DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Forme et Santé
Top SantéTop Santé

Top Santé HS No. 24

Des solutions efficaces pour mieux gérer la santé de toute la famille au quotidien

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe Mondadori Magazines France
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,36 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
26,06 €(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
l’édito

Les scandales sanitaires et la volonté de se diriger vers un mode de vie plus sain nous encouragent À délaisser l’allopathie au profit des médecines douces. Le traitement de certains troubles, comme les nausées, les hématomes, les troubles du sommeil, l’anxiété… puisent déjÀ leurs remèdes, depuis de nombreuses années, dans l’arsenal offert par la phytothérapie, l’homéopathie, voire l’aromathérapie. Et ce, en premier recours, chez tous types de publics. Le fait que les granules, huiles essentielles et autres teintures mères aient intégré notre pharmacie au même titre que l’incontournable aspirine est donc une excellente chose. Une sacrée évolution des mentalités qu’il faut poursuivre. Car le champ des possibles offert par ces médecines dites naturelles demeure largement inexploité. Notamment dans le traitement des maux de l’hiver. Alors, certes, nous sommes…

access_time5 min.
saison hivernale comment faire face ?

Les épidémiesSONT-ELLES PLUS FRÉQUENTES LORSQUE LE THERMOMÉTRE PLONGE ?L’augmentation des maladies respiratoires est indéniable en hiver. Tout comme celle de la grippe et des gastro-entérites. En 2008, des chercheurs ont étudié la propagation des virus en variant la température et l’humidité de l’environnement. Ils ont constaté qu’une température de 5 °C et un degré d’humidité de 20 % offraient les conditions idéales pour la transmission virale (PLOS Pathog). Philip Rice, de l’hôpital St-Georges de Londres, a, pour sa part, suggéré que les ultraviolets joueraient un rôle dans les épidémies. Selon ses travaux, ces rayons dégraderaient naturellement les virus. Or, au cours de l’hiver, l’ensoleillement est minimal. Et si, en 2018, 1 Français sur 5 et un tiers des personnels hospitaliers ont été malades en avril et en mai, c’est…

access_time1 min.
conseils

JAMAIS SANS MON BONNET ET MON CACHE-NEZ •30 % de la déperdition de chaleur se fait par la tête. Il est important de la protéger pour garder le corps bien au chaud.• Chez nous, l’écharpe sert à réchauffer la gorge. En Chine, elle protège la nuque. « Il existe deux points à ce niveau par lesquels on attrape froid », explique Jean Pélissier, spécialiste de médecine traditionnelle chinoise. Pour mettre tout le monde d’accord, nous devrions surtout transformer notre écharpe en cache-nez ! Le simple fait de placer un tissu devant le nez lui évite en effet de respirer un air trop froid qui le fragilise.• Pour éviter de grelotter dans des sous-vêtements mouillés après avoir transpiré dans les transports ou les magasins, il est préférable de…

access_time1 min.
pourquoi

A-T-ON TOUJOURS LES MAINS ET LES PIEDS GELÉS ? Non seulement ils ont peu de graisse pour les protéger, mais le froid déclenche une vasoconstriction : les petits vaisseaux se resserrent et le sang se retire des extrémités vers l’intérieur du corps afin de protéger les organes vitaux de l’abdomen. Sans compter que l’air chaud monte, car il est plus léger : quand on est assis, il est donc logique que les pieds se refroidissent en premier. Pour éviter ce désagrément, il existe de petites chaufferettes. Une fois sorties de leur emballage, elles irradient en quelques minutes au contact de l’air. On les glisse alors dans une poche, dans un gant ou dans une chaussure où elles diffuseront une douce chaleur durant 12 heures. Des équipes de ski…

access_time1 min.
des annuaires pour trouver des thérapeutes alternatifs

Le groupe Ginkgo Media, éditeur de presse spécialisé depuis longtemps dans les médecines complémentaires et naturelles (« Alternative Santé », « Plantes & Santé ») a mis sur pied un site Internet (Annuairetherapeutes.com) pour les patients désireux de se tourner vers ces approches. On peut y trouver tous les professionnels exerçant près de chez nous, en pointant sur la discipline qui nous intéresse et sur notre département. Plus de 30 000 thérapeutes sont inscrits sur le site, leurs fiches détaillant leurs coordonnées et les avis de patients. La plateforme permet même de prendre directement rendez-vous. Et le service est gratuit. Une jeune start-up (Medoucine.com) liste également une sélection de praticiens de confiance par mode thérapeutique (ostéopathie, naturopathie, médecine traditionnelle chinoise…), mais permet, en outre, de trouver le…

access_time8 min.
la puissance au naturel la phytothérapie

PhytothérapieQUELLE EST SON ORIGINE ?Le premier recueil de cette médecine naturelle fondée sur les extraits de plantes et leurs principes actifs, semble être un papyrus égyptien, daté de 1500 av. J.-C., qui listait plusieurs centaines de plantes médicinales (le myrte, le saule, le thym notamment).Au fil du temps, les médecins de l’Antiquité ont constitué une pharmacopée relativement développée : le livre de remèdes « De materia medica » du médecin grec Dioscoride, qui recense environ 600 plantes actives, est resté l’une des principales références des herboristes en Europe jusqu’à la fin du XVII siècle. Au XIX siècle, les progrès de la physique et de la chimie permettent l’extraction et la mise en évidence des principes actifs des végétaux comme la morphine du pavot, la colchicine du colchique, la coumarine…

help