MilK Decoration

MilK Decoration Milk Decoration 22

MilK Decoration est un magazine haut de gamme, dont la vocation est d'inspirer les jeunes familles contemporaines, urbaines, cosmopolites et connectées en matière de styles et de décoration. L'oeil expert de la rédaction décryptera des scènes d'intérieurs et présentera les nouveautés déco & design avec fraîcheur, comme étant les jouets des parents d'aujourd'hui. Un regard intimiste sur la façon de vivre des tribus d'aujourd'hui.<br><br> MilK Decoration presents itself as a beautiful object, a selective and upmarket magazine, to conserve or collect. It offers an interlude of emotion and displays snapshots of family life inside their homes. With a knowing and exclusive eye, it offers an intimate and accessible dive into the universe of the modern family.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Milk Magazine
Fréquence:
Quarterly
6,22 €(TVA Incluse)
20,75 €(TVA Incluse)
4 Numéros

dans ce numéro

4 min
le collectionneur.

“Je veux toujours de la couleur, je souhaite qu’elle soit intemporelle mais qu’elle frappe fort.” À la tête de son cabinet d’architecture, de décoration d’intérieur et de design basé à Copenhague, David Thulstrup avoue quelques passions, outre son travail, son compagnon et son équipe au studio. La collection d’abord : “Je collectionne le verre de Holmegaard et les objets en verre de Per Lütken. Je suis également fou de la vaisselle en porcelaine « Blå Eld » de Rörstrand, la couleur bleu intense est si belle, je cours les ventes aux enchères, obsédé à l’idée dans trouver d’autres.” L’art ensuite : “L’artiste Theis Wendt est mon préféré en ce moment”, avoue-t-il. Et la food : “Actuellement, nous travaillons sur l’intérieur du nouveau restaurant Noma 2.0 à Copenhague, vous savez le restaurant…

4 min
decor mineral.

“On dirait l’appartement échappé d’un tableau de Morandi, le maître de la nature morte du XX siècle.” La galerie de Dimore Studio, un immense showroom Boffi… Le 11 via Solferino, au cœur du quartier de Brera, à Milan, est un concentré du meilleur du design italien. C’est à l’occasion du Salon du meuble que Gabriele Salvatori a ouvert les portes de l’appartement qu’il a investi dans les étages de l’immeuble de son showroom, situé lui aussi au rez-de-chaussée du 11 via Solferino. Spécialiste des revêtements en pierre haut de gamme (marbre, lave, travertin, calcaire) qui viennent habiller salles de bains, cuisines et pièces à vivre, il a étendu ce savoir-faire au mobilier avec des collections en pierre signées Michael Anastassiades ou Elisa Ossino. C’est à cette scénographe et architecte qu’il a…

4 min
quitter la ville…

Il ne faut que quelques instants pour quitter l’éclat du bourdonnement de la ville de Marrakech et enfin pénétrer dans le décor plus aride du Maroc. Sur la petite route provinciale, le dénuement naturel prend alors le pas pour offrir aux âmes en quête de grands espaces le paysage brut et impérial du reg. Trente kilomètres à peine suffisent pour rejoindre le Berber Lodge. DE LA ROUTE, RIEN NE LAISSE PRÉSAGER QUE SE CACHE ICI LE DÉLICIEUX REPAIRE DE L’ARCHITECTE ROMAIN MICHEL-MÉNIÈRE. De la route, rien ne laisse présager que se cache ici le délicieux repaire de l’architecte franco-suisse Romain Michel-Ménière. Rien, si ce n’est peut-être ces petites maisons de terre cuite qui apparaissent alors enfin. C’est d’ailleurs par un curieux hasard, il y a plus d’une quinzaine d’années, que l’architecte a…

3 min
refuge à montenvers.

Emprunter le mythique petit train rouge à crémaillère au départ de Chamonix, ou s’y rendre à pied pour les plus aventureux… L’expérience Terminal Neige Refuge commence ici, par 30 minutes exceptionnelles au milieu de la forêt, avec des vues à couper le souffle, pour enfin découvrir la légendaire mer de Glace. L’ancien refuge rénové par la famille Sibuet, en collaboration avec la compagnie du Mont-Blanc, n’en finit pas de nous séduire. Esprit refuge Construit en 1880, le Grand Hôtel du Montenvers affiche une façade aux lignes sobres faite de granit brut et percée de nombreuses petites fenêtres. Les alpinistes des quatre coins du monde, venus s’émerveiller devant le glacier de légende, y marquaient déjà un arrêt. En conservant son charme, la famille Sibuet a su rendre hommage aux valeurs historiques du site…

3 min
le caviar au naturel.

Paris, jolie parallèle du port de l’Arsenal, la rue du même nom plante le décor, celui de l’eau. Devanture noire, esprit chic et indus, la Manufacture s’offre tel un navire conteur d’aventures. Tout d’abord, celles de Jacques Nebot que sa fille Karin décrit comme “un homme d’un charisme fou qui aime les gens, les produits. Il avait tout pour être un incroyable commerçant. Le caviar, il a commencé par hasard et cela ne l’a jamais quitté.” Figure de proue de cette maison riche de quarante ans d’expérience, Jacques a créé Kaviari en 2001 avec Raphaël Bouchez et s’est entouré de Karin et de son frère pour écrire une nouvelle page, contemporaine. Quarante ans d’histoire, d’artisanat, de savoir-faire et de savoir-vivre. Celui de suivre le fil du temps et de cette délicate…

4 min
le brutalisme.

Disgracieux, austère, accusé de dénaturer le paysage, le style brutaliste a pendant longtemps été décrié. Il naît au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en Angleterre, sous l’impulsion d’un couple d’architectes, Alison et Peter Smithson, créateurs de l’école de Hunstanton dans le Norfolk, leur bâtiment manifeste. Le mouvement prône la mise en valeur du matériau nu, en particulier le béton, et se caractérise par sa radicalité, l’absence d’ornements et une grande liberté de formes. Il est, dès les années 1950, porté par toute une génération d’architectes inspirés par les théories de Le Corbusier et sa volonté de laisser transparaître la forme brute du matériau, comme à la Cité radieuse à Marseille. Depuis quelques années, l’audace et la singularité du style brutaliste sont reconsidérés, regardés d’un nouvel œil. Le Londonien Peter…