DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
    SÉLECTION DU JOUR
    DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
    PAG L’ÎLE DE TOUS LES EXCÈS
    C’EST « THE PLACE TO BE » EN CROATIE POUR LES TROIS B, BOIRE, BRONZER ET BAISER

    La « mousse party », le hit de l’après-midi. Les danseurs sont les pieds dans l’eau, dans l’une des nombreuses pataugeoires du Noa Beach Club.

    A l’écume des vagues, ils préfèrent les flots de mousse déversés par des canons. A Pag, la mer est bleu turquoise, mais rares sont les baigneurs. Cette île désertique peuplée de chèvres, qui s’étend sur 60 kilomètres au nord du pays, devient de juin à septembre le nouvel eldorado européen des fêtards. La population passe de 8 000 habitants à 40 000, dont une bonne partie s’agglutine à Novalja. Avec huit clubs, sur 1 kilomètre de plage, qui accueillent chacun jusqu’à 4 000 adeptes, l’« Ibiza croate » est désormais l’une des escales obligatoires dans la tournée estivale des meilleurs DJ de la planète. Ici, il n’y a pas que le vent qui décoiffe. « Sexe, alcool et drogue » est le credo des jeunes célibataires de 18 à 25 ans venus du monde entier vivre la promiscuité et la drague à outrance.

    De jour comme de nuit, un minimum de tissu pour un maximum d’effet. Ni sac ni téléphone, juste quelques billets planqués dans le maillot.

    LE DRESS CODE : TATOUAGES ET CORPS DÉNUDÉS

    Sans tatouage, point de salut. Chacun exhibe ses trophées et prend des forces sur la plage de Zrce avant la bringue du soir.

    Au Noa, un club construit sur l’eau. Mais dans les verres, dès l’après-midi, c’est l’alcool qui coule à flots.

    Trois heures trente du matin, le pic de la fête. Fumée, jets de confettis, flammes, effets de lumière. Steve Aoki, célèbre DJ américain, a fait tomber le tee-shirt et lâche un court instant sa platine pour communier avec la foule. Devant lui, 4 000 danseurs en transe, habillés ou en maillot. Certains brandissent des pancartes qui forment le nom de la plage, « ZRCE », comme un cri de rappel. Les réjouissances ont débuté vers 22 heures et se termineront à l’aube. Les clubs rouvriront en milieu d’après-midi. Jusqu’à 20 heures, l’entrée est gratuite. Plus tard dans la soirée, après une rapide toilette, ce sera de 20 à 40 euros. Les DJ vont se relayer toutes les trois heures pour du son non-stop.

    Sur scène, Steve Aoki, un des DJ stars chargé de booster la notoriété du club.

    JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT LES DJ SE SUCCÈDENT POUR RENDRE L’ÉTÉ INOUBLIABLE

    « Passion. Love. Music », le slogan du Noa.

    Après une nuit alcoolisée, un petit souvenir s’impose. La halte chez le tatoueur est incontournable.

    Cette audacieuse Slovène de 18 ans passe ses vacances avec des copains. Son objectif : « Un mec différent tous les soirs. »