DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Presse people
Paris Match

Paris Match No. 3691

Depuis plus de 60 ans, Match raconte le monde tel qu’il est. Entre les joies et les peines, les larmes et les sourires, l’Histoire s’écrit à travers les destins du quotidien, sur la scène internationale, et trouve chaque semaine un écho émouvant dans le magazine.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Lagardere Media News
Fréquence:
Weekly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,37 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
67,47 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

8 min.
golshifteh farahani le charme de la comédie

Dans la comédie « Un divan à Tunis » de Manele Labidi, qui a le mérite d’enrubanner sa charge sous des dehors loufoques, elle incarne une Parisienne affranchie revenue au pays après la « révolution de jasmin » pour y ouvrir un cabinet de psychanalyse. Dans la vie, Golshifteh Farahani, symbole de résistance dans son Iran natal, jongle avec les langues et les avions et dispense sa sagesse entre deux blagues sur son ex-réalisateur Louis Garrel et un baiser à son nouvel amoureux non loin d’elle. Rencontre avec une actrice ni tout à fait d’ici ni tout à fait d’ailleurs. Qui n’est jamais meilleure que dans l’adversité. Paris Match. L’émancipation féminine est l’un de vos sujets de prédilection en tant qu’actrice. Ce thème rejoint celui de l’émancipation de la Tunisie post-révolution, via…

1 min.
sa vie en 9 dates

1983 Naissance le 10 juillet à Téhéran de parents acteurs et metteurs en scène. 1997 Premier film à 14 ans, « Le poirier » de Dariush Mehrjui alors qu’elle se destine à une carrière de pianiste. 2008 Premier rôle féminin face à DiCaprio dans « Mensonges d’Etat » de Ridley Scott. 2009 « A propos d’Elly » d’Asghar Farhadi. 2012 « Syngué Sabour. Pierre de patience » d’Atiq Rahimi. 2015 « Les deux amis » de Louis Garrel. 2016 « Les malheurs de Sophie » de Christophe Honoré et « Paterson » de Jim Jarmusch. 2017 « Pirates des Caraïbes. La vengeance de Salazar » de Joachim Rouning et Espen Sandberg et « Santa & Cie » d’Alain Chabat. 2018 « Les filles du soleil » d’Eva Husson, sélectionné en compétition officielle du Festival de Cannes, et «…

2 min.
philippe katerine a bouffé du lion

« J’ai pensé à “La chèvre” en lisant le scénario du “Lion”. Puis j’ai mis cela dans un placard et je me suis laissé guider par l’excitation que j’ai eue à plonger dans ce burlesque. On ne m’avait jamais vraiment proposé jusque-là ce type de comique très visuel. » « Dany et moi sommes complémentaires. Il est hyperactif, pilote des hélicoptères et adore l’art contemporain. Moi, je suis sur un autre tempo. Passer cinq heures à ne rien faire ne me dérange pas le moins du monde. » « Au cinéma, j’aime aller vers ce que je n’ai pas encore fait. J’ai même joué des hommes politiques, et j’ai adoré ça. Je ne suis pas sûr qu’il y ait tant de moi dans mes personnages, contrairement à ce que les gens pensent. » « Je vis…

5 min.
valérie portheret l’enfance face à la barbarie

Paris Match. Comment en êtes-vous venue à vous intéresser à cette histoire ? Valérie Portheret. C’est un concours de circonstances. Je cherchais un sujet inédit pour ma thèse. J’avais déjà l’idée de travailler sur la façon dont les enfants avaient traversé la guerre. J’ai rencontré l’association Enfants cachés et, de fil en aiguille, j’ai eu accès à un carton d’archives dans un château près de Valence, où des gamins juifs avaient été mis à l’abri. J’ai découvert une liste et des dates d’entrée et de sortie devant les noms, avec un “V” pour ceux qui venaient du camp de Vénissieux. Cela m’a interpellée. Pourquoi cette rafle et le sauvetage des enfants sont-ils restés assez méconnus ? Serge Klarsfeld l’évoque dans son livre “Vichy-Auschwitz”. Mais je ne connaissais pas le camp de Vénissieux. Cela…

1 min.
critiques

Sébastien Rutés LE SALE AIR DE LA PEUR Inspiré d’un sordide fait divers au Mexique – un camion retrouvé abandonné dans une décharge avec plus de 150 cadavres –, ce roman d’une noirceur fuligineuse nous entraîne dans une sarabande mortifère à la James Ensor. Sébastien Rutés nous fait monter à bord d’un convoi funèbre, dont les conducteurs, Vieux et Gros, sont contraints de ne jamais s’arrêter, sous peine de se faire trucider par le Commandant. Saisissante et superbement écrite, cette sidérante odyssée spectrale provoque le grand frisson littéraire. François Lestavel « Mictlàn », de Sébastien Rutés, éd. Gallimard, 156 pages, 17 euros. LE VENT EN POUPONS Ça réveille la nuit, ça coûte cher, ça oblige à déménager, ça vomit… Pourquoi faire des bébés, d’autant qu’il y a Netflix pour se distraire en cas de…

1 min.
la fab. l’atout art d’agnès b.

Le bâtiment offre une plongée dans les films de Jacques Tati : 1 400 mètres carrés perchés sur pilotis, contemplant les rails de la gare dAusterlitz et, sous chacun des piliers en béton, des « boîtes à ressorts » visibles à travers les vitres, prévues pour limiter les vibrations. C’est là quAgnès b. a installé son nouveau terrain de jeu, un espace ouvert à tous consacré à l’art contemporain. Y seront exposées les 5000 œuvres de la collection de la créatrice de mode – Dennis Hopper, Seydou Keïta, Othoniel, Banksy, Jean Cocteau… Et dans la galerie du Jour, sorte de maison moderne, peintures, photographies et meubles pourront être acquis par les visiteurs. C’est la fondatrice elle-même qui fera l’accrochage de l’inauguration, avec pour ligne directrice « la hardiesse ». Perdu…