ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Eten & Wijn
La Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France

No. 641

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Revue du Vin de France
Meer lezen
EDITIE KOPEN
4,62 €(Incl. btw)
ABONNEREN
62,29 €(Incl. btw)
10 Edities

in deze editie

3 min.
au cœur de notre identité

Pour la première fois depuis près de quarante ans, ce numéro de printemps de La Revue du vin de France n’est pas dédié à la dégustation des vins du nouveau millésime. L’annulation pure et simple des primeurs de Bordeaux, la plus ancienne et la plus courue des dégustations de vin nouveau dans le monde, a donné dès la mi-mars la mesure de la déflagration traversée par la planète vin. Au-delà de Bordeaux, nos pensées les plus affectueuses vont naturellement à tous les vignerons de France et d’ailleurs qui, ce printemps, accompagnent la vigueur de leur vigne sans être sûrs de pouvoir vendre leurs vins. Toutefois, cette crise sans précédent nous permet déjà de mesurer l’importance de ce geste simple et fondamental : partager un verre de vin. Comme s’il avait fallu…

11 min.
alphonse mellot « ce n’est pas la biodynamie qui fait des grands vins, ce sont les hommes »

Pour débuter cet entretien, vous nous servez un vin très original, tiré de votre cave. Quel est-il ? J’ai choisi le cépage que j’aime, le pinot noir, car je suis un amoureux de la Bourgogne. Ce vin qui nous accompagne est un chambolle-musigny 2017 de David Duband. Vous êtes un grand vigneron de Sancerre et vous nous servez un vin de Bourgogne. Pourquoi ? Parce que c’est un vigneron que je connais bien et nous avons un profil très similaire : nous sommes deux perfectionnistes. David, c’est quelqu’un qui a beaucoup évolué, qui s’est remis en question. Et j’apprécie l’homme aussi. La Bourgogne reste-t-elle pour vous le vignoble vers lequel vous tournez votre regard, plus que vers l’ouest et la Vallée de la Loire ? À Sancerre, effectivement, nous sommes bien sûr influencés par la…

4 min.
la sortie du glyphosate la viticulture héroïque remonte la pente

Au dernier G7 à Biarritz, les chefs d’État ont pu déguster l’irouléguy blanc 2018 du domaine Brana, une propriété de 20 hectares plantés à 90 % en terrasses étroites à forte pente (60 %). Le vigneron Jean Brana enherbe totalement ses vignes, sans recours au désherbage chimique depuis cinq ans. Le rêve dans un monde demain sans glyphosate et un choix de cuvée de circonstance pour le président de la République, Emmanuel Macron qui avait annoncé quelques mois auparavant au Salon de l’Agriculture que la France allait devenir d’ici trois ans « le premier vignoble mondial sans glyphosate ». Mais cette échéance présidentielle menace les vignobles à forte pente, non mécanisables, reconnus héroïques pour leur difficulté à être travaillés. Sur les étiquettes des vins de Jean Brana, rien ne transpire en…

2 min.
igp île-de-france : des premiers pas heurtés

C’est un combat vieux de vingt ans qui vient de trouver son aboutissement en janvier 2020. L’Inao a signifié à Patrice Bersac que la création de l’Indication géographique protégée (IGP) Île-de-France allait sous peu être publiée au Journal officiel. Depuis 1999, le président du Syndicat des vignerons d’Île-de-France (SYVIF) militait pour que ce vignoble autrefois l’un des plus vastes de l’Hexagone (42000 hectares au XVIIIe siècle) renaisse de ses cendres. « Ça n’a pas été facile. Nous nous sommes heurtés à la fois à la proverbiale inertie administrative, à la mauvaise volonté de la viticulture française et même à l’opposition de la chambre d’agriculture d’Îlede-France, regrette-t-il, avant que tout le monde finisse par tirer dans le même sens. » LES FORCES EN PRÉSENCE Depuis 2016 et la libération des droits de plantation décrétée…

3 min.
arménie, la renaissance d’un vignoble historique

Depuis quelques années déjà, la viticulture arménienne vit une révolution qualitative. Une révolution saluée par une médaille d’or décernée à la cuvée Trinity 6100 Areni noir du domaine Trinity Canyon Vineyards au concours international Challenge Millésime Bio en 2020. Tout a débuté dans la région de Vayots Dzor, le terroir aujourd’hui le plus prisé d’Arménie. Les investisseurs locaux y ont initié une production haut de gamme. Parmi eux, Hovakim Saghatelyan, le copropriétaire du domaine Trinity Canyon Vineyards : « Issu de vendanges manuelles, d’une vinification sur le fruit et élevé six mois en fûts, notre rouge est le premier vin bio arménien médaillé d’or dans un concours international ». Après avoir contribué à relancer la tradition du vin sec arménien, son domaine a en effet obtenu la certification bio européenne en…

5 min.
yves vatelot : l’homme qui voulait bousculer les crus classés de bordeaux

«La chance d’avoir du talent ne suffit pas. Il faut encore le talent d’avoir de la chance ». Depuis qu’il est en âge de rêver, Yves Vatelot, propriétaire du château de Reignac, à Saint-Loubès, court après cette maxime attribuée à Hector Berlioz. Avec beaucoup d’envie, une foi farouche dans le travail et, parfois, une bonne fortune. Car derrière le sourire à pattes d’oie de ce sexagénaire alerte se cache la rage d’un businessman redoutable. L’homme a tout fait dans sa vie. Il a implanté des barrages hydroélectriques en Savoie, plus tard revendus à des cantons suisses. Ou encore participé au rachat la chaîne Buffalo Grill. Mais son coup de maître remonte aux années 80, lorsqu’il invente une nouvelle génération d’épilateurs, qu’il baptise Silk-épil. D’un seul coup d’un seul, il renvoie la…