Presse people
Paris Match

Paris Match No. 3672

Depuis plus de 60 ans, Match raconte le monde tel qu’il est. Entre les joies et les peines, les larmes et les sourires, l’Histoire s’écrit à travers les destins du quotidien, sur la scène internationale, et trouve chaque semaine un écho émouvant dans le magazine.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Lagardere Media News
Fréquence:
Weekly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,37 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
67,47 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

2 min.
abbey road à l’olympia

The Analogues est un groupe hollandais qui, depuis cinq ans, tourne dans le monde entier en jouant le répertoire des Beatles. Un autre « tribute band » ? Pas tout à fait. D’abord, ils n’interprètent que des albums complets, ensuite ils ne cherchent pas à leur ressembler mais à reproduire techniquement le son studio le plus proche de l’original. «Nous nous intéressons uniquement à la deuxième partie de leur carrière, quand ils avaient arrêté les concerts, dit le fondateur du groupe, Bart van Poppel. Leur créativité était sans limite en studio car ils n’avaient plus à se demander comment ils allaient pouvoir chanter ces chansons sur scène. En quatre ans, ils ont sorti six albums majeurs qu’ils n’ont donc jamais présentés au public. Nous avons monté ce groupe qui ne jouerait…

1 min.
un nouvel espace pour le grand paris

C’est l’un des événements de la rentrée artistique ! Aux portes de Paris, la Fondation Fiminco ouvrira cet automne dans les anciennes usines pharmaceutiques Roussel-Uclaf. Ce lieu singulier abritera des espaces d’exposition dans la chaufferie monumentale, des résidences pour artistes équipées d’ateliers de production, les réserves du Frac d’Ile-de-France et cinq galeries d’art contemporain (In situ, Air de Paris, Jocelyn Wolff, Vincent Sator, Imane Farès). Romainville s’inscrit dans un nouveau quartier culturel, à quelques encablures de la galerie Thaddeus Ropac et des Magasins Généraux récemment installés à Pantin. Inauguration prévue le 20 octobre.…

1 min.
joël pommerat retour en scène

Après l’incroyable succès de « Ça ira (1) Fin de Louis », Joël Pommerat fait sa rentrée en deux temps. D’abord à l’Opéra Comique de Paris avec « L’inondation », dont il a écrit le livret d’après l’auteur russe Evgueni Zamiatine. A voir jusqu’au 3 octobre. Ensuite, direction La Rochelle pour la première en novembre de « Contes et légendes ». Cette fois, Pommerat confronte l’adolescence à l’intelligence artificielle. Cette science-fiction à sa manière, poétique, tournera en France avec un passage par Nanterre en janvier et février 2020.…

1 min.
un revenant dans « sos fantômes 3 »

Il avait fait le show dans les deux premiers volets de la saga eighties aux côtés de Bill Murray et du regretté Harold Ramis : dans la foulée de Sigourney Weaver, également présente au générique original, Dan Aykroyd vient de confirmer officiellement qu’il ferait bien partie du chapitre 3 de «SOS fantômes », annoncé pour août 2020 en France. Réalisé par Jason Reitman (le fils d’Ivan Reitman, à qui on devait les premiers opus), le film s’appuiera sur un casting transgénérationnel avec, entre autres, Paul Rudd et Finn Wolfhard (« Stranger Things »). Fortement pressenti, Bill Murray n’a pour l’instant pas confirmé sa participation à ce nouvel épisode de la franchise.…

1 min.
maxime chattam se fait une série

C’est une première dans l’histoire de son auteur aux 7 millions de livres vendus. Les « Prédateurs » de Maxime Chattam vont faire l’objet d’une adaptation à l’écran, qui plus est par un duo d’envergure : à l’origine du projet, les showrunners « made in France » Alexandre Charlot et Franck Magnier, déjà coscénaristes de « Bienvenue chez les Ch’tis » avec Dany Boon. Replacé dans un futur sous l’emprise du changement climatique et des migrations en découlant, le thriller de Chattam s’offrira en prime une réflexion dystopique. Charlot et Magnier reviennent ainsi à leurs premières amours : rappelons que « Maléfique », dont ils avaient signé le scénario, avait remporté le Prix spécial du jury au Festival international du film fantastique de Gérardmer en 2003.…

1 min.
aznavour célébré par c8

Paris Match. Est-ce un défi pour C8 de rendre hommage à Charles Aznavour ? Arnaud Chautard. D’une certaine manière oui, le dernier prime que Cyril Hanouna vient de faire était consacré à Bigflo et Oli. Mais Cyril a toujours eu un lien spécial avec Charles, et Charles l’aimait beaucoup également. Notre but est de faire vivre son œuvre, ses chansons, de les transmettre à la nouvelle génération, au public qui nous suit habituellement. Il aurait probablement adoré cette idée. Concrètement, qu’allons-nous découvrir pendant le direct ? Nous travaillons en collaboration étroite avec ses enfants, Mischa, Nicolas et Katia. Nous allons revisiter ses plus grands titres, ses plus beaux duos avec des artistes très différents, couvrant un peu le spectre de sa carrière. Cela va d’Amel Bent et Grand Corps Malade à Mireille Mathieu. Quelle…