DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Aviation et Bateau
Voile MagazineVoile Magazine

Voile Magazine HS Equipement No. 48

Voile Magazine est devenu très vite incontournable chez les plaisanciers. Parce qu’il propose des réponses concrètes, des solutions pratiques à leurs questions. Parce qu’il mène ses essais de bateaux et d’équipements en conditions réelles d’utilisation. Parce qu’il innove : reportages sur la restauration étape par étape d’un bateau remis complètement à neuf, ou encore élection du Voilier de l’année. Enfin, parce que Voile Magazine dialogue avec ses lecteurs. Ils sont au coeur de la vie du journal. Ils peuvent embarquer pour trois jours et trois nuits d’essais à l’occasion des « 100 milles à bord ». Voile Magazine : un nouveau souffle… 100% pratique !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Editions Lariviere SAS
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,59 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
53,63 €(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
voile magazine hs

VOILE MAGAZINE - Espace Clichy Immeuble Sirius - 9, allée Jean Prouvé 92587 Clichy cedex. E-mail de la rédaction: voilemag@editions-lariviere.com Président du conseil de surveillance: Patrick Casasnovas. Présidente du directoire: Stéphanie Casasnovas. Directeur général: Frédéric de Watrigant. REDACTION Rédacteur en chef: François-Xavier de Crécy. Rédacteurs: Damien Bidaine, Paul Gury, Cécile Hoynant, Jean-Yves Poirier. Rédacteur graphiste: Stéphane Machelart. Secrétaire de rédaction: Laurence Corroler. Photographes: F.-X. de Crécy, Loïc Madeline, Sébastien Mainguet, Jean-Marie Liot, Bernard Rubinstein, François Van Malleghem. Illustrateurs: Gaël Elegoët, Laurent Hindryckx. PUBLICITE Directeur de publicité: Laurent Lallier (01 41 40 33 42). Directeur de clientèle: Xavier Duvezin (01 41 40 34 31). Chef de publicité: Bertrand Frizac (01 41 40 33 38). Secrétariat: Josiane Leloup-Barlier (01 47 56 54 49), Elodie Ribeiro (01 41 40 33 40). Email: pubvoile@editions-lariviere.com Directeur de la publication et responsable de la rédaction: Patrick Casasnovas. Impression: Boccia, La via Tiberio Claudio Felice, 7-84131…

access_time11 min.
les textes a la loupe

L’ENSEMBLE DE LA REGLEMENTATION concernant les bateaux de plaisance est regroupé dans un document global appelé Division 240 qui « définit les conditions d’utilisation ainsi que les dispositions relatives au matériel d’armement et de sécurité applicables en mer à tous les engins, embarcations et navires de plaisance à usage personnel ou de formation d’une longueur de coque inférieure ou égale à 24 mètres. » Ce texte, qui concerne tous les acteurs du nautisme, plaisanciers comme professionnels, subit de constantes révisions qui permettent de suivre les évolutions du matériel de sécurité, des techniques de construction et des pratiques. La Division 245 complète la précédente en regroupant toutes les exigences techniques spécifiques aux unités exclues de la 240, constructions amateurs, unités à propulsion humaine, bateaux atypiques du type foiler ou hydroptère… Son…

access_time2 min.
la deconstruction des epaves

A un moment ou à un autre, tous les propriétaires seront confrontés au problème d’une unité ayant atteint sa fin de vie (le terme administratif pour la nommer est BPHU – Bateau de plaisance hors d’usage). Devenu trop vieux, invendable ou irréparable, il passe alors au stade de déchet qu’il faut traiter comme tel. Mais jusqu’à présent, la logistique de l’opération de déconstruction était entièrement à la charge du dernier propriétaire et le prix de sa vertu environnementale dépasse 1 300 € en moyenne, pour une unité de 7 m, plus le coût de la manutention et du transport depuis le lieu de stockage du bateau jusqu’au centre de traitement… A partir du 1er janvier 2019, les constructeurs et importateurs doivent participer au financement de la fin de vie des…

access_time5 min.
equipements de securite supplementaires

Spinlock Feu automatique de brassière Lume-On Fabricant des fameuses brassières Deckvest, Spinlock a mis en pratique une idée aussi simple qu’ingénieuse: pourquoi ne pas profiter du volume du flotteur d’un gilet de survie pour le transformer en bouée lumineuse géante? Une petite lampe à LED placée dans la brassière au contact de la chambre à air suffit à diffuser une large quantité de lumière, visible dans toutes les directions. Prix: 19,80 €. Cyalume Technologies – Bâton lumineux SOS light Dans la grande famille des Cyalume, dont la production lumineuse repose sur une simple réaction chimique non toxique et ininflammable de plusieurs heures, le modèle SOS light a été spécialement conçu pour faciliter le repérage d’un naufragé. Grâce à une ampoule de 19 cm de long montée à l’extrémité d’une cordelette, il est possible de…

access_time3 min.
les cires imper-respirants

QUESTION DE MARKETING. Certains fabricants de cirés mettent en avant le fabricant (et la « vraie » marque) de la membrane, d’autres au contraire tiennent secrète l’identité de leur fournisseur et utilisent leurs propres marques (XPU chez Marinepool, Dremtech+ chez Cotten, MTD chez Aigle, Novadry chez Tribord, Helly Tech chez Helly Hansen, MTECH Ocean chez Magic Marine, etc.). Tout dépend aussi de la politique de ce dernier. Pour le Gore-tex (un tissu à membrane microporeuse), la société Gore dépense des millions en marketing, un coût répercuté sur ses prix de vente, et impose par ailleurs à ses clients des normes de mise en oeuvre assez contraignantes. Il est donc évident que ceux-ci valorisent la marque Gore-tex. Ils ont investi dans ce but. Mais au fait, un matériau imper-respirant, comment ça…

access_time1 min.
et le non-respirant?

La toile enduite du « ciré jaune » conserve quelques avantages: très imperméable, parfaitement hydrophobe, elle est surtout totalement insensible au vieillissement! Si ces vêtements ne sont pas respirants, ils ne sont pas très chers non plus… Chez Cotten, l’ensemble Rosbras/Armor perpétue la tradition avec cependant une belle idée pour la salopette: reprendre la bonne coupe du modèle haut de gamme Jupiter 2 qui est la salopette hauturière du fabricant finistérien. La capuche de la veste est bien dessinée, couvrante. Petit bémol à noter au niveau des manchons, élastiques à défaut de PU, qui ne sont donc pas totalement étanches aux infiltrations. Prix: Guy Cotten: veste Rosbras: 123 €, salopette Armor: 112 €. Plastimo: veste horizon 50 €, salopette 43 €.…

help