DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
  • Art et Architecture
  • Aviation et Bateau
  • Business et Finance
  • Auto et Moto
  • Presse people
  • Comics & Manga
  • Artisanat
  • Culture et Littérature
  • Famille et Éducation
  • Mode
  • Cuisine et Vin
  • Forme et Santé
  • Maison et Jardin
  • Chasse et Pêche
  • Jeunesse
  • Luxe
  • Presse Masculine
  • Film, Télé et Musique
  • Actualité et politiques
  • Photographie
  • Science
  • Sports
  • Tech et Jeux Vidéo
  • Voyages et Plein air
  • Presse Feminine
  • Adulte
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
Auto Plus France

Auto Plus France No. 1634

Décrypteur de l’actualité automobile, révélateur de scoops, Auto Plus teste rigoureusement tous les modèles sans autre parti pris que celui des automobilistes.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: LOVE40 - Uniquement valide sur Zinio.com
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,07 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
41,42 €(TVA Incluse)
52 Numéros

Dans ce numéro

4 min.
au volant du nouveau baroudeur des militaires une recrue bien armée

Au même titre que le fusil Famas, le Peugeot P4 est une institution au sein de l’armée française. Depuis ses débuts en 1982, il est de toutes les missions et parade à tous les défilés. Il participe même à l’opération Sentinelle, qui permet de protéger les sites sensibles et les lieux très fréquentés sur le territoire. Mais si sa longévité n’est pas sans rappeler les héros vieillissants de la saga des films Expendables, sa conception, remontant à la fin des années 1970, fait davantage penser à La 7e Compagnie… Résultat, pour continuer à utiliser les P4, dont la production s’est arrêtée en 1992, l’armée engloutit des fortunes. On parle de 27000 € et de 300 heures de main-d’oeuvre pour rénover totalement un exemplaire. Les plus haut gradés se sont donc…

1 min.
réformé, le p4

C’est en 1982 que le Peugeot P4 débute ses classes dans l’armée. Il succède alors à la Jeep Hotchkiss, qui n’est pourtant plus produite depuis… 1966. Fruit d’un partenariat avec Mercedes, le Peugeot repose sur la plate-forme du Classe G, mais utilise une mécanique bien française: le 4 cylindres diesel (sans turbo) de la 504, associé à une boîte manuelle à quatre rapports empruntée à la 604. Capable de transporter quatre soldats avec leur paquetage et une radio, il peut aussi être aérotransporté, et même, parachuté. Doté d’une transmission 4x4 (avec ponts rigides et trois blocages de différentiel), le P4 est un vrai passe-partout. En revanche, avec une vitesse maxi de 118 km/h et un 1000 m départ arrêté réalisé en 45s, il n’est pas vraiment taillé pour les raids…

2 min.
edito

Le gouvernement a quand même une façon bien à lui de souhaiter de bonnes fêtes aux automobilistes… Cette année, ils trouveront sous le sapin de jolies cabines radars décoratives (voir p. 8) en guise de joujou. Certes, comme les autres, elles vous vaudront de martyriser vos freins à chaque rencontre inopinée (même en roulant à faible allure, difficile de s’en empêcher, juste au cas où…). Mais, sachez-le, ces dernières sont aussi réalistes qu’inoffensives, puisque dépourvues de caméra. On n’aura jamais été aussi heureux de recevoir une boîte vide à Noël ! Et puis, soyons bon joueur : pour une fois, on ne pourra pas accuser ces “engins de malheur” d’avoir pour seul dessein de remplir les caisses de l’Etat. Ce qui n’est pas factice, en revanche, ce sont les montants du…

2 min.
le courrier des lecteurs

Accueil des concessionnaires Ils se tirent une balle dans le pied Voulant changer de voiture, j’ai sollicité cinq concessionnaires. Dans tous les cas, je suis reparti, au mieux avec la photocopie d’un catalogue, au pire avec un simple conseil: “Téléchargez-le vous-même sur internet.” Une recommandation très avisée puisque, en tapant sur Google le nom des modèles qui m’intéressaient, je me suis retrouvé sur les sites de plusieurs… mandataires. Je ne pensais pas faire affaire avec l’un d’entre eux, mais comme les tarifs proposés étaient plus alléchants que ceux accordés par les vendeurs officiels, je me suis laissé tenter. Gérard M., par e-mail Pierre Audemar, service enquêtes. Ne pas obtenir une brochure en concession, un comble! C’est pourtant le minimum que peut faire un vendeur… A défaut, c’est sûr, la tentation d’aller faire une bonne…

1 min.
des bouchons aux bornes c’est l’avenir ?

Jean Claude Willeme Si tout le monde roule en électrique dans le futur, on n’aura pas besoin de grève pour être en pénurie. Jeremy Bernaudon Une étude de RTE a montré que 8 millions de voitures électriques utiliseraient seulement 5% de la production d’électricité actuelle. droz J’achèterai une Tesla quand elles seront belles. Space32W J’achèterais volontiers une voiture électrique si le temps de recharge et l’autonomie étaient équivalents à ceux des thermiques. thierry [à propos du temps de recharge] Une demi-heure par voiture en moyenne?…

2 min.
d’abord au brésil, et bientôt chez nous futur t-cross coupé

C’est au travers d’images “teasing” que Volkswagen a levé – un peu – le voile sur son prochain modèle. La filiale brésilienne de la marque a en effet développé un petit crossover, qui semble être du gabarit d’un T-Cross, mais qui s’en différencie par sa ligne de toit plongeante et sa lunette arrière inclinée, typiques d’un coupé. Une variante qui se généralise de plus en plus chez les constructeurs. On remarque aussi des différences esthétiques sur la face, notamment des optiques affinées dotées d’une signature lumineuse en forme de “C” et reliées entre elles par deux barres chromées. Le dessin du bouclier est également nouveau. Idem à l’arrière où, certes, on retrouve le même bandeau noir que sur le T-Cross, mais avec des feux totalement différents. D’un point de vue…