Soir mag

Soir mag No. 4637

Ajouter aux favoris

Soir mag (anciennement Le Soir magazine) est un hebdomadaire d’actualité, avec une couverture percutante et un rédactionnel ciblé sur la Belgique et ses habitants, mais pas seulement… C’est un vrai magazine d’investigation qui mène l’enquête et cherche à comprendre. C’est aussi un magazine détente avec un cahier télé clair et complet, des jeux, des infos sur la vie des stars ou des familles royales,… C’est enfin un magazine qui fait la part belle à l’Histoire. Retrouvez-y notamment les chroniques de Stéphane Bern. Avec un contenu très dense, Soir mag se partage avec toute la famille !

Lire plus
Pays:
Belgium
Langue:
French
Éditeur:
Rossel et Cie S.A.
Fréquence:
Weekly
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,31 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,75 €(TVA Incluse)
13 Numéros

dans ce numéro

2 min.
déconstruire un système

Depuis la campagne #balancetonporc invitant les femmes victimes de harcèlements et de violences sexuelles à porter plainte contre leurs agresseurs, la parole ne cesse de se libérer. Et les hashtags « #balance » ciblant des milieux professionnels en particulier se multiplient. Le dernier en date, né sur Instagram et Twitter, #balancetonediteur, montre que les Belles Lettres ne sont pas épargnées par les très laids comportements. Mais pourquoi pourrait-il en être autrement ? Les témoignages ont commencé à affluer, s’attaquant à un éditeur qui mériterait le prix du goujat, et pire encore. Récemment, à tort ou à raison, Patrick Poivre d’Arvor a eu droit à une volée de confidences exposées dans les médias à propos de ses rapports avec les femmes. Au fil de la seule interview qu’il ait accordée depuis…

5 min.
vos message

La prיcaritי des יtudiants « J’ai suivi sur Tipik rיcemment l’יmission “Une jeunesse au creux de la vague” et je comprends trט bien les jeunes et les difficultי actuelles, surtout א cause du Covid. L’aide au logement trט compliquיe, les difficultי א suivre les cours d’une chambre, א voir ses professeurs et copains en prיsentiel, tous les frais d’inscription et des cours, les colis alimentaires que l’on vient dיposer sur le campus, tant et si bien que des jeunes en viennent א penser א la prostitution ou, pire, trouvent carrיment dans la prostitution la solution א leurs problטmes financiers. C’est effrayant ! Une des יtudiantes prיsentes א cette יmission affirmait qu’avant la crise du Covid, elle יtait complטtement autonome de ses parents et que dיsormais, elle en dיpendait entiטrement. Elle dit…

2 min.
salut les potins!

En imprimé léopard, Kylie Minogue a du chien La chanteuse australienne fait sensation sur Instagram en posant dans une robe à imprimé léopard Ashi Studio. À 52 ans, Kylie Minogue n’a rien perdu de son pouvoir de séduction. Au contraire… Delon va se raconter Bien remis de son AVC, Alain Delon va effectuer son retour devant les caméras de la télévision. Pour Cyril Viguier et TV5 Monde, il a accepté de se raconter longuement et de donner son avis sur les sujets les plus variés. Et, autre bonne nouvelle, Delon aurait aussi un projet de cinéma… Eddy Mitchell et Laurent Gerra s’amusent À défaut d’avoir lieu en public, l’événement sera visible en « live streaming », un seul soir, le 27 mai. Eddy Mitchell et Laurent Gerra s’associent pour un spectacle plein de surprises, de…

2 min.
william et harry : la mésentente ne date pas d’hier

Si on pense que l’interview de Meghan Markle et du prince Harry a marqué le début des hostilités entre les deux frères les plus célèbres du monde, les conflits internes ne datent en fait pas d’hier, révèle Dan Wootton, journaliste au « Daily Mail ». Le prince William serait en effet en colère contre sa belle-sœur depuis plus d’un an. Selon une source, le duc de Cambridge a eu très vite des doutes sur le couple Harry-Meghan. Il a même demandé à son frère de ralentir la cadence, ce qui a entraîné des tensions entre les fils de Diana et Charles. Quand Meghan est finalement entrée dans la Famille royale, le prince William s’est interrogé sur les réelles motivations de l’ancienne actrice. « Il s’inquiétait du fait qu’elle semblait parfois…

3 min.
nouveaux affrontements à bruxelles

La seule photo ci-dessus démontre avec certitude que des manifestants (?) étaient venus pour en découdre avec la police, samedi 1er mai, au bois de la Cambre. On voit deux hommes armés chacun d’un marteau. Les débordements étaient prévisibles, inévitables. Le rassemblement a attiré entre 1.000 et 2.000 personnes dans le bois, la plupart pacifistes, voulant dénoncer la longueur des mesures anti-Covid. La police de Bruxelles est intervenue pour faire évacuer les lieux. Plusieurs canons à eau, des troupes à cheval et au sol ont été déployés, des gaz lacrymogènes tirés. Le retour au calme n’a été constaté que vers 21 heures. Au total, la police a procédé à 132 interpellations, y compris dans les rues autour du bois. Parmi les participants, 15 ont été blessés, dont une personne touchée…

8 min.
les sociétés privées des royaux

Le « Times » le révélait dans son édition du mercredi 28 avril dernier : le prince Andrew a fondé en juin 2020 une société illimitée (Unlimited company), une construction juridique assurant la gestion de certains avoirs familiaux, en attendant leur transmission. Si la nouvelle fait grand bruit outre-Manche, c’est parce que le prince Andrew a choisi comme partenaire et gestionnaire de sa boîte un certain Harry Keogh, un banquier qui a dû démissionner en mars 2018 à la suite d’accusations de… harcèlement sexuel sur une collègue. Ce qui renvoie évidemment aux problèmes personnels du deuxième fils de la reine Elizabeth, impliqué jusqu’au cou dans l’affaire Epstein et en totale disgrâce actuellement. Mais revenons plus avant sur le fond de l’information : la création de cette mystérieuse société. Le dénommé Keogh…