France Dimanche

France Dimanche HS No.38

"La magazine France Dimanche vous emmène au coeur de l'actualité people en privilégiant l'émotion. Vous y trouverez chaque semaine vos rubriques préférées. France Dimanche, toutes les émotions de la vie des stars."

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
CMI Publishing
Fréquence:
Weekly
1,13 €(TVA Incluse)
36,33 €(TVA Incluse)
50 Numéros

dans ce numéro

15 min
il a séduit les plus belles

Avec son nez tordu, séquelle d’une bagarre entre adolescents, il n’avait pas un physique de jeune premier. L’un de ses professeurs au Conservatoire d’art dramatique, Pierre Dux, qui ne l’appréciait guère, avait même lâché, devant ses camarades : « Jamais vous ne pourrez prendre une femme dans vos bras. » Quelque temps plus tard, au début des années soixante, lorsque Jean-Paul Belmondo s’exile pour faire l’acteur en Italie, la presse transalpine ne l’épargne pas non plus, l’affublant du surnom il brutto (le laid). Mais le comédien se souciait comme d’une guigne des critiques sur son physique. Bébel était bien sûr conscient de ne pouvoir jouer, à la scène comme à la ville, le « plâtre » parfait, aux traits gravés dans le marbre, à l’image des sculptures de son père. Mais…

8 min
frère de scapin et enfant de molière

Dans Peur sur la ville (1975), notre icône nationale envoie certes plus de trois coups dans la tête de Minos, le tueur en série qu’il traque dans le célèbre film d’Henri Verneuil ; mais cela n’est rien, comparé aux trois autres qu’il aime tant entendre frapper, quand se lève le rideau rouge. En effet, ce jeune homme turbulent aspirait avant tout à faire carrière au théâtre plutôt qu’au cinéma. Sa révélation date de 1948, quand ce jeune cycliste, boxeur et footballeur tombe en quasi-pâmoison devant Denise Gence – sociétaire de la Comédie-Française et dame plus que jolie, ce qui ne gâte rien – qui interprète Les Femmes savantes, pièce d’un certain Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le nom de Molière. Belmondo affiche tout juste quinze printemps au compteur ? Qu’importe :…

10 min
le cow-boy du box-office

Même s’il aime le théâtre, Bébel a besoin d’espace pour s’exprimer, et le grand écran constitue un terrain de jeu idéal pour ce comédien très physique. Durant les années soixante, l’acteur a alterné les films d’auteur, comme À bout de souffle, de Jean-Luc Godard ou Léon Morin, prêtre, œuvre atypique de Jean-Pierre Melville, avec le cinéma d’action, tête d’affiche de longs-métrages tels que Cartouche et L’Homme de Rio, tous deux réalisés par son complice, Philippe de Broca. Il ne se sent jamais aussi heureux qu’en exécutant lui-même ses cascades, au risque de se briser les os. Mais à l’époque, même lorsque Jean-Paul dégaine un flingue ou une épée, c’est presque toujours pour rire. La donne change durant la décennie suivante, quand il entre en concurrence frontale avec une star à sa…

7 min
l’animal de la nouvelle vague

«La Nouvelle Vague, elle est tout de même plus vague que nouvelle », raillait jadis Michel Audiard, jamais avare d’un bon mot. D’ailleurs, que désigne cette appellation ? Un cinéma qui veille à s’inscrire dans son époque, l’après-guerre des baby-boomers, soucieux de coller au plus près de la réalité, filmant cette dernière avec peu d’argent et en décors naturels si possible. Soit, à quelques détails près, ce que faisaient les cinéastes de l’entre-deux-guerres, ce fameux « cinéma de papa » vomi par les jeunes critiques des Cahiers du cinéma, dans lesquels François Truffaut et Jean-Luc Godard font leurs premières armes. Jacques Lourcelles, scénariste attitré de Pascal Thomas (Le Chaud Lapin et La Dilettante), vise donc assez juste quand il affirme : « La seule originalité majeure et incontestable de la Nouvelle…

5 min
le patriarche

PATRICIA LA FILLE TANT AIMÉE Elle était l’aînée de la fratrie qu’il a eue avec sa première femme, Élodie Constantin. Patricia Belmondo débutait une carrière prometteuse au cinéma, en 1975, comme script-girl dans Les Galettes de Pont-Aven, film de Joël Séria, qui est devenu culte. Elle travaillera encore pour le très oublié Ça va pas la tête, de Raphaël Delpart, comédie tournée en 1978 avec le tout aussi injustement oublié Jean-Claude Massoulier. Et, le dimanche 31 octobre 1993, ce coup de téléphone, reçu à six heures du matin. Son père se souvient : « Ma petite chérie, ma fille Patricia, n’a pas eu le temps d’avoir quarante ans. Son appartement de la rue de Rennes a été la proie des flammes. Ma petite fille est morte. Elle qui faisait ma joie, travaillant…

6 min
partenaires particulières

URSULA ANDRESS LA TIGRESSE Jean-Paul est marié quand il rencontre cette bombe anatomique suisse sur le tournage des Tribulations d’un Chinois en Chine, de Philippe de Broca, en 1965. La blonde volcanique, devenue un fantasme planétaire après son apparition en bikini blanc dans James Bond contre Dr No, va lui valoir un divorce néanmoins suivi par six années d’une passion tumultueuse. Cette beauté au tempérament de feu, aussi jalouse qu’amoureuse, restera toujours pour lui une amie, longtemps après leur rupture. JEAN SEBERG LA BELLE AMÉRICAINE En 1960, Jean-Luc Godard, alors futur réalisateur culte de la Nouvelle Vague, associe le comédien à une actrice de 21 ans venue d’outre-Atlantique dans À bout de souffle. Cette ravissante garçonne, qui vit alors depuis peu en couple avec l’écrivain Romain Gary, est parfois un peu déroutée par les choix…