ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Showbizz & Roddels
Échos Vedettes

Échos Vedettes

Vol.58 no.20 - August 7, 2020

Après plus de 50 ans d'existence, l'hebdomadaire Échos Vedettes est toujours sur le devant de la scène, avec un contenu éditorial essentiellement axé sur les artistes du Québec. Rumeurs, déclarations, potins, primeurs: tout ce que vous voulez savoir sur les vedettes d'ici! Échos Vedettes vous offre aussi un téléhoraire ainsi que de nombreuses chroniques culturelles dans sa section Arts et spectacles.

Land:
Canada
Taal:
French
Uitgever:
TVA Publications Inc.
Verschijningsfrequentie:
Weekly
Meer lezen
EDITIE KOPEN
€ 2,33(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 53,51(Incl. btw)
52 Edities

in deze editie

13 min.
10 nouvelles de vos vedettes

1 GUILLAUME LEMAY-THIVIERGE En deuil Guillaume Lemay-Thivierge est désormais orphelin. Son père, François Thivierge, est décédé le 11 juillet «dans un départ très doux», a indiqué le comédien sur les réseaux sociaux. «Merci, papa, d’avoir été mon père! Je garde en mémoire la confiance et toutes les belles et bonnes valeurs que tu nous as léguées, à Vincent et à moi. Je t’aime pour toujours, bon repos, papa. La citation que tu disais et que je retiendrai pour toujours: “On fera jamais un cheval de course avec un âne.” − François Thivierge, 1947-2020» L’acteur a confié au magazine 7 Jours que son père a rendu l’âme à 73 ans des suites de complications cardiaques. Rappelons que sa mère, Françoise Lemay, est décédée en mai 2011, à l’âge de 72 ans, des suites…

2 min.
nouveaux témoins ou non?

Éric Salvail était de retour le 13 juillet au palais de justice de Montréal pour la poursuite du procès relatif aux accusations d’agression sexuelle, de séquestration et de harcèlement sexuel qui pèsent contre lui. Les parties ont fait entendre leurs arguments devant le juge Alexandre Dalmau dans le cadre d’une demande de la Couronne, qui veut présenter une contre-preuve dans le procès de l’ex-animateur et producteur. C’est en mode pandémie que les parties ont été mises en présence. Outre la salle d’audience, on avait ouvert une autre salle dans le palais de justice pour le public et les médias, et autorisé des liens en vidéoconférence pour que nous puissions voir et entendre les débats. Après avoir rappelé certaines règles essentielles au bon déroulement de l’audience, dont le maintien du décorum habituel…

2 min.
juillet, sous le signe de la dénonciation

SAFIA NOLIN évoquait une tentative de séduction non désirée, des propos racistes et une morsure à la cuisse lors d’une soirée dans un bar qui a eu lieu en mai 2018. Après cette publication, MARIPIER MORIN a perdu tous ses contrats, et ses émissions ne sont plus disponibles sur les plateformes de visionnement sur demande sauf La faille, qui est de retour sur club illico à la demande du public et du milieu artistique. On lui a aussi retiré ses nominations dans deux galas. Depuis le 16 juillet, une pétition en faveur de Maripier, mise en ligne par un fan sur Change.org circule et gagne en popularité. Cette histoire a ouvert la porte à une série de dénonciations sur les réseaux sociaux… La compagnie de disques Dare to Care s’est…

6 min.
«je suis un homme foncièrement positif» − mario pelchat

Comme bien des gens, Mario Pelchat admet avoir été pris de court par la soudaine mise en place des règles de confinement imposées par le gouvernement en mars dernier. Alors qu’il venait à peine de commencer la tournée de son spectacle Désormais, en hommage à Charles Aznavour, l’artiste s’est vu dans l’obligation de cesser ses activités. «Alors qu’on ne savait plus sur quel pied danser, tous nos spectacles ont été annulés ou reportés en 2021. J’étais triste et choqué de ça, parce que, pour cette tournée, j’avais la chance d’être entouré par une équipe extraordinaire, dont 12 musiciens. Il ne m’est arrivé qu’une seule fois d’annuler un spectacle, et c’était parce que j’étais malade. Ça ne m’amuse pas de faire ça, mais je n’avais pas le choix.» C’est ainsi que, du…

3 min.
«ç’a été des moments difficiles pour moi» − mario jean

Mario Jean admet avoir encaissé un coup dur, en mars, alors qu’il était en pleine tournée. «Mon show roulait, les critiques étaient bonnes et les salles étaient pleines. Ça allait bien, mon affaire. Quand la pandémie est arrivée, j’ai mal pris ça. Ç’a été des moments difficiles pour moi. Psychologiquement, il a fallu que je me parle et que j’aille chercher de l’aide. À la suite de cette période difficile, je me suis mis à faire beaucoup de bénévolat pour un organisme près de chez nous. J’ai fait des paniers d’aide alimentaire et j’ai aidé à remettre une friperie sur pied. Je leur ai donné beaucoup de mon temps, et ça m’a aidé à passer au travers. Maintenant, il faut apprendre à vivre avec le virus et à respecter les…

4 min.
discussions avec sa fille et rapprochements avec sa femme

Quand le gouvernement a décrété le confinement, Gregory Charles revenait de Paris, où il venait de donner deux spectacles. Il a dû s’isoler dans le grenier, sans contact avec sa femme, Nicole Collet, et sa fille, Julia, durant deux semaines. «Ç’a été difficile», admet-il. Puis il a relativisé: «C’est sérieux, mais ce n’est pas la guerre.» La crise sanitaire lui a aussi apporté des avantages. «Ma femme travaille pour Microsoft et, en temps normal, elle est partie une semaine sur deux quelque part dans le monde. Depuis le début de la pandémie, on est tous ensemble, alors ça fait plaisir au mari et à la fille.» Gregory confie avoir beaucoup aimé enseigner à sa fille. «J’ai dû passer une année à la maison, quand j’étais enfant, pour des raisons de santé, et…