Marie Claire - France No. 796

Le Monde, la Mode, la Vie… Vous souhaitez…décoder toutes les facettes du monde sans tabou ni prisme déformant, découvrir les tendances mode et beauté les plus signifiantes, anticiper l’évolution de la vie des femmes. Alors chaque mois, profitez de Marie Claire !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Marie Claire Album
Fréquence:
Monthly
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: START40
2,07 €(TVA Incluse)
19,72 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

3 min
edito

De la nécessité d’un vrai congé paternité Je me souviens du claquement de la porte d’entrée quand le père de mon fils partait travailler le matin. Je restais seule avec mon bébé et j’étais perdue. En 2003, mon compagnon m’avait dit que s’arrêter pour un bébé, «ça ne se faisait pas». Il ne se sentait pas autorisé à le faire. Mais le désirait-il vraiment? J’ai fait face en ayant peur, en ayant l’impression de toujours mal faire. Combien de nouvelles mères ressentent, entre les murs de leur appartement, l’infinie solitude et la détresse? Des milliers de fois en plein jour j’ai fait le tour du salon pour essayer de calmer ses pleurs, j’ai racheté cent fois la même purée de carottes parce que celle-ci, il la mangeait bien, je me suis…

marclarfr1812_article_027_01_01
2 min
contributeurs

Betina du Toit, photographe Elle a cadré au plus près de l’émotion le visage de Zarina Green (Women Management Paris) incarnant notre grand dossier beauté sur la fatigue en hiver. D’où venez-vous ? D’Afrique du Sud. Je vis actuellement à Paris. Ce qui vous a le plus marquée pendant ce shooting ? Zarina, le modèle de la série, qui possède des traits singuliers d’une grande force. J’adore travailler avec elle. Votre plus grande émotion professionnelle ? Difficile de vous citer un shooting en particulier, mais celui-ci restera pour moi un moment très intense. Un mot pour vous définir. Sérieuse. Trop sérieuse ! Alexandre Duyck, journaliste et écrivain Habitué aux voyages au long cours, le reporter a cette fois traversé Paris pour interviewer Elise Lucet dans son bureau de France Télévisions. D’où venez-vous ?…

marclarfr1812_article_028_01_01
1 min
coulisses

marclarfr1812_article_030_01_01
1 min
marie et claire, par franck maubert

«Marie Claire est lié, dans mon souvenir, et pour toujours, à des devantures de kiosques où je découvrais, jeune homme, des femmes avec des bas, et ça me faisait rêver. Marie… Claire… J'aime beaucoup ces deux prénoms qui évoquent une France intemporelle et douce.» Franck Maubert Né en 1955 à Provins, Franck Maubert se partage entre son refuge tourangeau et Paris, qu’il arpente depuis sa jeunesse perdue. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, romans et essais consacrés à l’art, notamment une enquête sur une égérie oubliée d’Alberto Giacometti (Le dernier modèle), cet esprit curieux et cosmopolite a été le confident de Francis Bacon et de Serge Gainsbourg, auxquels il a consacré deux livres. Franck Maubert vient de publier L’eau qui passe, témoignage sur une enfance abîmée sublimée par une écriture magnifique. (*) éd. Gallimard.…

1 min
brume des matins

La sonnerie du téléphone dans l’obscurité d’un petit matin vous surprend égaré dans le coton de la nuit. Parfois vous ne savez plus qui vous êtes, vous êtes un autre, en dehors de vous-même, l’esprit dilaté. Des images se déplacent, se succèdent, se multiplient. L’imagination au galop oscille entre hier, aujourd’hui et demain. Vous accélérez les démences de la poésie. Dans cette grotte hantée du sommeil, le temps n’existe plus, il rétrécit, il comprime ou s’étend, vous êtes enfant et vieillard, vous êtes votre propre fantôme perdu dans le murmure de la mémoire. Les drames s’effacent, s’adoucissent ou se diabolisent. Vous êtes projeté dans un monde où vous vous tenez sur les épaules d’Orion. Vous vous dissipez dans les orages intérieurs de la nuit, toutes rêveries sans cesse renouées. Vous…

4 min
le succès

«Enfant, je me considérais comme une espèce de divinité. J’avais une conception théologique de moi-même, mais cela allait au-delà du succès. J’étais mégalomane! Jeune fille, je n’ai jamais rêvé au succès car j’étais extraordinairement mal dans ma peau. J’ai vécu les débuts de la célébrité avec stupéfaction et une joie immense. J’ai décidé de la vivre comme une merveilleuse aventure. Bien sûr, le succès est parfois stressant, mais j’ai décidé de me concentrer sur ce qu’il comporte d’effervescent, de délicieux et d’enivrant. Si le succès cessait demain, je me consolerais en me rappelant qu’il aura duré vingt-six ans. Seule ombre au tableau: les relations humaines peuvent changer. Je ne savais pas lesquels de mes proches allaient se réjouir de ma situation et qui allait, au contraire, s’en affliger. J’ai décidé…

marclarfr1812_article_034_01_01