DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Actualité et politiques
Soir mag

Soir mag No. 4592

Soir mag (anciennement Le Soir magazine) est un hebdomadaire d’actualité, avec une couverture percutante et un rédactionnel ciblé sur la Belgique et ses habitants, mais pas seulement… C’est un vrai magazine d’investigation qui mène l’enquête et cherche à comprendre. C’est aussi un magazine détente avec un cahier télé clair et complet, des jeux, des infos sur la vie des stars ou des familles royales,… C’est enfin un magazine qui fait la part belle à l’Histoire. Retrouvez-y notamment les chroniques de Stéphane Bern. Avec un contenu très dense, Soir mag se partage avec toute la famille !

Pays:
Belgium
Langue:
French
Éditeur:
Rossel et Cie S.A.
Fréquence:
Weekly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,31 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,75 €(TVA Incluse)
13 Numéros

dans ce numéro

2 min.
optimistes, pas aveugles !

Dans certains pays, les matchs de foot ont repris pour terminer les championnats dans des conditions pour le moins curieuses. Les joueurs sont bien sur le terrain mais le public, lui, est interdit de stade. Si on avait demandé aux professionnels du ballon rond de s’abstenir des embrassades et accolades habituelles pour célébrer les buts, on ne peut pas dire que, pour la plupart, ils se soient longtemps tenus aux consignes. Et puis, de toute façon, il était inévitable que ces valeureux sportifs soient collés les uns contre les autres lors du tir d’un coup de coin ou d’un coup franc. Parallèlement, dans les tribunes, les quelques membres des staffs, les rares journalistes admis ou les joueurs remplaçants sont éloignés les uns des autres. Mais en gros, on joue évidemment…

3 min.
vos messages vos messages vos messages

Corona et caisses blanches « Quand les restaurants ont été obligés de tenir une caisse “blanche”, j’ai demandé pourquoi nos hommes politiques ne devraient pas, eux, tenir leur caisse “blanche”. Personne n’a réagi ! En cette période de coronavirus, j’entends et je lis que beaucoup de restaurateurs paniquent : « Déjà, depuis la caisse blanche, je gagnais tout juste de quoi survivre, maintenant c’est la catastrophe ! » Et j’en reviens à la question : pourquoi nos responsables politiques ne devraient-ils pas donner l’exemple ? Je sais qu’ils ne risquent pas de le donner et j’espère pourtant qu’un peu de correction leur viendra et qu’il sera mis fin à ces caisses “blanches”. » M. V. (Rochefort) Chloroquine : pour ou contre ? « Chacun de nous peut se demander pourquoi il y a eu…

2 min.
le plan loup activé en wallon ie

Il était temps : la Région wallonne a activé son plan Loup, un dispositif qui permettra de protéger l’animal tout en aidant les éleveurs de moutons à faire face à la présence de ce prédateur. En Flandre, les dégâts causés par le loup sont déjà évidents. À Turnhout, par exemple, le loup baptisé Billy (qui avait survécu auparavant à une collision avec une camionnette !) a tué deux moutons dans la nuit de vendredi à samedi. En Wallonie, où la présence de huit loups a été authentifiée ces derniers mois, la ministre de l’Environnement Céline Tellier (Écolo) a présenté un plan Loup, visant à une bonne cohabitation entre l’espèce et les humains. On parle ici de lutter contre le braconnage mais aussi d’aider les éleveurs à clôturer des prairies plus…

5 min.
alain delon sort du silence pour borniche

C’est le message qu’on attendait. Il ne se manifestait plus depuis son AVC de juin 2019. Alain Delon, 84 ans, a mis du baume au cœur de ses admirateurs la semaine dernière. Dans une interview accordée à l’AFP, il a tenu à rendre hommage à son vieil ami Roger Borniche (voir pages suivantes), décédé à 101 ans, qu’il avait incarné dans « Flic story » sous la direction de Jacques Deray en 1975. Il en a aussi profité pour distiller un message très écouté qui tient en quelques mots : « Je vais mieux, mais c’est long. » L’acteur ne s’est pas attardé sur son état de santé. Mais « sa mémoire est parfaite tout comme sa diction », atteste l’agence de presse. Delon n’est pas du genre à longuement…

5 min.
l’inspecteur devenu conteur

Dans chacun de ses romans, toujours inspiré d’une affaire criminelle célèbre, Roger Borniche n’a jamais manqué d’associer les faits et les dates. Celle du 19 mai 1973 constitue un tournant dans sa vie. Il ne l’a jamais oubliée et moi non plus, puisque l’assistant de Philippe Bouvard que j’étais alors en a été l’un des témoins. Disparu à l’âge de 101 ans, Roger Borniche a marqué l’histoire de la police et de la littérature populaire. Un destin hors du commun. Ce soir-là, l’inspecteur principal honoraire de la police criminelle fait officiellement ses débuts d’écrivain dans « Samedi soir ». Les piques du journaliste et la présence d’accessoires rappelant un interrogatoire plutôt qu’une interview ne détournent pas un seul instant Borniche de son propos. Dans un costume aux rayures plus fines que celles…

4 min.
«il est temps de se réveiller»

Ce confinement généralisé était-il utile ? Le remède n’est-il pas pire que le mal ? Non, le remède n’est pas pire que le mal, mais il aurait pu être meilleur, mieux pensé, mieux calculé. Vous avez listé une série de dérives, à commencer par le recul des libertés. On a tous accepté de rester chez soi, sans broncher… Pourquoi une telle soumission si bien consentie ? On a tous accepté de se méfier les uns des autres, de fermer portes et fenêtres et de dire adieu au reste du monde. C’est sans doute une tentation, un mauvais désir, ancrés en nous, mais revenus à la surface. Ce n’est pas ainsi qu’un peuple est grand. Vous êtes en colère ? Je suis attristé, pas en colère. Par cette vague de peur qui s’est…