Actualité et politiques
Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles

No.4357

Retrouvez chaque semaine, dans Valeurs Actuelles, l'essentiel de l'information politique et financière.Sous le double signe de la réflexion et du sérieux de l'information, Valeurs Actuelles vous donne un point de vue unique, sans conformisme, sur l'actualité.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Valmonde et Cie
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,14 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
93,43 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

4 min.
le déconfinement rapide d’emmanuel macron

Il y a huit jours, le soir du 20 mai, le secrétaire d’État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, appelle « à la demande expresse du chef de l’État » les Villiers au Puy du Fou, ce parc d’attractions de Vendée qu’il connaît bien. Ceux-ci reproduisent l’information dès le lendemain : « Le président de la République a décidé la réouverture des sites touristiques et parcs à thème en zone verte pour le 2 juin prochain. » Compte tenu des délais nécessaires, le Puy du Fou accueillera donc ses visiteurs le jeudi 11 juin… Ne manque qu’une petite précision dans cette information, celle-ci: c’est en Conseil de défense, ce même mercredi 20 mai, avant le Conseil des ministres, qu’Emmanuel Macron a arrêté sa décision. Pourquoi donc en Conseil de défense? Parce qu’il s’agit…

3 min.
coulisses politiques

Limitation des 100 kilomètres : les forces de l’ordre verbalisent peu Après des incitations fortes du ministère de l’Intérieur à verbaliser les violations du confinement, depuis le 11 mai, les consignes ont évolué. Craignant un vent de colère de la population et surtout un non-respect généralisé des mesures en vigueur, les contrôles sont toujours nombreux mais les comportements litigieux peu sanctionnés. Selon nos informations, à la date du 25 mai, sur 1597872 contrôles des 100 kilomètres, seuls 6126 ont été sanctionnés. Autre registre, sur 501 rassemblements non autorisés détectés par les forces de l’ordre, 2702 infractions ont été relevées. Larcher-Macron, municipales au menu Après avoir poussé l’exécutif à organiser le premier tour des élections municipales le 15 mars dernier, et avoir été vivement critiqué pour cela, le président du Sénat, Gérard Larcher (photo), a…

3 min.
coulisses politiques

Willy Schraen sous protection policière Le président de la Fédération nationale des chasseurs, Willy Schraen, a été mis sous protection policière (de fonctionnaires du service de la protection, ancien SPHP) après une déferlante de menaces de mort de la part de proches du Parti animaliste et de l’extrême gauche végan. Son tort? Avoir affirmé à un journaliste du site Chassons.com que les chats errants, revenus à l’état sauvage, constituaient une « menace pour la biodiversité ». Des propos déformés sur les réseaux sociaux en « Willy Schraen veut tuer les chats ». Or l’intéressé a lui-même deux chiens… et deux chats. Rapatriement aérien des étudiants ultramarins Plusieurs centaines d’étudiants ultramarins sont restés bloqués en métropole pendant toute la durée du confinement. Afin de leur permettre de retrouver leurs proches, les premiers vols de…

1 min.
vu sur le club va

Camélia Jordana et la police On n’est pas couché, l’émission bientôt débranchée de Laurent Ruquier, a encore quelques cartouches de moraline dans le barillet. Invitée sur le plateau pour la sortie de son nouvel album, la chanteuse et actrice Camélia Jordana a dégainé contre la police. Tout en nuances, la jeune femme s’est émue du sort « des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer [par la police] pour nulle autre raison que leur couleur de peau ». Et d’ajouter, catégorique: « C’est un fait. » Oui, c’est un fait, mais seulement dans l’esprit d’une songe-creux. ET LE PLUS COMMENTÉ • « Encore un petit effort et la chouannerie gagnera la France entière. » • « La Vendée et la France ont besoin du…

1 min.
la bataille du puy du fou

Depuis quelques jours, un vent de chouannerie déferle sur le pouvoir jacobin centralisateur. En empêchant la réouverture du Puy du Fou, l’exécutif s’est attiré les foudres de son fondateur. Tout commence le 13 avril au soir. Depuis un mois déjà, Philippe de Villiers est confiné dans sa Vendée et peste contre cet isolement absurde imposé depuis Paris par des technocrates sans âme. Ce soir-là donc, devant le poste, Villiers attend de savoir si les parcs à thème pourront ouvrir leurs portes le 11 mai, comme il l’espère ardemment, mais rien, dans le propos présidentiel, ne concerne cette activité. Le vicomte fulmine, se saisit de son téléphone et tente de joindre Emmanuel Macron. Sans succès. Un peu plus tard dans la soirée, le président de la République le rappelle. Au cours…

1 min.
morceaux choisis

Gilbert Collard L’eurodéputé RN, sur la judiciarisation de la gestion de la pandémie : « Pour rien au monde, les magistrats n’ont à juger les politiques dans cette affaire. Ce sont les électeurs qui sanctionnent les gouvernants dans les urnes. » Jean-Marie Le Guen L’ex-député socialiste, sur les tractations politiques en vue d’un rassemblement des gauches : « L’Élysée reste l’alpha et l’oméga des politiques. Tout ce petit monde est pétri d’arrière-pensées. Vous verrez, à mesure que nous nous rapprocherons de l’échéance, chacun retournera à son petit club sectaire. » Julien Aubert Le député LR du Vaucluse, sur la diabolisation de Michel Onfray : « La diabolisation d’Onfray est ridicule. Avec le temps s’est créé un gloubi-boulga idéologique où l’extrême droite est confondue avec le nationalisme ou le patriotisme, voire le souverainisme. »…