ZINIO logo
ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Le monde du camping-car

Le monde du camping-car HS Vacances-CC-2020

Choisir son camping-car, le financer, l’équiper, l’entretenir, optimiser son confort, en profiter pleinement été comme hiver, sélectionner des itinéraires de weekend ou de vacances adaptés, en France comme à l’étranger… Le Monde du Camping-Car n’a qu’un seul but : se mettre à votre place et vous faciliter la vie en répondant à toutes vos interrogations. Le mensuel est un véritable point de rencontre entre ses lecteurs, dont il défend les intérêts auprès des pouvoirs publics.

Meer lezen
Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Editions Lariviere SAS
Frequentie:
Monthly
€ 4,42(Incl. btw)
€ 35,32(Incl. btw)
10 Edities

in deze editie

5 min
les mille etangs

Bienvenue dans la Haute-Saône! Ce parcours s’adresse à tous les curieux qui aiment explorer, partir à la conquête de l’extraordinaire qui se dissimule dans l’apparemment ordinaire. Point de départ: Champagney, le temps de découvrir la Maison de la Négritude. Le village est en effet l’un des rares en France à avoir condamné l’esclavagisme dès 1789. Ce musée présentant l’histoire de l’esclavage et son abolition perpétue la mémoire de cette profonde conviction et continue de dénoncer les formes de violations des droits de l’Homme. En continuant sur Ronchamp, vous voici profitant d’un tout autre décor en faisant halte à la Chapelle Notre–Dame du Haut, classée au patrimoine de l’Unesco. Construite en 1944 par Le Corbusier, elle s’érige au-dessus de la plaine telle un phare. Le reste de son architecture célèbre la…

4 min
la route du cidre « aop ». yec’hed mat!

En Cornouaille, le mot CIDRE a gagné ses lettres de noblesse: elle est la seule région bretonne à bénéficier d’une Appellation d’origine protégée. Il faut préciser que depuis trente ans le cidre est devenu une valeur sûre, une boisson qui a ses fans et même son bar… à cidre, « Le Sistrot » à Quimper. À l’égal des bars à vins, on y propose un choix impressionnant de cidres, couleur or ou ambrée, parmi lesquels, les cidres de Cornouaille sont en bonne place sur la carte. Celle qu’occupe le cidre dans la géographie cornouaillaise est à l’image de la route qui lui est dédiée: de la vallée de l’Odet aux baies d’Audierne et de Douarne-nez, du pays quimpérois au fouesnantais jusqu’au pays des rias, le cidre se boit, se goûte,…

5 min
le goût des vieilles pierres et du terroir

Vaugines est sûrement l’un des villages du Vaucluse les plus discrets et les plus authentiques du Luberon. Il est un point de départ idéal pour cette belle échappée en terres provençales. Ses ruelles paisibles, ses maisons d’enduits et de pierres apparentes, ses vieilles demeures de style Renaissance, l’ancienne commanderie datant du XIIIe siècle, ses murs incrustés de fossiles, rue des Coquillages, et, en levant la tête, le joli campanile qui coiffe la Tour de l’Horloge. Tout séduit! Il y a également la croquignolette « petite place à la fontaine moussue », et bien sûr l’église Saint-Barthélemy, de style roman, rendue célèbre par Claude Berry et son « Manon des Sources ». Elle abrite un autel paléochrétien daté du IVe siècle de notre ère, les restes d’une fresque sur plâtre mouillé…

5 min
entre vosges et vignobles

C’est Colmar qui ouvre votre incursion en Haut-Rhin. La ville rutile de lumières, de couleurs, de patrimoine et de saveurs. Musardez à souhait dans son vieux centre, secteur sauvegardé, depuis la grande collégiale Saint-Martin, beau témoignage du gothique alsacien. A l’intérieur, la célèbre « Vierge au Buisson de Roses » de Martin Schongauer et cette superbe collection de vitraux du XIVe siècle attirent l’attention. Autour, vous remarquerez sûrement de beaux ensembles de maisons bourgeoises et à colombages. Retenez les plus connues. La Maison Pfister, avec son bel oriel d’angle, sa galerie en bois et ses peintures murales date du XVIe siècle. Un peu plus loin, la Maison Adolf, datant du XIVe siècle, est la plus ancienne de Colmar. Il y a également la Maison des Têtes qui arbore 111 masques…

5 min
fromages, vins, bulles et épices du forez

C’est à partir de Sauvain que les monts du Forez vous invitent à une dégustation gourmande de leur territoire. L’ancien petit village fortifié ne manque pas de caractère. A commencer par son grand lavoir-abreuvoir, en bordure de route. Un peu plus loin, au niveau de la porte médiévale, vous trouverez le Musée de la Fourme et des Traditions, plus de 800 m2 d’expositions diverses vous permettant d’entrer dans la vie intime sauvagnarde, d’y découvrir les petits métiers d’antan et d’en apprendre plus sur le fromage qui fait la réputation du pays. Invitez-vous ensuite dans le village, jusqu’à atteindre la fromagerie de Christine et Hubert Tarrit, Maîtres fromagers et affineurs. Là, il est de mise de vous mettre en garde: sitôt poussé la porte, la bienveillance de Christine ne vous lâche…

4 min
un estuaire, trois villages

La vue est imprenable du be lv édè r e (t abl e d’orientation) de la place Bel Air. Imprenable sur le port de Mortagnesur-Gironde (ville haute et ville basse), sa rivière de Fontdevine, un marais « la Camargue mortagnaise », l’estuaire de la Gironde et sur l’aire de camping-car, remarquable. Si l’on devait décerner un label de qualité il est certain que Mortagne-sur-Gironde serait en très bonne place. Des places? La municipalité n’a pas lésiné. Généreuse elle en offre 70 à qui souhaite poser son camping-car pour quelques heures ou bien quelques nuits. Et curieusement, malgré le nombre, on s’y sent bien, car l’espace – tout en ombrage et gazon – est bien là, qui sépare chacun d’entre eux. Cette aire est épatante pour s’y ressourcer, respirer le grand…