menu
close
search
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Art et Architecture
IdeatIdeat

Ideat HS Archi No. 9

IDEAT est un magazine lifestyle qui s'adresse à tous ceux qui trouvent leur personnalité dans toutes les formes de création. Magazine dédié au design, il met en scène les tendances pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Beaucoup de décoration contemporaine bien sûr, mais aussi de l'art contemporain, de la photographie, des city-guides exceptionnels des plus belle villes du monde, des hôtels incroyables, ... un magazine furieusement contemporain et résolument indispensable.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
IDEAT EDITION
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,14 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
21,72 €(TVA Incluse)
7 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time4 min.
id-nos contributeurs

Maryse Quinton Architecte, elle se consacre depuis plus de dix ans au journalisme pour la presse spécialisée et grand public et publie aussi des ouvrages (Charles et Ray Eames, Éditions de La Martinière). Pour ce spécial archi, elle nous fait partager sa découverte de l’extraordinaire métro de Naples (p. 22). Elle revient sur la douloureuse genèse du centre des congrès de Rome des Fuksas (p. 42). Après un passage par La Ferme du Vent (p. 68), elle est allée à la rencontre des architectes Manuelle Gautrand (p. 82) et Félix Millory (p. 88), puis a porté toute son attention sur le bardage (p. 190). Olivier Reneau Collaborateur régulier d’IDEAT, il écrit sur les thématiques liées à l’art de vivre, l’art, l’architecture et le de sign, mais aussi l’automobile et la cuisine. Pour ce…

access_time3 min.
ceux qui aiment l’art prendront le métro

Mettre de l’art dans la vie des gens peut être simplement considéré comme un enjeu démocratique. Au même titre que l’instruction, gratuite et obligatoire. Le samedi 20 mai dernier, environ 1 300 musées français (sur 2 000 dans la trentaine de pays concernés) ont participé à la Nuit européenne des musées, offrant la possibilité à un large public, souvent familial, de découvrir gratuitement notre patrimoine commun. Pour sa 13e édition, cet événement a rassemblé plus de 2 millions de visiteurs en France. Des « volontaires », donc. À Naples, une quinzaine de stations de métro ont été investies de façon pérenne par des artistes et des architectes de renommée internationale (p. 22). Un projet engagé par le gouvernement au début des années 2000 et financé pour moitié par l’Europe, qui vise…

access_time1 min.
id-paolo’s touch

Un panorama de l’architecture actuelle et de l’art contemporain, le temps d’un voyage en métro et pour le prix d’un simple ticket. C’est le tour de magie qu’offre la ville de Naples à ceux qui empruntent son métro. Quinze stations dessinées par des pointures – Álvaro Siza et Eduardo Souto de Moura, Dominique Perrault et, bientôt, Massimiliano et Doriana Fuksas – et dans lesquelles découvrir quelque 200 oeuvres de Michelangelo Pistoletto, Anish Kapoor ou Sol LeWitt. Ici, la station Toledo, revue par Óscar Tusquets Blanca : une féerie(à découvrir p. 22).…

access_time3 min.
à naples, un musée d’art souterrain

Rendre le métro plus attractif en transformant un simple trajet en expérience artistique ? C’est le pari qu’a fait la ville de Naples pour inciter les habitants à utiliser les transports collectifs. Pour le prix d’un ticket, les voyageurs profitent d’une galerie d’art contemporain inédite avec plus de 200 oeuvres à découvrir. Quinze stations réparties sur la ligne 1 et la ligne 6 (actuellement fermée pour travaux d’extension) ont ainsi été confiées à des architectes, designers et artistes sélectionnés par Achille Bonito Oliva, qui a coordonné le projet Stazioni dell’Arte pour ANM (Azienda Napoletana Mobilita), équivalent de notre RATP. « Nous avons créé un nouveau modèle que nous appelons le “musée obligatoire”, explique-t-il. Les voyageurs sont contraints d’observer cette séquence d’art contemporain et d’entrer involontairement dans un musée. » Chaque…

access_time2 min.
retrouver le havre

Impression, soleil levant, le tableau qui donna son nom au mouvement impressionniste, fut peint au Havre par Monet en 1872. Cent quarante-cinq ans plus tard, la cité normande ne ressemble guère à celle tant de fois représentée par Corot, Courbet ou Turner. Bombardée par les Alliés, détruite par les nazis, la ville n’est plus que ruines au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Sa reconstruction est confiée en 1946 à l’atelier d’Auguste Perret. L’architecte met en pratique sa théorie du « classicisme structurel » et sa croyance en un matériau, le béton armé. Non seulement il invente des logements d’une modernité inégalée (espaces modulables, cuisines ouvertes), mais il apporte au Havre une unité et une identité. L’église Saint-Joseph, classée monument historique en 1965, ne fait pas exception : elle est…

access_time2 min.
savourer le paysage à bordeaux

«En 2020, 60 % de la population vivra dans des zones urbanisées, déclare l’architecte- paysagiste Bas Smets. Il s’agit donc d’organiser le paysage à l’échelle de la planète et de lui donner de nouvelles fonctions. » Quelques-unes seront donc révélées en grandeur nature lors de la saison culturelle Paysages Bordeaux 2017. Parmi les manifestations de cette programmation éclectique : de la danse avec la chorégraphe Mathilde Monnier, qui réactive Le Bal, un film d’Ettore Scola récompensé par trois César en 1984, avec douze danseurs argentins ; du design avec le Franco-Argentin Pablo Reinoso, dont les fameux meubles-sculptures revisitent les lois de l’équilibre ; et de l’art contemporain avec, notamment, une exposition consacrée à Daniel Firman, connu pour son fameux éléphant en équilibre sur sa trompe. Mais, pour redécouvrir la ville…

help