DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Mode
Marie Claire - FranceMarie Claire - France

Marie Claire - France

803

Le Monde, la Mode, la Vie… Vous souhaitez…décoder toutes les facettes du monde sans tabou ni prisme déformant, découvrir les tendances mode et beauté les plus signifiantes, anticiper l’évolution de la vie des femmes. Alors chaque mois, profitez de Marie Claire !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Marie Claire Album
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,36 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
22,51 €(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
marie claire

Rédaction DIRECTRICE DE LA RÉDACTION Marianne Mairesse Delphine Elduayen, assistante : 01 41 46 88 47. DIRECTRICE ARTISTIQUE Oisin Orlandi RÉDACTRICE EN CHEF MODE Anne-Sophie Thomas RÉDACTRICE EN CHEF BEAUTÉ Aurélie Lambillon RÉDACTRICE EN CHEF MAGAZINE Elsa Guiol RÉDACTEUR EN CHEF CULTURE ET CÉLÉBRITÉS Fabrice Gaignault MODE Anna Quérouil, rédactrice en chef adjointe. Agathe Gire, rédactrice. Delphine Elduayen, assistante : 01 41 46 88 47. Judith Levent, responsable vestiaire. BEAUTÉ Nolwenn du Laz, rédactrice en chef adjointe. Sophie Migliorero, assistante : 01 41 46 87 07. MAGAZINE Catherine Durand, rédactrice en chef adjointe société. Catherine Castro, grande reporter. Corine Goldberger, cheffe de rubrique. CHEF D’ÉDITION Frédéric Valion PHOTOGRAPHIE Maria Bojikian, directrice. PRODUCTION Sarah Ydoux MAQUETTE Manon Pigeon, cheffe de studio. Vincent Leccia, responsable technique de l’édition digitale. SECRÉTARIAT DE RÉDACTION Bertrand Cazanave, premier secrétaire de rédaction. Sophie Lefaure-Tavière, mode-beauté. Direction-édition DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE DU GROUPE MARIE…

access_time2 min.
edito

La beauté sans discussion «Ma mère était le summum de la beauté. Il n’y avait pas de rivalité à avoir, quand on voit des photos, mais pas juste les photos, ce n’était pas juste un visage, c’était tout son personnage, son attitude – il n’y avait pas de rivalité du tout. » « Pas de rivalité du tout », nous dit Charlotte Gainsbourg (p. 69). Pas de rivalité possible. Une phrase positive écrasante. Un abysse entre sa mère et elle, la naissance de complexes face à la féminité, au féminin, à la femme, à la splendeur. Je crois ne l’avoir jamais entendue se comparer à sa mère avant. Et cette comparaison ne m’est jamais venue à l’esprit. Jane Birkin était belle et sa fille Charlotte s’est tout de suite imposée –…

access_time3 min.
contributeurs

Violaine Huisman, écrivaine Son premier livre, Fugitive parce que reine (éd. Gallimard), le roman très autobiographique d’une enfance et d'une jeunesse difficiles, a été accueilli par une critique louangeuse et lui a valu le Prix du roman Marie Claire 2018. Nous avons souhaité confier à cette belle plume la rencontre avec Charlotte Gainsbourg, New-Yorkaise d’adoption comme elle. D’où venez-vous ? J’ai grandi à Paris, et je vis à New York depuis vingt ans, à Brooklyn précisément. J’habite une maison d’architecte dans d’anciennes écuries – une ambiance presque champêtre à côté de Manhattan. Ce qui vous a le plus marquée durant la rencontre avec Charlotte Gainsbourg ? La façon dont elle a parlé de ses enfants, et de son rôle de mère. Votre plus grande émotion professionnelle ? Ma connivence avec mon…

access_time1 min.
coulisses

access_time1 min.
marie et claire par charles berberian

«J’ai imaginé Marie et Claire en DJ, en partant des initiales de Marie Claire, un magazine qui m’évoque une certaine liberté d’être ce que l’on veut. Vous vous souvenez de la grande époque des MC Solaar et autres MC Hammer? Ça m’a paru évident, cette référence musicale. Marie Claire a pris un virage moderniste, alors je trouvais intéressant de symboliser votre magazine par deux jeunes femmes sans cesse entre deux avions, se baladant avec leur matériel. Marie et Claire forment un binôme. L’une danse pendant que l’autre mixe et elles inversent les rôles à chaque morceau. Ce sont des nomades vivant de chambre d’hôtel en chambre d’hôtel avec un minimum d’affaires. Pourquoi travaillent-elles à deux? Pour se motiver, ne pas souffrir d’une solitude qui peut être anxiogène lorsqu’on finit par…

access_time4 min.
la sieste

«Je suis une grande siesteuse. Je peux en faire n’importe quand. Le sommeil a toujours été le moment le plus agréable de mon existence, à tel point qu’enfant, j’étais le cauchemar de mes parents. Je n’arrivais pas à me réveiller, je rêvais que j’étais en train de m’habiller afin de gagner de précieuses minutes de sommeil. (Elle rit.) Il peut m’arriver de m’endormir sur les tournages. Une fois, je me suis couchée sous un meuble. Je dormais si bien que je n’ai pas entendu l’équipe à ma recherche pour la scène suivante. J’ai fini par me réveiller et voir leurs têtes, ils étaient rassurés mais pas très contents… En général, dès que j’ai un petit coup de mou, je me mets dans mon lit et m’endors une demi-heure. Je n’en…

NUMÉROS RÉCENTS

help