DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Aviation et Bateau
Voile MagazineVoile Magazine

Voile Magazine

No. 280

Voile Magazine est devenu très vite incontournable chez les plaisanciers. Parce qu’il propose des réponses concrètes, des solutions pratiques à leurs questions. Parce qu’il mène ses essais de bateaux et d’équipements en conditions réelles d’utilisation. Parce qu’il innove : reportages sur la restauration étape par étape d’un bateau remis complètement à neuf, ou encore élection du Voilier de l’année. Enfin, parce que Voile Magazine dialogue avec ses lecteurs. Ils sont au coeur de la vie du journal. Ils peuvent embarquer pour trois jours et trois nuits d’essais à l’occasion des « 100 milles à bord ». Voile Magazine : un nouveau souffle… 100% pratique !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Editions Lariviere SAS
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
6,12 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
56,87 €(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
faire sourire la mer

Le First 210 dans les calanques… vu par notre regretté collaborateur Gilles Clément. (GILLES CLEMENT)Les marins d’hier concevaient la damnation comme une navigation sans but et sans fin, à l’image du voyage infernal d’un Hollandais volant. Un mythe revisité plus tard par Waterworld, navet hollywoodien dont on ne retiendra que ce cauchemar récurrent d’un océan sans terre, sans escale, sans repos, sans nuage blanc au-dessus de l’atoll, même lointain, même chimérique, sans la moindre odeur de maquis venue chatouiller la narine du barreur en fin de nuit, sans mouillage et sans voisin de mouillage, sans Bistrot du Port évidemment… Bref, l’horreur. Car on a beau aimer le grand large et les longs bords à la voile, soyons sérieux, tout cela n’a de sens qu’avec une belle escale au bout.De ce…

access_time14 min.
les potins des pontons

TRANSATLANTIQUEUne transat minimalisteDan Lenard a réussi : il a traversé l’Atlantique, de Cadix (20 janvier) à Fort Lauderdale en Floride (3 mars) sur un voilier de 10 mètres parfaitement rénové, mais sans moteur, sans électronique pas même un pilote automatique. Durant cette transat de 43 jours qui vient de prendre fin, Dan Lenard a littéralement perdu contact avec la terre et souffert d’un manque de vent chronique qui l’a obligé à faire une escale à Antigua pour se réapprovisionner en vivres ! C’est tout compte fait la fin du parcours qui aura été la plus difficile, notamment lorsqu’il fallut repartir d’Antigua après son bref arrêt et entre Porto Rico et la Dominique, où le vent fut frontal, puis juste avant de toucher terre en contournant North Bimini, où le trafic…

access_time4 min.
enbref…

▪ RADIO PONTONTous les mois vous pourrez bientôt écouter sur Radio Ponton les débats passionnés des membres des rédactions du pôle nautique des éditions Larivière avec un invité de prestige sur des sujets aussi variés que la course au large, les croisières grandes et petites, les nouveautés des chantiers, les innovations en tout genre ou la pêche au bar ! Des émissions que l’on espère pleines de surprises et de rebondissements, qui seront podcastables depuis notre site internet voileetmoteur.com.(F. VAN MALLEGHEM)▪ LITE BOATLe LiteXP, petit voile-avirons du chantier savoyard Liteboat, est désormais distribué par François Coutant, anciennement Seascape Distribution. Ce dernier a beaucoup oeuvré pour le développement de la marque Seascape en France et reste l’ambassadeur de la gamme First. En prenant en main le destin de l’étonnant voileavirons en…

access_time6 min.
sodebo ultim 3 le géant qui change tout

UNE CLAQUE ! Quand la petite porte de service s’est ouverte sur le nouveau multicoque estampillé aux couleurs de Sodebo, la surprise s’est peinte sur les visages des quelques chanceux qui, comme moi, découvraient en avant-première la nouvelle monture de Thomas Coville. Tout heureux, le skipper n’a pas tardé à nous faire lui-même le tour du propriétaire…La conception futuriste de Sodebo Ultim 3 est avant tout le fruit d’un travail collaboratif. Lancé en janvier 2017, quelques jours après le nouveau record de Thomas autour du monde, ce projet va vite réunir la crème de l’architecture navale. L’idée, audacieuse sur le papier, était de prendre le meilleur de chaque cabinet pour aboutir à un Ultime révolutionnaire. Repartir avec un seul interlocuteur semblait trop limitant, pas assez innovant au vu des attentes…

access_time6 min.
diam 24 duels aux portes du désert

Finale à Salalah dans du vent médium faiblissant, mais les équipages auront rencontré toutes les conditions météorologiques sur les quatre étapes du SATT, y compris la pluie !LA MEUTE DES DIAM 24 vient de couper la ligne de départ pour sa dernière régate de la journée. Les barreurs, concentrés, sont à peine excentrés sur le trampoline, tandis que les équipiers, allongés sur les flotteurs en avant de la poutre, s’efforcent de décoller le tiers arrière des petits trimarans de course. Les conditions ont beau être clémentes, les équipages pointent leurs trois étraves biseautées en une minute à la bouée de dégagement, hissent à la volée leur gennaker, choisissent leur bord et filent vers la suite du parcours. L’image est classique pour qui suit le circuit des Diam 24, ces trimarans…

access_time3 min.
franck cammas

Franck Cammas avec David Graham, le CEO d’Oman Sail.Voile Magazine : En quoi consiste ta mission auprès d’Oman Sail ?Franck Cammas : il s’agit de coordonner toutes les activités voile basées en Europe sauf en GC32 puisque je cours sur Norauto, en developpant deux filières : l’une inshore, il s’agit des Diam avec les quatre équipages présents sur le SATT. L’autre offshore, avec pour objectif de rendre autonomes des Omanais sur Figaro 3.VM : Il y aura donc deux Figaro omanais au départ de la Solitaire ?Franck Cammas : Pour le moment, nous avons trois marins omanais qui vont s’entraîner avec Nicolas Lunven et Julien Villion (skippers officiels sur la Sardinha Cup). Nous présenterons des skippers omanais à la Solitaire uniquement si les conditions de sécurité sont remplies. Les Omanais…

NUMÉROS SPÉCIAUX

help