DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse people
France Dimanche Hors-SérieFrance Dimanche Hors-Série

France Dimanche Hors-Série

HS La Legende de Johnny

Le magazine France Dimanche vous emmène au coeur de l'actualité people en privilégiant l'émotion. Vous y trouverez chaque semaine vos rubriques préférées. France Dimanche, toutes les émotions de la vie des stars.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Hachette Filipacchi Associes
Lire pluskeyboard_arrow_down

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
édito

“Surtout ne l’oubliez pas. Il est, et restera, avec nous pour toujours. » Un an déjà. Un an que résonnent ces mots de Læticia, prononcés après le décès de son homme, le 5 décembre 2017.À l’heure où sa voix, miraculeuse, vibrante et puissante, nous parvient à travers un 51 album, nous avons retracé la légende de l’inoubliable star du rock’n’roll. Décennie par décennie, déniché des images inédites de 1943 à 2017. Surtout recueilli les témoignages de ceux qui l’ont accompagné jusqu’au bout du chemin. Une trajectoire parsemée d’étoiles et de trous noirs. Pierre Billon, son ami, son frère de cœur, producteur, coach sportif, témoin de mariage… Ensemble, ils ont parcouru les États-Unis, de palaces en motels pourris. Pierre a connu la disgrâce : congédié par courrier. La réhabilitation…

access_time1 min.
la france en pleurs

AUTOUR DU CERCUEILSeules des larmes viennent altérer le silence recueilli dans l’immense église. Tout le monde est là. La souffrance est palpable. Au premier rang, on reconnaît, à droite, Læticia, entourée de Jade et Joy, Jean Reno avec sa femme, Zofia, et Elyette Boudou, dite Mamie Rock. À gauche, Sylvie Vartan, David, Laura, Nathalie Baye… Et les petits-enfants, Ilona, Cameron, Emma et la fille de Sylvie, Darina Scotti. Tous, amis, famille, unis dans un même chagrin. ■…

access_time14 min.
“mes années johnny” gilles lhote

Ex-reporter à Télé 7 Jours et Paris Match, Gilles Lhote a été l’ami et le biographe officiel de Johnny Hallyday. De la star, qu’il a côtoyée pendant des années, partageant ses joies et ses peines, il a écrit quinze biographies, dont le récent : Johnny Hallyday, ni dieu, ni diable – Histoires secrètes, sorti le 4 octobre chez Robert Laffont, fait déjà fi gure de référence. Il revient en exclusivité sur ce qu’il appelle, non sans émotion, « son Johnny intime »… “LORS DE MA PREMIÈRE RENCONTRE, JE LE VOIS ARRIVER DÉVASTÉ PAR SA RUPTURE AVEC NATHALIE BAYE” Trente ans d’amitié avec Gilles Lhote, qui a écrit quinze biographies sur celui qu’il appelle « le dandy du rock’n’roll ».« C’est en 1987. Nathalie Baye a quitté Johnny. Il…

access_time6 min.
a comme amour et comme abandon…

LA BEAUTÉ DU DIABLE La photo est en noir et blanc, mais c’est un arc-en-ciel de couleurs que Johnny va faire déferler sur ces années comme endormies. Avec sa gueule d’amour, son énergie, son sang qui bout et son corps électrique, sa musique venue d’Amérique, il apporte le rock’n’roll… Et en même temps, celui qui deviendra une idole redéfinit les contours d’un mot qui existait à peine : « jeunesse »… LA PLUS BELLE C’EST HUGUETTE… 1943 Sur la petite photo à gauche, Johnny à quelques mois, dans les bras de sa mère, et d’elle seulement. Car son père, Léon, les a quittés pour poursuivre sa vie d’artiste. Johnny déclarera, la quarantaine venue : « Moi, je n’ai jamais dit “papa” à un mec, ni “maman” à une…

access_time1 min.
les 50 années

JOHNNYc’est aussien 5 DATES 15 juin 1943, 13h Naissance, à la clinique Villa Marie-Louise, à Paris.1944 Sa mère, qui doit travailler en tant que mannequin cabine, le confie aux bons soins de sa tante paternelle, Hélène Mar, ancienne actrice du cinéma muet.Automne 1945 Départ pour Londres, avec sa tante Hélène et ses deux filles, Desta et Menen, qui ont un engagement comme danseuses. Formation de spectacle. Vie de saltimbanque.1954 Le réalisateur Henri-Georges Clouzot l’engage comme figurant dans son film Les diaboliques.15 juin 1956 Il monte sur scène, à Copenhague, en première partie des Halliday, habillé en cow-boy, avec une guitare. ■…

access_time1 min.
johnny en chiffres

4 C’est le nombre de fois où son patronyme a été transformé, avant de devenir celui que l’on connaît. Il naît en effet Jean-Philippe Clerc, nom de sa mère. Quand son père le reconnaît, le 7 septembre 1944, le garçon s’appelle Jean-Philippe Smet. Le mari de Desta, qui avait pris comme pseudonyme Halliday (avec un i), le surnommera Johnny. Enfin, lorsque la future star aura choisi son nom de scène, Johnny Halliday, une erreur sur la pochette de son disque transformera le i en y. Une nouvelle identité que le chanteur adoptera. ■…

help