DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Maison et Jardin
Côté ParisCôté Paris

Côté Paris

No. 63

Visites d'appartements parisiens qui font rêver, balades dans le Paris méconnu, découvertes d'adresses originales : shopping, galeries, expos, restaurants… Côté Paris vous révèle les secrets des amateurs et des initiés.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Cote Maison SAS
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,70 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
29,05 €(TVA Incluse)
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
l’édito

Montre-moi ta maison, je te dirai qui tu es. Les lieux révèlent des intériorités. Les maisons de campagne habitées par les souvenirs, les appartements peuplés de projets… les endroits abritent tous des existences singulières. Vacances en vue. L’idée du voyage infiltre nos esprits. Mettre ses pensées et ses neurones au vert, ralentir le rythme, baisser les décibels, l’impérieuse nécessité se met à l’heure d’été. La plupart des Parisiens choisiront les échappées. D’autres profiteront du départ des uns pour savourer un Paris apaisé. Le temps devient alors un espace de reconquête et les rencontres réactivent le goût des autres. Montre-moi ta maison, je te dirai qui tu es… Les lieux révèlent des intériorités. Les maisons de campagne habitées par les souvenirs, les appartements peuplés de projets, le studio qui concentre tout, la…

access_time4 min.
plumes en art

Patricia Dinev parle de sa passion comme d’une activité de substitution à son métier de scénariste : « l’écriture, la plume, même combat », souligne-t-elle. Pas de hasard si depuis quelques années, dans le prolongement du métier d’actrice, de réalisatrice et de scénariste, la plume a pris le pas. « C’est un matériau récalcitrant, frondeur, difficile à dompter. La plume ne réagit jamais comme on l’attend, poursuit-elle. J’ai compris que rien n’est plus beau que le moment où elle se libère, quand elle redevient folle, floue. » Brodés de tissus chinés, de perles de verre ou lestés de céramiques, lacés dans le dos ou fermés bord à bord, ces plastrons hérissés de plumes, saturés de couleurs, évoquent le bout du monde. De relique tribale des temps modernes, d’objet précieux à…

access_time4 min.
visiter l’ailleurs

Adresses page 160…

access_time4 min.
milan en 10 temps forts

Adresses page 160…

access_time1 min.
côté tables d’été

PHOTOS JEAN-MARC PALISSE. STYLISME AURÉLIE DES ROBERT. TOUS NOS REMERCIEMENTS AU KWERK HAUSSMANN, WWW.KWERK.FR…

access_time3 min.
supplément d’âme

«Géométrique, rigoureusement dessiné et pourtant toujours signé quelque part d’un pli, d’un nœud, asymétrique, par le soin, la technique même de sa confection, le jeu du carton, du bois, du papier, des rubans, il n’est plus l’accessoire passager de l’objet transporté, mais devient l’objet lui-même », écrivait Roland Barthes dans L’Empire des signes. Ramdane Touhami est un expert de ces derniers. Il a repéré durant ses voyages, les signaux des savoir-faire en péril, des marques en extinction, de l’envie montante de «déglobalisation», comme il la surnomme. Au Japon, en plus de son amour pour le papier washi et danshi, son regard se pose sur l’art d’emballer: l’origata. Il en retient l’attention portée à sa confection, dans un cérémonial très codifié remontant au XIVe siècle et toujours actuel. Il s’agit de…

help