ZINIO logo
ONTDEKKENBIBLIOTHEEK

Rock and Folk No. 643

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Meer lezen
Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Editions Lariviere SAS
Frequentie:
Monthly
€ 5,86(Incl. btw)
€ 56,22(Incl. btw)
12 Edities

in deze editie

3 min
le colchonero et la jeune fille timide

“La mode, c’est ce qui se démode”, écrivait Jean Cocteau. La mode est par essence éphémère, versatile. Les porte-clés, les badges et les pin’s? Balayés. Des babioles qui paraissaient pourtant, à certains, primordiales. Des must have. Dégagés par une nouvelle hype. Passons sur le Walkman, la cassette, le Minitel ou le magnétoscope… Il en est des objets comme de la télévision. Des émissions immanquables — Les Guignols De L’Info, Le Petit Rapporteur, La Caméra Invisible, Le Monde De L’Accordéon — vlan, dans la grande poubelle des souvenirs! Délicieux, parfois. Les lectures et les programmes pour mômes? Pareil! “Pif Le Chien” ou “Le Club Des Cinq”, Le Manège Enchanté, Bonne Nuit Les Petits, Les Shadoks, La Maison De Toutou, Kiri Le Clown, Flipper Le Dauphin, Goldorak, le gros Casimir, Brok et…

9 min
courrier des lecteurs

Eddie et Bernie Bonjour à tous. J’étais parti pour vous tirer les oreilles, suite à la disparition d’Eddie Van Halen signalée par un simple entrefilet dans vos colonnes. Oh, les gars, une petite nécro peutêtre? Vous n’avez pas connu (pas encore nés?) leurs guignolades sur MTV, période Diamond Dave, avec leur big rock au carré qu’on pouvait siffler sous la douche? Assurément, un rayon de soleil dans les moribondes années 1980. Mais parlons aussi des anciens qui bougent encore. La bombe du moment, c’est Trust, avec la (re) visitation des trois premiers albums et, en premier lieu, de “Répression” qu’on n’avait plus écouté depuis belle lurette. Une grande baffe après plus de quarante ans. Ça pulse et la voix de Bernie toujours bien en avant, ça nous change enfin du robinet…

f0008-01
6 min
télégrammes

AC/DC Funko Pop! vient de divulguer les nouvelles figurines de sa collection Pop!. Les nouveaux selectionnés sont Angus Young, Lemmy et Bret Michaels du groupe Poison… RYAN ADAMS “Wednesdays” est le dix-septième album du singersongwriter. Paru en digital en décembre dernier, il sortira physiquement le 19 mars prochain. ANIMAL COLLECTIVE Le combo originaire de Baltimore a composé la BO du documentaire “Crestone”. Récit de rappeurs Soundcloud qui vivent reclus dans le désert du Crestone (Colorado), cultivant leur herbe et diffusant leur musique via Internet. Il est visible en VOD depuis le 16 février. La sortie vinyle est en préparation. ART BRUT Le quatuor britannique, basé à Berlin, lance sa propre marque de café “Art Brewed”, en partenariat avec Vinyl Coffee et Alcopop! Records. £10 pour le paquet de 250 g en édition limitée, £16 s’il est agrémenté…

f0010-01
9 min
pierre richard

“Shoobidibap tchoomtak ratatat patapong” SAIT-IL QU’UN RAPPEUR FRANÇAIS, HOOSS, LUI A CONSACRÉ UNE CHANSON HOMONYME (“Mon amour j’suis un guignard/ Maladroit comme Pierre Richard”)? Ce que l’on sait de lui après près de deux heures en sa compagnie, c’est que son nouveau disque “Nuit A Jour” n’est pas un caprice d’acteur mais un formidable ovni aux textes ciselés par l’auteure Ingrid Astier et aux musiques composées par JB Hanak du groupe dDamage. Et que ses goûts musicaux sont aussi éclectiques que sa plantureuse filmographie. Comme un coup de poing dans la figure ROCK&FOLK: Comment est né ce projet de disque? Pierre Richard: Ingrid Astier m’avait demandé si ça ne m’ennuyait pas de lire des textes pour une espèce de cocktail élégant qu’organisait Gallimard. Elle me dit qu’un ami viendrait avec sa guitare… Moi, je…

f0013-01
4 min
tv priest

“Pleurer ou vomir” S’IL FALLAIT ÉCRIRE “LA DISCOTHÈQUE IDÉALE POUR SE FAIRE PÉTER LA GUEULE”, le premier album de TV Priest entrerait haut la main dans la sélection. Pour en parler, le mal nommé Charlie Drinkwater offre l’une des premières interviews de son groupe depuis cette Angleterre artistiquement florissante et physiquement confinée. Hilare, joyeux, jubilant, nous avons discuté une heure avec un homme heureux de briser des genoux. Frustration et colère Rock&Folk: La sortie de ce premier album semble avoir été une véritable épopée? Charlie Drinkwater: Ah, ah, ah! Oui. TV Priest n’existe que depuis un an, mais je connais certains des gars du groupe depuis qu’on en a six! J’ai vécu avec Nic (Bueth, bassiste, ndr) et Alex (Sprogis, guitariste, ndr) plus longtemps qu’avec ma femme! On fait de la musique depuis notre…

f0017-01
5 min
music on hold

“Un alibi pour sortir” UN JOUR D’HIVER, À PARIS. Des mouettes fondent sur la fontaine Saint-Michel, convoitant les restes d’un kebab abandonné par un touriste quelques minutes auparavant. Il pleut, à peine. Emile Cartron-Eldin, de Music On Hold, est ponctuel. Il a vingt-sept ans. Parisien. C’est un géant filiforme et adorable. Très cultivé. Pas dupe. Pas cynique non plus. Qui aurait pu choisir d’embrasser une carrière classique et financièrement attractive. Au moment d’évoquer les groupes qui lui ont transmis, adolescent, la passion de la musique, il préfère parler d’alibi plutôt que d’influence: “La musique, tu l’aimes parce que c’est celle que tu vois, c’est un alibi pour sortir…” Les Ramones à six ans Grâce à ses parents, il a découvert les Ramones à six ans, Devo et Kraftwerk à huit, vu des centaines…

f0018-01