DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Presse people
Point de vue

Point de vue No.3747

Ils règnent sur l’art, la science, la politique, la mode, la beauté, la littérature, les cours, les scènes du monde ou les soirées. Ils sont les princes de l’actualité internationale. Ils font l’Histoire, la grande et la petite. Leur destin nous fascine. Vous aussi.Chaque semaine, avec Point de Vue entrez dans le cercle des gens d’exception !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Royalement Votre Editions SAS
Fréquence:
Weekly
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: DIGITAL40
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,07 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,75 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

1 min.
la vie en vert

Ce retour en grâce durera-t-il? La dureté de la pandémie, le long confinement en appartement ou, au contraire, l’installation temporaire à la campagne ont suscité chez un grand nombre d’urbains de vastes questions existentielles. Ce qui était un rêve un peu flou, gardé dans le coin de la tête « pour plus tard », se transforme en véritable projet de vie. Les citadins sont nombreux à vouloir fuir l’agressivité, la pollution, les coûts élevés et le combat quotidien des agglomérations pour se tourner vers les petites villes et la campagne. Les agences immobilières enregistrent un boom des recherches de ce type sur Internet et les grandes villes de l’Hexagone ont perdu de leur séduction, Paris en premier lieu. D’après le courtier Empruntis, 46 % des Parisiens souhaiteraient quitter la capitale ! Tout…

5 min.
quelle semaine

À bicyclette C’est en authentique Néerlandaise, sur un vélo équipé d’un panier, que la reine Maxima des Pays-Bas est arrivée au Art Museum de La Haye pour la réouverture post-confinement de l’établissement, le 2 juin, après onze semaines de fermeture. L’ensemble jaune, les bijoux d’or, le sourire et les cheveux dorés lâchés, tout était solaire, bien à l’image de la souveraine et de cette belle journée. Notre princesse… Journaliste à Point de Vue dans les années 1990, toujours proche de nos cœurs, Hermine de Clermont-Tonnerre s’est fait un prénom dans l’événementiel avant de devenir une artiste reconnue. Sœur du 11e duc de Clermont-Tonnerre, la princesse rebelle a gardé un faible pour les Hells Angels et les Harley-Davidson. Le 1er juin, elle a été victime d’un grave accident de moto. Elle est aujourd’hui hospitalisée.…

1 min.
je les veux!

Goossens lance une collection de talismans. Dix thèmes iconiques de la maison parmi lesquels le blé́, le corail, le trèfle à quatre feuilles, ou encore les signes du zodiaque ont été réinterprétés pour ces nouvelles créations. Chaque pièce est réalisée en métal trempé dans un bain d’or 24 carats et ornée, selon le modèle, d’une turquoise, d’un cristal de roche ou de perles de culture. Trois chaînes sont proposées en deux longueurs pour imaginer votre bijou unique. Disponibles sur goossens-paris.com et au 416, rue Saint-Honoré, 75008 Paris.…

2 min.
la vie croquée d’arnaud de roquefeuil

De 1923 à 1955, Arnaud de Roquefeuil a couché son existence sur trois cents feuillets illustrés. Un documentaire très inspiré révèle ces précieux dessins et l’histoire de leur auteur. Né en 1906 à quelques kilomètres du Mont-Saint-Michel, Arnaud de Roquefeuil commence à 17 ans son journal intime sous la forme originale d’une bande-dessinée. Parties de chasse, sorties en mer, premières balades dans la Delage paternelle, rencontre avec son épouse: il y chronique d’un trait vif et de plus en plus sûr les événements émaillant la vie facile au château de Boucéel. Mobilisé le 2 septembre 1939, l’aristocrate poursuit son récit avec vivacité et, souvent, humour. Ses planches immortalisent l’ennui et le froid sur la ligne Maginot, la tristesse de la débâcle… De retour en Normandie, il intègre la Résistance comme faussaire.…

1 min.
bayadère

Le Sud Comme la chanson, votre garde-robe vous rappelle le Midi, et c’est joli… © JEROME DOS REIS, SERVICES DE PRESSE…

5 min.
la contre-enquête

Duchesse de Cambridge EN FAMILLE, ELLE FAIT FRONT Une empathie sincère et des mots justes qui redonnent confiance aux Britanniques. On la dit blessée. La duchesse de Cambridge déplore aujourd’hui une série d’allégations rapportées par le magazine anglais Tatler au fil desquelles des intervenants anonymes la dépeignent sous les traits d’une jeune femme irritée par « sa charge de travail », devenue « plus importante » depuis le départ du duc et de la duchesse de Sussex pour les États-Unis. Kate, poursuit le mensuel, se sentirait « épuisée et prise au piège », « travaillant aussi durement qu’un P-DG obligé d’être visible en permanence, mais sans avoir les mêmes vacances ». Le Tatler, connu pour être la publication favorite de l’aristocratie britannique, égratigne la duchesse de Cambridge pour sa minceur et…