DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse Feminine
Vanity Fair FranceVanity Fair France

Vanity Fair France No. 63

Mariage inédit du glamour et de l’investigation, tous les mois, Vanity Fair ouvre à ses lecteurs les portes dérobées de la culture, de la politique, des affaires et de la mode, célèbre les légendes d’hier, débusque les classiques de demain, conte les grandes sagas du jour. Photographies iconiques, récits long format et regard amusé sur l’écume de l’époque, Vanity Fair est la chronique mensuelle des temps actuels.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Les Publications Conde Nast SA
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
3,11 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,75 €(TVA Incluse)
11 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
omg !*

Les Beatles ont traversé dans les clous alors qu’ils avaient DÉJÀ UN EMPLOI. On apprend souvent des choses en lisant Vanity Fair. Vous le saviez, vous, que la chanson de Renaud P’tite Conne parlait de Pascale Ogier? Le chanteur ne connaissait pas l’actrice – ils fréquentaient des milieux différents. Il a seulement été ému d’apprendre la mort de cette enfant, à 25 ans, la veille de son anniversaire. D’un coup, les paroles reviennent en tête et prennent un goût amer. «J’ai pensé à l’enfer/ D’un téléphone qui crie / Pour réveiller ta mère / Au milieu de la nuit »... Et des images. Un Rohmer, Les Nuits de la pleine lune, avec Tchéky Karyo et Fabrice Luchini. Pascale Ogier y jouait faux comme jamais et pourtant captait entièrement l’esprit des années…

access_time2 min.
contributeurs

John VON SOTHEN Quand il n’écrit pas son autobiographie d’Américain égaré dans le Perche (Monsieur Mediocre, One Man’s Journey to Becoming Real French, Viking-Penguin, à paraître en mai 2019), il s’essaye au stand-up sur les scènes parisiennes (en anglais) et au journalisme gonzo. Lui seul pouvait donc nous raconter les nouvelles aventures de Gad Elmaleh aux États-Unis P. 56 , sa peur du bide et ses soirées dans les comedy clubs de New York où les meilleurs humoristes touchent 100 dollars de cachet. Chris HEATH Son premier fait d’armes journalistique remonte à la fin des années 1980, quand il a accompagné les Pet Shop Boys dans leur tournée mondiale. Il s’est ensuite passionné pour Robbie Williams au point de lui consacrer deux livres passionnants. Mais ce n’est rien (pardon Robbie) comparé à l’incroyable…

access_time1 min.
la liste

APPELLATION D’ORIGINE D’où viennent ces mots ? ALGORITHME Mohammed Ibn Moussa Al-Khwarizmi, mathématicien BARÈME François Barrême, mathématici BÉCHAMEL Louis de Béchameil, financie CATOGAN William Cadhogan, militair DERRICK Thomas Derrick, bourrea GUILLEMETS Guillaume, imprime KIR Félix Kir, chanoin LYNCHAGE Charles Lynch, juge de pai PÊCHE MELBA Nellie Melba, cantatri POUBELLE Eugène Poubelle, préfet CŒURS DE CIBLE Le motif concentrique a beaucoup inspiré artistes et designers À vous de reconnaître : est-ce de l’art ou du logo ? CARNET DE CORRESPONDANCES Retrouvez le plat signature de ces quatre chefs. SACRÉS CARACTÈRES La langue chinoise classe les objets en fonction de leur aspect ou de leur usage. 颗 (k¯e) Ce qui est rond (une perle, une graine, une étoile). 根 (g¯en) Ce qui est fin et long (une aiguille, une banane, une baguette, une cuisse de poulet). 道 (dào) Ce qui est long et oblique (un éclair) ou ce qui est commandé (une…

access_time1 min.
melody, intime

« Il est si différent de tout ce que je connais, assez dégénéré mais pur en même temps. » Si ces mots couchés sur le papier en mai 1968 décrivent Serge Gainsbourg, ne-pourraient-ils aussi bien désigner les Munkey Diaries, le journal intime de Jane Birkin dont ils sont extraits ? « Dégénéré », parce que la vie de l’Anglaise, dans toute sa démesure, a pu l’être, du Londres « swinging » des années 1960 au Paris « décadanse » de la décennie suivante. « Pur », parce qu’elle se raconte sans filtre, avec cette candeur propre au diariste, qui n’a pas besoin de se parer d’atours littéraires pour émouvoir. Ce premier volume, entamé à l’âge de 11 ans et adressé à son singe en peluche couvre les années 1957-1982. Le…

access_time5 min.
opération béton

« LE BÉTON, C’EST LA TRANSPARENCE » Row House (maison Azuma), Osaka, Japon (1976) Un mur de béton et une porte : difficile de faire plus minimaliste ! On entre par deux petits corridors, on trouve les premiers volumes (le salon et la cuisine), puis une cour intérieure vide et les chambres. Ce qui l’intéresse dans le béton, c’est une certaine transparence ; il doit réfléchir la lumière, d’où l’importance de sa qualité – il est d’ailleurs toujours très attentif à sa fabrication. Pour lui, le béton ne doit pas séparer, mais enrichir l’espace. Il utilise du béton banché, fait avec des plaques de tôle qu’on déplace à mesure qu’on construit le mur. Comme elles sont liées par des tubes pour être bien parallèles, on a ces trous. Normalement, on refait un…

access_time2 min.
quel festivalier êtes-vous ?

LE NERD Qui ? Ingénieur en télécommunications ou commercial, souvent disquaire, ce célibataire endurci possède une collection de 10 000 vinyles, sans compter les 45-tours, des enregistrements maison des « Black sessions » animées par Bernard Lenoir sur France Inter dans les années 1990 et dépense beaucoup trop en merchandising. Style Dégarni ou bedonnant, voire les deux, il porte un T-shirt de groupe, mais prend soin d’en choisir un qui ne se produit pas le soir même. Quand il fait froid, il sort son hoodie. Vient à Pitchfork pour... Tout, notamment Stephen Malkmus, icône indie, John Maus, rockeur philosophe ou Blood Orange, incarnation funky de Devonte Hynes. LA « POPEUSE » Qui ? Étudiante en anglais, langues et civilisations étrangères, professeur des écoles, parfois journaliste musique, elle est partie en Erasmus à Manchester ou à…

help