DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Artisanat
Ferrovissime

Ferrovissime No. 101

Une documentation technique béton, une dimension historique essentielle, des photos de haute qualité et une mise en page adaptée pour les mettre en valeur, c'est Ferrovissime, le magazine mensuel de ceux qui aiment les trains.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
LR Presse
Fréquence:
Bimonthly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,03 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
36,33 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

2 min.
il y a 50 ans, une rentrée ferroviaire enthousiasmante

En 1969, les pellicules sont très coûteuses. Dommage, car l’amateur de chemin de fer ne sait plus où donner de l’objectif, tant les sujets à photographier sont nombreux. À la rentrée, il est grand temps de rendre une dernière visite à Nogent, ce vieux dépôt 100 % vapeur situé aux portes de Paris qui va fermer l’hiver venu, quand la pittoresque ligne de la Bastille deviendra le RER. Pour un lycéen de l’époque, il faut bien s’organiser pour ne rien perdre des derniers tours de roues des 1-141 TB ! Car on est alors bien conscient que le spectacle fascinant de ce dépôt de banlieue, présenté en Trésors d’archives dans les pages qui suivent, va disparaître à jamais. Mais en 1969, on sait aussi s’enthousiasmer pour les solutions nouvelles. Et cette…

1 min.
la 231 k 8 remorque le « champagne-express »

C'est toujours avec plaisir que nous revoyons cette Pacific PLM circuler sur le réseau ferré national. Remontons au printemps : le samedi 25 mai, l’association MFPN met en marche un train spécial, le "Champagne-Express" à destination de Reims, remorqué par la locomotive à vapeur 231 K 8. Des travaux sur l’itinéraire habituel Paris-Est/Epernay/Reims ont nécessité le détournement du train spécial, qui est parti de ce fait de Paris-Nord, par Soissons et Laon permettant ainsi de photographier la K 8 sur une ligne non électrifiée.…

1 min.
une rame tgv, symbole de la lutte lgbt

À l'occasion du mois des fiertés, la SNCF a décidé de marquer le coup avec un pelliculage sur une de ses rames TGV. Sortie du Technicentre Est Européen le 5 juin dernier, la rame Euroduplex 4712 a revêtu les couleurs d'un arc-en-ciel, au niveau de ses motrices, pour rappeler le “rainbow flag”, symbole de la lutte pour les droits LGBT+. On peut y lire sur les flancs des cabines “Stonewall, 50 ans de fiertés LGBT+”. Du 7 juin au 5 juillet, la rame a circulé sur les axes du TGV Est Européen (y compris vers le Luxembourg et l’Allemagne), ainsi que sur le Rhin-Rhône (Luxembourg ou Francfort/Montpellier ou Marseille).…

1 min.
« zou ! », la nouvelle marque de la région sud!

Destinée à être déclinée sur les TER, mais aussi les cars régionaux, les transports scolaires et même les Chemins de Fer de Provence (ligne Nice/Digne), « ZOU ! » impose sa marque avec une nouvelle livrée. Les Z 23500, sorties d’opération mi-vie depuis mars 2019, sont les premières rames à la recevoir : 9 rames sur les 30 sont concernées (Z 23538, 40, 41, 44, 45, 47, 49, 50, 53), les autres ayant conservé la livrée actuelle. Réalisée aux Ateliers de Saint-Pierre-des-Corps, cette opération de maintenance patrimoniale vise à traiter les zones corrodées et à remplacer les organes arrivés à échéance de potentiel (freins, suspensions, compresseur, disjoncteur monophasé, batteries...). À cette occasion, les aménagements intérieurs sont également refondus, avec la remise en peinture des coques des sièges, le remplacement des mousses…

1 min.
vers un clap de fin pour l’auto-train ?

En 1957, alors que le réseau autoroutier est embryonnaire, la SNCF lance les trains autos-couchettes (TAC), en attelant à des trains de nuit des wagons pouvant transporter les automobiles des voyageurs. Le succès est immédiat : plus d’une centaine de relations sont progressivement ouvertes, permettant aux vacanciers de traverser la France ou de rejoindre certains pays européens en une nuit tout en dormant. La disparition progressive des trains de nuit, suite au développement du TGV, entraîne également celles des TAC. Depuis une dizaine d’années, le concept a évolué avec des trains spécifiques reliant Paris-Bercy à quelques destinations touristiques, permettant aussi aux loueurs professionnels de rapatrier leurs véhicules. L’arrêt, fin décembre 2017, des dessertes du sud-ouest (Biarritz, Bordeaux, Brive, Narbonne, Toulouse) marque un tournant, même si une desserte de Perpignan apparaît à…

1 min.
le rail investit dans la pierre

La Société du Grand Paris entend promouvoir le recours à des modes de transport alternatifs à la route pour l'évacuation de ses déblais. Pour cela, des plateformes de transbordement sont prévues sur plusieurs sites par voie fluviale ou ferroviaire. Quotidiennement, depuis le début du mois de juin 2019, un train relie la plateforme de Villiers-sur-Marne, où se situe le puits principal du Grand Paris, à l'installation terminale embranchée de La Baraque (60) située sur la ligne Paris/Soissons entre Le Plessis-Belleville et Nanteuil-le-Haudoin. L'entreprise ferroviaire Eiffage Rail Services assure la traction des trains d'évacuation des déblais au moyen de ses nouvelles locomotives DE18 de Vossloh acquises en 2018. Quant aux produits de carrière neufs, depuis fin 2018, VFLI a pris le relais d'ECR sur les trains des carrières du Boulonnais reliant trois…