse!

Renault Super5 GT Turbo de 1985 à 1990 Production: 160 000 exemplaires Voilà plus de trente ans, Renault remplaçait sa star, la R5, par une seconde génération surnommée “Supercinq” dans les publicités de l’époque. Plus moderne sur de nombreux points (confort, suspensions, équipement…) que son aïeule, elle conservait toutefois des motorisations plutôt anciennes, appartenant à l’inévitable famille Cléon. Sur cette base à la fiche technique peu séduisante, les ingénieurs de ce qu’on appelait encore la Régie ont greffé leur pièce maîtresse d’alors, un turbo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auto s’en trouva transfigurée. Ayant torturé la Super5 GTS NRJ de ma maman durant deux années de conduite accompagnée, j’ai eu le plaisir de côtoyer le 1 397 cm3 dans sa version “atmo” de 72 ch. Une cavalerie largement…