DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Aviation et Bateau
Voile MagazineVoile Magazine

Voile Magazine No. 282

Voile Magazine est devenu très vite incontournable chez les plaisanciers. Parce qu’il propose des réponses concrètes, des solutions pratiques à leurs questions. Parce qu’il mène ses essais de bateaux et d’équipements en conditions réelles d’utilisation. Parce qu’il innove : reportages sur la restauration étape par étape d’un bateau remis complètement à neuf, ou encore élection du Voilier de l’année. Enfin, parce que Voile Magazine dialogue avec ses lecteurs. Ils sont au coeur de la vie du journal. Ils peuvent embarquer pour trois jours et trois nuits d’essais à l’occasion des « 100 milles à bord ». Voile Magazine : un nouveau souffle… 100% pratique !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Editions Lariviere SAS
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,59 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
53,63 €(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
voile magazine

9, allée Jean Prouvé 92587 CLICHY CEDEX voilemag@editions-lariviere.fr Vous pouvez joindre votre correspondant en composant le 01 41 40 suivi du n° indiqué Président du conseil de surveillance Patrick Casasnovas Présidente du directoire Stéphanie Casasnovas Directeur général Frédéric de Watrigant REDACTION Rédacteur en chef François-Xavier de Crécy 41 00 Rédacteurs Damien Bidaine 32 92, Paul Gury 33 46 Secrétariat de rédaction Laurence Corroler 33 47 Maquette Stéphane Machelart 33 43 Illustrations Laurent Hindryckx 56 60 Ont collaboré à ce numéro Olivier Blanchet, Lyse Dalimonte, Ludovic Fruchaud, Cécile Hoynant, Jean-Marie Liot, Pierre-Yves Poulain, Bernard Rubinstein, François Van Malleghem PUBLICITE Directeur de publicité Laurent Lallier 33 42 Directeur de clientèle Xavier Duvezin 34 31 Chef de publicité Bertrand Frizac 33 38 Secrétariat: Josiane Leloup-Barlier 01 47 56 54 49 Elodie Ribeiro 33 40 e-mail: pubvoile@editions-lariviere.fr SERVICE DES VENTES (réservé aux diffuseurs et dépositaires) Chef de produit, Emmanuelle Gay: 34 99 PROMOTION…

access_time2 min.
on en reparle dans quarante ans

Avouons-le: nous nous sommes bien amusés. Naviguer en First 30 en costume d’époque, confronter des bateaux que séparent plusieurs générations d’architectes et quarante ans de plaisance; c’était drôle, c’était passionnant. Et passionné, à l’image des débriefings de fin de journée, cirés jaunes contre vestes rouges… Anciens contre modernes? Attention, les plus nostalgiques ne sont pas forcément ceux qu’on croit… Ce qui est sûr, c’est que l’équipage du First de 1979* et celui du Pogo de 2019* avaient pareillement la banane sur l’eau! Indice hautement favorable quant à la permanence de la passion qui nous anime de génération en génération. Reste que nous aurions pu aller plus loin. Hier, aujourd’hui, c’est très bien, mais quid de l’avenir? Ce sera mieux, demain? Au risque de prendre à rebrousse-poil le pessimisme ambiant, on…

access_time1 min.
le mor bihan à la fête

Il y a presque vingt ans, William Vogel et quelques autres avaient l’idée de ce rassemblement de bateaux bois traditionnels dans le golfe du Morbihan. Un rendez-vous qui s’est tenu tous les deux ans depuis le printemps 2001 et fête donc cette année sa dixième édition. Le principe fondateur n’a pas changé: il s’agit toujours d’un festival itinérant au cours duquel plusieurs flottes aux itinéraires différents se croisent dans le Golfe. Mais le spectre s’est élargi, des bateaux de travail et autres yachts classiques à la plaisance des années soixante et soixante-dix et aux voile-avirons. Derniers arrivés: les Dragon Boats, ces canoës géants et colorés dont les rameuses dites « pink ladies » sont là pour faire la fête autant que pour naviguer en bonne compagnie. Et elles ne sont…

access_time11 min.
les potins des pontons

▶ LATITUDE 46 Un nouveau Tofinou 9.7 Voilà trois années que la marque emblématique de l’île de Ré n’avait pas sorti une nouveauté et encore, il s’agissait en 2016 d’une unité habitable de croisière éloignée de l’ADN originel donné à ce chantier par Philippe Joubert. Avec ce nouvel opus de 9,50 m, le chantier, désormais installé sur le continent et dirigé par Christian Iscovici revient à ses fondamentaux avec un dayboat de charme dans un plus pur style néoclassique. On retrouve ainsi le pont en teck et le rouf en acajou, encadrant un cockpit au premier abord assez proche de celui du Tofinou 9.5, mais imperceptiblement modernisé avec notamment cette poupe échancrée formant une plateforme de bain indépendante du cockpit, séparé de celui-ci par la barre d’écoute. Le Tofinou 9.7 reprend tout…

access_time1 min.
les classiques à port-louis

Bruno Leplatois, capitaine du port de plaisance de Port-Louis, a de bonnes raisons de pavoiser. Les Voiles de la Citadelle sont devenues un événement incontournable pour tous les amoureux des classiques. Pour preuve, la 9e édition, disputée du 8 au 10 juin avec le fidèle soutien de Volvo-Penta, devrait rassembler un nombre de participants record, dont Pen Duick. A ses côtés, les voiliers de la jauge métrique – quatre 8 m JI, cinq 5,5 m JI – une flotte d’une dizaine d’Armagnac, sans oublier les habitués, le plan Sergent Marguerite, le 18 m hollandais Blazing Star, façon de confirmer que les régates sur l’eau s’accompagnent de rencontres conviviales avec petits-déjeuners et dîners sur le terre-plein du port. Quant à l’exposition « Voile lactée », elle mettra l’accent sur l’environnement à…

access_time11 min.
c’est toujours l’euphorie!

▶ C-CAT 37 Compact et performant On se fait vraiment plaisir à bord du C-Cat 37, le premier multi lancé par le chantier italien Comar. En d’autres termes, on y retrouve les fondamentaux trop souvent laissés pour compte par les faiseurs de grandes unités à deux coques. Il est vrai que les conditions étaient idylliques: mer plate, 20 noeuds de vent. N’empêche qu’à la barre, on se trouvait en présence d’un bateau vivant, rapide – 7,5 noeuds au près –, facile à manoeuvrer et doté d’aménagements simples mais cohérents. Une surprise? Pas vraiment. Son architecte Marc Lombard affectionne les croiseurs performants tandis que son propriétaire, au long passé de voileux, effectue avec son épouse près de 3 000 milles par an. C’est d’ailleurs pour ne pas la réveiller lors des départs matinaux…

help