DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse people
Paris MatchParis Match

Paris Match No. 3636

Depuis plus de 60 ans, Match raconte le monde tel qu’il est. Entre les joies et les peines, les larmes et les sourires, l’Histoire s’écrit à travers les destins du quotidien, sur la scène internationale, et trouve chaque semaine un écho émouvant dans le magazine.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Lagardere Media News
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,71 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
77,02 €(TVA Incluse)
52 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
« gentleman jack » le biopic so féministe

portrait peint par Joshua Horner vers 1830. Suranne Jones dans le rôle d’Anne Lister. Personnage flamboyant que celui d’Anne Lister, alias Gentleman Jack, dont on peut s’étonner qu’elle n’ait pas fait plus tôt l’objet d’une série : la riche propriétaire terrienne et « businesswoman » pionnière dans l’Angleterre de la révolution industrielle aura défrayé la chronique à plus d’un titre. Homosexuelle revendiquée, pro-mariage gay avant l’heure, francophile (elle sera la première femme à faire l’ascension du Vignemale en 1838), Lister aura eu le culot de tenir la dragée haute à ses homologues masculins du lobby du charbon du Yorkshire, mais surtout d’afficher ouvertement une sexualité débridée, narrée dans des journaux intimes pléthoriques et codés qu’il aura fallu près d’un siècle à déchiffrer. Un terreau fertile…

access_time1 min.
preljocaj, chorégraphe 4 étoiles

Le chorégraphe français vient d’ajouter une quatrième compagnie de ballet à son palmarès. Ainsi, après le Ballet de l’Opéra de Paris, le New York City Ballet et le Bolchoï, « Preljo » signe en ce début d’année «Winterreise » pour le prestigieux ballet de la Scala, à Milan. Un véritable tour de force dans le monde de la danse. Après les représentations italiennes de ce «Voyage d’hiver» sur la musique de Franz Schubert, Angelin Preljocaj le reprendra avec les interprètes du Ballet Preljocaj au festival Montpellier Danse.…

access_time1 min.
thomas hugues revient sur ses terres

Paris Match. Pourquoi ce retour au sein du groupe Canal ? Thomas Hugues. Depuis deux ans, j’avais vraiment envie de revenir à l’info, donc, quand CNews m’a contacté, le terrain était favorable. D’autant que c’est une période compliquée pour l’info, c’était un défi majeur. On a deux heures de direct tous les jours, avec sur la première heure un fait d’actualité analysé en profondeur, et sur la deuxième partie “Ça se dispute”, deux éditorialistes qui débattent sur différents thèmes. Vous allez vous intéresser aux fake news ? J’espère pouvoir le faire. On est dans la première phase de la révolution numérique, où chacun se croit journaliste. Il est de plus en plus difficile de faire la différence entre une opinion donnée par n’importe qui et un fait…

access_time3 min.
destins animés

our un écrivain aussi, le label bio est tentant. Sûr de plonger son stylo dans un encrier plein, il ne part pas à l’inconnu. La mémoire est un coffre plus vaste et même plus inattendu que l’imagination. Promener sa chandelle à travers des pièces fermées de longue date est un parcours plein de poésie. On dialogue avec des fantômes. Mais c’est risqué : on raconte une histoire dont le lecteur connaît la fin. Pour l’attirer restent les détails. Et là, l’enquête joue son rôle. On veut tout savoir des héros qu’on a aimés. La curiosité est un merveilleux défaut. Elle mène à tout, à s’emparer d’une pomme comme à découvrir lAmérique ou à se raconter pour la millième fois la vie de Proust. Car s’attaquer à une biographie, c’est…

access_time1 min.
passe sa vie en revues

On sait que les Paris Match se conservent à température ambiante et qu’il n’est pas rare de tomber sur un numéro daté de juin 1989 dans les placards des maisons de campagne. Au cas où un lecteur viendrait se perdre sur cette page vingt ou trente ans après sa parution, il faut qu’il sache qu’en des temps reculés se vendaient à bas prix de grandes feuilles de papier imprimé. Des hommes, plus rarement des femmes, s’appliquaient à les écouler depuis de petits édicules plantés sur le trottoir. On les appelait kiosquiers, ou marchands de journaux. Jean Rouaud, futur Prix Goncourt (« Les champs d’honneur », 1990), fut de ceux-là, vers la fin du siècle précédent.Dans son dernier livre il nous raconte avec amour la fine fleur du pavé parisien…

access_time6 min.
« maintenant, au-delà d’une heure, il faut à certains spectateurs un feu d’artifice, des effets spéciaux. sinon on les perd » benjamin millepied

Dans son espace, au cœur du L.A.’s Arts District, un quartier de galeries et de créateurs, Benjamin Millepied dirige les répétitions de sa compagnie. Face aux Paris Match. Vous avez créé votre compagnie L.A. Dance Project en 2012. Un défi de plus ? Benjamin Millepied. Il y a une énorme difficulté culturelle avec le public américain. Nous ne sommes pas ici dans une capitale comme Paris avec cette offre insensée. Créer une compagnie aux Etats-Unis veut dire lever des fonds privés tout en gardant, c’est mon but, une certaine intégrité. Le modèle des compagnies américaines date des années 1950 et n’est plus viable. Seul le New York City Ballet arrive à sortir la tête de l’eau. Comment définiriez-vous L.A. Dance Project ? Il y a…

help