DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse people
Paris MatchParis Match

Paris Match No. 3638

Depuis plus de 60 ans, Match raconte le monde tel qu’il est. Entre les joies et les peines, les larmes et les sourires, l’Histoire s’écrit à travers les destins du quotidien, sur la scène internationale, et trouve chaque semaine un écho émouvant dans le magazine.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Lagardere Media News
Lire pluskeyboard_arrow_down
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: YES40
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,71 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
77,02 €(TVA Incluse)
52 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
exclusif etienne daho va faire revivre « eden » sur scène

C’est un disque culte qui lui a valu la désaffection d’une partie du public à l’époque. A sa sortie en 1996, « Eden » est, musicalement, très loin de « Paris ailleurs», album encensé par la critique et le grand public. Daho déroute avec ses boucles électro, son flirt avec la bossa, ses textes pleins de spleen et de chaleur. Conséquence, les ventes ne sont pas au rendez-vous et la tournée qui démarre un an après la sortie de l’album est un échec. «On ne jouait pas dans les centres-villes, mais dans les salles de périphérie, à 20 kilomètres du centre», se souvient Etienne Daho. Avec le temps, « Eden » est pourtant devenu un disque culte, contenant parmi les plus belles réussites du Rennais. D’«Au commencement» à «Des adieux…

access_time1 min.
the shed nouveau joyau arty new-yorkais

A New York la culture ne connaît pas (encore) la crise : The Shed, lieu pluridisciplinaire, ouvrira en avril avec une programmation de haut vol. Björk y donnera en première mondiale « Cornucopia », nouveau show très visuel, tandis que le réalisateur Steve McQueen signe le spectacle d’ouverture, « Soundtrack of America ». L’acteur Ben Whishaw partage l’affiche avec la star lyrique Renée Fleming tandis que le chorégraphe Akram Khan collabore à « Dragon Spring Phoenix Rise », un musical kung-fu !…

access_time1 min.
maxime guény a plus d’un tour dans sa poche

Paris Match. Depuis quand êtes-vous fan de magie ? Maxime Guény. C’est une passion depuis l’âge de 7 ans. Plus jeune, je me produisais dans des soirées cabaret et j’écris mon propre spectacle en ce moment. L’an dernier, j’ai gagné un prime lors d’un jeu à “TPMP” et j’ai choisi d’en faire une émission où les chroniqueurs seraient entraînés et proposeraient leur tour en direct. Le premier volet a bien marché, donc on réitère l’expérience. L’exercice de l’animation vous faisait-il peur ? Oui, surtout en direct, mais Cyril Hanouna m’a beaucoup conseillé, notamment sur le fait de ne pas avoir de prompteur pour être plus naturel. Il était dans mon oreillette, avec son regard de show-man et de producteur. La clé est en fait de réussir à mettre en avant les chroniqueurs. Comment êtes-vous…

access_time3 min.
au nom de valois

Tous les peuples du monde cherchent des endroits magnifiques où bâtir des temples pour leurs dieux et leurs rois. Les Français, eux, disent: «Tiens, ce lieu est un enfer. Si on y installait le paradis ? » Avant Versailles et ses marais pestilentiels, il y eut Chambord. Une campagne brumeuse, des prairies vaseuses, des forêts embrouillées, des taillis inextricables. Un rêve pour sangliers. Pourtant François I y a cru dur comme fée. Ses neurones clignotaient avec frénésie. Pas question comme Louis XI de gouverner en charentaises dans un palais endormi. Autant passer une soirée de bal à danser avec sa grand-mère ! Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais. Il a absolument voulu la sienne. Comme extravagance et génie dormaient chez lui dans le même berceau, il…

access_time3 min.
tout ce que vous devez savoir sur james baldwin

Il était fils de pasteur… et a failli le devenir lui-même James Baldwin (1924-1987) grandit dans la pauvreté à Harlem, sous la coupe brutale d’un père adoptif pasteur. A 10 ans, il est violemment agressé par deux policiers blancs. Il se réfugie dans la religion et s’essaie au prêche : « Je n’étais pas boxeur, je n’étais pas beau, je n’étais pas chanteur, je n’étais pas danseur, j’étais drôlement coincé. A 17 ans, il a fallu tenter de devenir écrivain. » Il quitte sa famille et fréquente la sphère arty de Greenwich Village, où il survit tant bien que mal. Il a pris de l’avance sur les questions de genre Baldwin a été le premier auteur afro-américain à écrire un classique littéraire gay grâce à « La chambre de Giovanni » (1956), qui…

access_time7 min.
« en faisant de la variété, je pensais que je pourrais revenir en arrière. mais non… je me suis quand même bien amusé » pascal obispo

Paris Match. Pourquoi démarres-tu le concert par un hommage à Marquis de Sade ? Pascal Obispo. C’est le groupe qui m’a amené à la musique. Les Anglais c’était bien, ça faisait rêver, mais avec eux j’ai compris que c’était possible en France. Je suis arrivé à Rennes en 1978, ils ont sorti leur premier album en 1979. Quand on était musiciens, ils étaient le groupe phare, comme Liverpool a eu les Beatles. Les patrons c’étaient eux, on avait envie de leur ressembler. Quarante ans plus tard, tu les as rejoints sur scène lors de leur concert parisien… C’était bizarre car je suis objectif : même si je suis un enfant du rock, je sais ce que j’ai fait. Les fans du Marquis me voient comme un chanteur de variétés. Tu n’aimes pas être considéré…

help