DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
Auto Plus France

Auto Plus France No. 77

Décrypteur de l’actualité automobile, révélateur de scoops, Auto Plus teste rigoureusement tous les modèles sans autre parti pris que celui des automobilistes.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,07 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
41,42 €24,86 €(TVA Incluse)
52 Numéros

Dans ce numéro

1 min.
de nouveaux tours de vis

Àl’heure de l’impression de ce guide, peu d’informations sur les mesures à venir ont filtré. Mais cette année ne devrait pas déroger aux précédentes et apporter son lot de mesures répressives pour l’automobiliste. À commencer par le déploiement de sa panoplie de radars ultra-sophistiqués et piégeux, qui risquent d’entamer votre capital de points. Car vous êtes tous susceptibles, un jour ou l’autre, d’être flashés, même pour un petit dépassement (95 % d’entre vous le sont). D’autres mesures, destinées à enrayer la délinquance routière et à réduire les incivilités, vont dans le bon sens. Revue de détail de ce qui vous attend.…

2 min.
téléphone au volant: ça va piquer!

Partant du constat qu’une communication téléphonique passée tout en conduisant multiplie par trois le risque d’accident, les autorités ont décidé de frapper un grand coup. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la mesure risque de faire grincer des dents les accros du téléphone. Et rassurer les autres… ou les faire paniquer, car nous sommes tous devenus plus ou moins addicts de ce second nous-même. Ainsi, tout conducteur contrôlé avec son smartphone en main qui commettra simultanément une autre infraction (excès de vitesse, feu ou stop grillé, refus de priorité…) sera sanctionné d’une suspension de permis pouvant aller jusqu’à six mois (jusqu’à un an si elle est liée à la consommation d’alcool ou de stupéfiants). Cela en sus de l’amende de 4e classe de 135 €, minorée à…

2 min.
véhicules non assurés: flashés et bientôt verbalisés

La majorité des conducteurs applaudit la mise en vigueur du Fichier des véhicules assurés (FVA), que nous avions annoncé dans l’édition 2019 de ce guide. Grâce à cette base de données, alimentée par les compagnies d’assurances, qui indique l’immatriculation, le nom de l’assureur et du propriétaire, le numéro de contrat et sa période de validité, les forces de l’ordre pourront vérifier si le véhicule est couvert au moins en responsabilité civile (RC), la garantie minimale obligatoire, et verbaliser s’il y a lieu. Car rappelons-le, le défaut d’assurance est un délit et une infraction relevable à distance, radar, vidéo-verbalisation compris (art. R121-6 du Code de la route) depuis le 1er janvier, mais véritablement effectif depuis le 1er juin. Et si, jusqu’au 31 décembre dernier, ceux qui n’étaient pas assurés ne recevaient…

5 min.
des routes toujours sous haute surveillance

D’ici à la fin de l’année, 4400 radars sont budgétés dans la loi de finances. C’est 300 de moins qu’en 2019, mais ce n’est pas pour autant une raison de se réjouir. Le parc d’équipements automatisés ne cesse d’être rajeuni et les nouveaux appareils, toujours plus sophistiqués et discrets, se veulent d’une efficacité redoutable ! La politique répressive menée depuis des années désormais ne devrait ainsi pas faiblir de sitôt. Voici ce qui vous attend : Contrôles de vitesse, privatisation des voitures-radars. Après plusieurs mois de retard sur le timing, l’expérimentation en Normandie s’étant prolongée plus que prévu, le gouvernement donne cette année un grand coup d’accélérateur. Il est déjà prévu d’externaliser près de 180 voitures-radars (“mobiles-mobiles”) dans huit autres régions d’ici à fin 2020. C’est LA mauvaise nouvelle de l’année.…

1 min.
retour aux 90 km/h sur les routes, c’est loin d’être gagné!

Le retour aux 90 km/h pourrait réjouir tous ceux qui se sont battus pour le relèvement de la limitation des routes passée à 80 km/h. Mais rien n’est encore joué ! La disparition des 80 km/h sur les routes nationales était en effet réclamée à cor et à cri depuis sa mise en vigueur le 1er juillet 2018 par un grand nombre d’usagers de la route, mais aussi par les maires et députés. Hélas, le retour à une limitation à 90 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central ne devrait pas être pour demain, tant les conditions énoncées par le gouvernement sont drastiques et la responsabilité de sa mise en place, contraignante. Le gouvernement a donné le feu vert aux présidents de département, aux maires et aux préfets de relever…

1 min.
assistants d’aide à la conduite

Neutralisés… ou pas ? Déjà réclamée par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) en 2018, cette mesure qui ne fait pas l’unanimité, même au sein des forces de l’ordre, revient à la surface pour l’année 2020 dans la LOM. Il serait question de bloquer tout message ou indication émis par les utilisateurs d’un assistant d’aide à la conduite communautaire (type Coyote, Tom Tom, Waze, Wikango…) durant une durée limitée de deux à douze heures maximum selon l’opération, dans une zone bien délimitée elle aussi (10 km maxi hors agglomération, 2 km maxi en ville). Le but ? Permettre aux autorités de réaliser des contrôles avec interception du véhicule pour des opérations bien ciblées, telles la vérification du taux d’alcool ou de la prise de stupéfiants (deux heures), ou…