ZINIO logo
ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Le monde du camping-car

Le monde du camping-car HS Fourgon 2016

Choisir son camping-car, le financer, l’équiper, l’entretenir, optimiser son confort, en profiter pleinement été comme hiver, sélectionner des itinéraires de weekend ou de vacances adaptés, en France comme à l’étranger… Le Monde du Camping-Car n’a qu’un seul but : se mettre à votre place et vous faciliter la vie en répondant à toutes vos interrogations. Le mensuel est un véritable point de rencontre entre ses lecteurs, dont il défend les intérêts auprès des pouvoirs publics.

Meer lezen
Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Editions Lariviere SAS
Frequentie:
Monthly
€ 4,42(Incl. btw)
€ 35,32(Incl. btw)
10 Edities

in deze editie

2 min
un combi qui en offre davantage

Attention, le nouveau Kepler n’est pas un Combi supplémentaire adoptant l’agencement le plus connu sur ce genre de modèle. Si l’on retrouve à son bord, bien sûr, le toit levable avec couchage intégré, sa vocation est d’offrir davantage de services, à commencer par un véritable espace sanitaires avec W.-C. à cassette fixe et pédiluve. L’autonomie en eau n’est pas considérable mais néanmoins supérieure à la moyenne des véhicules du genre (50 l d’eau propre). On pourra donc également envisager la réalisation de repas simples et de petites vaisselles, d’autant que le meuble cuisine surdimensionné est une invitation à l’utiliser… Si le lit haut est sans surprise et profite de trois fenêtres moustiquaires, de deux éclairages sur flexible et de deux prises USB, le lit bas naît de la conversion de…

1 min
en kit, tout simplement

Sans avoir à briser la cagnotte, il est possible, à moindre coût et en peu de temps, de transformer un Ford Connect, un Peugeot Partner ou un Trafic Renault en un petit véhicule de loisirs exclusivement estival pour voyageur solitaire ou pour le couple. Il suffit pour cela de se rendre sur le site ou de consulter le catalogue de cet équipementier vosgien pour y découvrir, entre autres, un kit baptisé L’Endormi. Un kit offrant le gîte et le couvert via un ensemble de caissons évolutifs, amovibles, légers et résistants. Vous y trouverez également les indispensables volets occultants et isolants ainsi que de nombreux accessoires renforçant l’agrément de la vie à bord d’un véhicule de loisirs redevenant, après escapade, le véhicule du quotidien.…

3 min
il pousse les murs

Cet agencement s’inscrit dans une série entamée par l’aménageur il y a plus de dix ans, lorsque Stylevan créa la surprise en implantant un lit transversal à bord d’un Renault Trafic. Une implantation rendue possible par le remplacement des panneaux latéraux par d’autres en forme de joues polyester, donnant à la largeur intérieure une cote correspondant à la longueur d’un lit. En dotant désormais ce Trafic d’un nouveau toit (coque sandwich polyester/mousse de polyuréthane, épaisse toile composite déperlante), ce couchage, après relevage dudit toit, gagne en agrément grâce à une hauteur sous barrot revue à la hausse (123/106 cm) annihilant toute sensation de confinement. L’ossature de la carrosserie imposant sa loi, matelas et sommier à lattes présentent une longueur inférieure à la longueur d’usage. Pas de quoi pour autant amoindrir…

3 min
idéal pour deux

En adoptant l’agencement du Livingstone K 2 et en le plaçant à bord d’un Ducato plus long de 57 cm, ce Livingstone 2 ne manque ni de rationalité, ni d’espace. Deux arguments forgeant son succès auprès d’utilisateurs accordant de l’importance au repos nocturne. Avec le lit permanent de largeur constante, ils sont à la fête. Côté lit de dînette, notre enthousiasme est plus pondéré. Celui-ci, sollicitant le siège chauffeur, est plus un couchage occasionnel qui pourra cependant convenir à un jeune enfant. Aucune limite en revanche dans l’utilisation de la dînette faisant appel aux sièges de cabine pivotants. Une dînette où, autour du grand plateau de table (94 x 53 cm) et de sa rallonge (42 x 40 cm), quatre convives trouveront place, tous dans de bonnes conditions de confort…

3 min
un compact très accueillant

Le toit relevable de ce Mirande reprend la formule développée pour celui du Cap Land : parois entoilées amovibles pour une facilité d’entretien et profils métalliques permettant la fixation d’équipements sportifs légers (planche à voile, canoë…). Outre ces caractéristiques innovantes, il abrite un couchage à l’environnement soigné (spots à leds sur flexibles, vide-poches, fenêtres moustiquaires, filet antichute) auquel on accède via une trémie de 43 x 119/87 cm. Son unique faiblesse résidant dans la faible épaisseur de son matelas imposée par la contrainte de la hauteur hors tout de ce Mirande S ne franchissant pas la barre des 2,00 m. Équipé de “matelas” d’épaisseur identique, le lit bas se fait modulable. Pour un seul occupant, il se confectionne très rapidement après pivotement des sièges de cabine, abaissement de la table…

2 min
ce court a tout

Ce Van 50 renoue avec l’esprit des premiers fourgons. Il le fait sans esprit “vintage”, avec un équipement d’aujourd’hui renforçant le confort et l’indépendance, tout en chauffant les nuits d’arrière-saison. Un fourgon dont nous apprécions la longueur urbaine et les deux sièges arrière d’une place équipés d’une ceinture 3 points et d’un appui-tête réglable. Deux sièges réclamant le concours des sièges cabine pour composer deux lits individuels qui pourront être réunis à la tête par une extension. Des sièges qui, avec ceux de la cabine, composent les assises d’une dînette pour quatre (plateau de 55 x 90 cm et rallonge de 34 x 55 cm). Positionné à l’extrémité arrière, le meuble de cuisine dispose d’un plan de dépose et d’un plan de travail relevable (50 x 23 cm), ainsi que…