ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
L'auto-Journal

L'auto-Journal No. 1064

Apprécié pour l’expertise et la précision de ses tests et comparatifs, l’Auto Journal fait référence en matière d’essais. Il s’adresse aux amateurs de technologies et de belles mécaniques.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Biweekly
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BLACK2020
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
6,22 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
41,42 €(TVA Incluse)
26 Numéros

dans ce numéro

2 min.
colosse aux pieds d’argile

Blague favorite dès que nous entrons en phase finale de la coupe du Monde de football, les Allemands gagnent – si ce n’est toujours – souvent à la fin! Ce qui est – plus ou moins – vrai pour le football l’est pour l’automobile. L’industrie allemande a pris l’habitude d’écraser le monde automobile de sa suprématie, notamment technologique. Même s’ils semblent traverser la crise sanitaire avec moins de difficultés que leurs homologues français, les constructeurs allemands sont beaucoup plus inquiets que par le passé. Il faut dire que les sommes investies ces dernières années pour développer leurs gammes de voitures électriques peuvent donner le tournis. Ces sommes-là vous les retrouverez dans notre dossier ainsi que les principales nouveautés des prochains mois. Celles-ci seront, pour l’essentiel, soit dotées d’une chaîne de…

1 min.
ça vous a fait réagir…

Est-il normal que les mesures (notamment celles qui concernent la consommation et la capacité de chargement) ne soient pas identiques entre votre numéro Spécial Salon 2021 et les autres numéros ? Charles Devers Croyez bien que nous préférerions publier nos propres mesures dans tous les numéros, y compris sur notre numéro Spécial Salon. Mais il ne serait pas possible de mesurer la totalité des modèles des quelque 400 pages de notre numéro annuel. Primo parce que toutes les motorisations ne sont pas disponibles pour mesures et secundo la complexité de réalisation d’un numéro de ce type rendrait l’opération difficilement réalisable dans les délais. Je ne comprends pas pourquoi les rares essais de SUV hybrides rechargeables ne mentionnent pas la véritable autonomie électrique ni même la consommation une fois la batterie vide. Dimitri Jamey Nous avons…

1 min.
james, votre db5 est prête!

C’est officiel. Aston Martin produit dans son historique usine de Newport Pagnell (Royaume-Uni) une réplique à l’identique de la mythique DB5, à raison d’une série limitée à 25 exemplaires. La version de la DB5 popularisée par le film Goldfinger, avec Sean Connery dans le rôle de James Bond. Tous les équipements spécifiques au modèle sont là, des plaques minéralogiques tournantes au bouclier arrière blindé rétractable pour ne citer qu’eux. Les mitrailleuses dissimulées derrière les clignotants avant sont fausses, et c’est heureux, notez bien... Sous le capot, s’agite un “6 en ligne” 4.0 gratifié de trois carburateurs et riche de 290 ch. Pour vous faire une idée plus précise du bel objet, une vidéo d’une quarantaine de secondes est visible sur YouTube. Tapez “Aston Martin DB5 Goldfinger Continuation”. Le prix ?…

1 min.
spécial allemandes changement de braquet

Avec plus de 640 000 employés dans le pays, des marques connues dans le monde entier et des équipementiers tels que Bosch, ZF ou Continental, l’industrie automobile allemande pointe au cinquième rang mondial (tout juste dépassée par l’Inde...) et premier européen. Son chiffre d’affaires culmine à plus de 400 milliards d’euros et les constructeurs ont investi en 2018 plus de 40 milliards en recherche et développement, dont plus de 15 milliards pour le seul groupe Volkswagen. La stratégie d’élargissement de gammes promue au milieu des années 2010 laisse désormais place à un déferlement de modèles 100% électriques. L’Allemagne ne travaille pas seule dans ce domaine, puisqu’avec la France le fameux “Airbus” des batteries se met en place. Certains constructeurs – comme BMW qui produit ses propres moteurs EV, ou Mercedes…

4 min.
opel  la résurrection

Après vingt années de pertes consécutives, le constructeur allemand est devenu rentable dès 2018 avec un chiffre d’affaires de 860 millions d’euros, un an à peine après son intégration au sein du groupe français PSA. Pourtant, quelques mois après cette acquisition, le groupe français a réalisé qu’il fallait basculer plus rapidement que prévu la gamme Opel sur sa technologie, notamment avec la plateforme CMP électrifiée, afin de respecter les taux européens d’émissions de CO2. Un mal pour un bien puisqu’en moins de deux ans, l’hybridation est arrivée sur le Grandland X et l’électrification, sur les Corsa et Mokka. Ajoutons à cette performance une clarification dans l’identité de la marque, inaugurée avec le Mokka, pour confirmer que oui, Opel is back ! Au point que le voici devenu un concurrent sérieux…

3 min.
volkswagen  “volt-face”

Sur cinq années, l’investissement pour le tout-électrique chez Volkswagen a été fixé à 33 milliards d’euros. Malgré cela, investir un nouvel univers n’est pas forcément simple, même pour un géant comme le groupe VW. Les précommandes de la compacte ID.3, rivale de la prochaine Citroën ë-C4, lancées au printemps 2019 n’aboutiront à des livraisons qu’en septembre. Et encore, l’affichage tête haute doté de la réalité augmentée ou le système qui permet de télécharger des applications depuis le véhicule ne seront pas encore disponibles. Il faudra pour cela que les 35 000 clients repassent chez leur concessionnaire début 2021. Le constructeur n’arrivera donc pas à vendre les 100 000 exemplaires espérés pour cette année ! Ce qui ne l’empêche pas de développer sa gamme 100% électrique, à commencer par le prochain…