Aviation et Bateau
Voile Magazine

Voile Magazine HS Bretagne No. 50

Voile Magazine est devenu très vite incontournable chez les plaisanciers. Parce qu’il propose des réponses concrètes, des solutions pratiques à leurs questions. Parce qu’il mène ses essais de bateaux et d’équipements en conditions réelles d’utilisation. Parce qu’il innove : reportages sur la restauration étape par étape d’un bateau remis complètement à neuf, ou encore élection du Voilier de l’année. Enfin, parce que Voile Magazine dialogue avec ses lecteurs. Ils sont au coeur de la vie du journal. Ils peuvent embarquer pour trois jours et trois nuits d’essais à l’occasion des « 100 milles à bord ». Voile Magazine : un nouveau souffle… 100% pratique !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Editions Lariviere SAS
Fréquence:
Monthly
Lire plus
Offre spéciale : Obtenez 1 numéro gratuit sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,59 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
53,63 €(TVA Incluse)
13 Numéros

dans ce numéro

2 min.
le point de vue du goéland

Régulièrement épuisé et relancé par nos soins, ce hors-série Bretagne Sud est devenu un classique du genre. Pour le réaliser, nous avons eu le privilège d’arpenter les côtes bretonnes en hélicoptère, découvrant au passage un point de vue dont on a souvent rêvé à la barre, au rappel ou sagement calé dans le cockpit pendant un long bord de près. Voir enfin de haut le bleu profond du large, la transparence vert pâle du banc de sable, la côte et ses cailloux sournois ourlés de blanc… Le Robinson 44 est certes moins élégant et plus bruyant que l’oiseau de mer qu’on rêverait parfois d’être. Mais il offre quand même, sur le trait de côte, le point de vue du goéland. Grisant. Eric Guillemot, grand précurseur de la prise de vue…

9 min.
le paradis de la croisière

L’histoire commence, paraît-il, avec la géographie, et celle du nautisme ne fait pas exception. Or ce n’est pas un hasard si, en France, la voile s’est popularisée avec Philippe Viannay et son école de voile installée en 1947 aux îles de Glénan, puis s’est développée avec les victoires éclatantes d’Eric Tabarly, victoires préparées au secret des chantiers de La Trinité ou de Lorient, et enfin à Port-la-Forêt et sa pépinière de champions, la fameuse « Vallée des fous ». Si l’histoire de la voile française est si intimement liée à cette région, c’est tout simplement parce qu’elle est bénie des dieux du vent et de la mer. Elle semble avoir été créée pour naviguer, son littoral découpé pour le bonheur des plaisanciers avec ses presqu’îles abritant de fabuleux plans d’eau,…

1 min.
comment lire nos tableaux?

Le pictogramme « protection » est entièrement bleu clair: mouillage bien protégé de tous les vents. Pictogramme entièrement foncé: mouillage de beau temps à la journée. Prudence, restez à bord (cercle orange).…

2 min.
les marees, c’est facile!

La marée est un phénomène assez complexe à appréhender et à comprendre en tant que tel, mais finalement assez simple à traiter du point de vue de la navigation, du moins en ce qui concerne les hauteurs d’eau. Ce que l’on veut savoir, c’est la hauteur d’eau dans un mouillage ou un port donné, à l’heure de notre arrivée et lors des marées suivantes, selon la durée du séjour envisagé. Il s’agit en effet de mouiller en sachant quelles seront les hauteurs d’eau minimales et maximales à anticiper, pour savoir s’il faut prévoir une grande longueur de chaîne, un échouage, ou… préférer un autre mouillage. Les petits calculs à effectuer se basent sur les tables de marées, qu’on trouve sur divers documents de bord de type Bloc Marine, et en…

1 min.
voilure tournante…

Une fois n'est pas coutume, nous avons emprunté la voie des airs en compagnie de notre photographe François Van Malleghem (www.photographisme.com) pour vous offrir ces images toutes fraîches de la Bretagne sous ses plus belles couleurs. Pierre de Brissac, notre pilote (www.heliberte.com), connaît parfaitement le terrain de jeu et nous a permis de voir le littoral sous un autre angle. Merci à eux!…

2 min.
finistère sud de douarnenez au pouldu

Chaque hiver, les clichés des éléments déchaînés qui s’acharnent sur les phares du Finistère illustrent la violence sauvage d’une côte réputée hostile à la navigation et dont le raz de Sein fait figure d’épouvantail. Les hautsfonds, monstres de pierre à la gueule dégoulinante d’écume, sont accusés d’un paquet d’homicides involontaires. Le Bag Noz (« bateau de la nuit ») s’est forgé une réputation légendaire pour son activité de transport de passagers peu communs: les âmes des défunts dont les plaintes déchirent la nuit. Le rocher de Tévennec a fait couler autant d’encre que de bateaux. Les ouvriers qui ont participé à sa construction (entre 1869 et 1974) étaient épouvantés par les cris de bagarre, de démence et d’objets fracassés qui couvraient le vacarme du ressac. Le sort s’est ensuite acharné…