Saúde & Forma Física
Docteur GOOD

Docteur GOOD

No. 18

Le nouveau magazine bien-être et santé, incarné par Michel Cymes qui partage toutes ses connaissances et ses conseils pour changer nos habitudes afin de rester en bonne santé. Expert, sans tabou et toujours positif !

País:
France
Língua:
French
Editora:
Reworld Media Magazines
Periodicidade:
Bimonthly
Ler Mais
ASSINATURA
US$ 11,48
6 Edições

nesta edição

2 minutos
en demi-teinte

Ah ! les sondages… Ils se suivent et parfois ne se ressemblent pas. Avec le confinement, les sondeurs se sont penchés sur nos modes de vie pendant cette période. En avons-nous profité pour prendre de bonnes habitudes ? Oui et non. En premier lieu, près d’un tiers des Français affirme avoir pris du poids* (entre 2 et 3 kilos en moyenne). Et pourtant, ils ont aussi été moins nombreux à boire (les buveurs occasionnels sont passés de 57 % à 51 %) et à manger gras et salé. Une amélioration que l’on peut facilement expliquer par la mise entre parenthèses de la vie sociale : moins de rencontres, moins d’occasions de prendre l’apéro… Côté activité physique, les choses sont plus difficiles à décrypter. Toujours selon le même sondage, la pratique…

6 minutos
good news

La vidéotransmission au Samu Grâce à un simple bouton, le médecin régulateur du SAMU peut désormais entrer en contact vidéo avec le patient qui l’a appelé. Une fonction très utile pour évaluer la gravité d’une blessure, d’une brûlure, un état confusionnel… et décider plus rapidement de la bonne prise en charge pour le médecin. Cette nouvelle application Nomadeec, développée par Exelus, équipe déjà les SAMU de la Vienne et de la Haute-Marne, et devrait s’étendre rapidement. La connexion se fait via l’envoi au patient d’un lien sécurisé par SMS ou par mail ; il suffit d’être équipé d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur. VERY GOOD ! Toujours moins de fumeurs C’est ce qu’a révélé Santé publique France à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai dernier. En 2019, 30 %…

6 minutos
vaccin pourquoi est-ce si long?

Durée : 3 à 6 mois PHASE EXPLORATOIRE Dès l’arrivée du virus, les chercheurs étudient le microbe qu’ils veulent combattre sous toutes les coutures et explorent les pistes qui vont permettre d’apprendre à notre système immunitaire à lutter contre lui. Tout l’enjeu est que le vaccin soit suffisamment efficace pour créer une réaction immunitaire sans nous rendre malade… Différents types de vaccins existent, avec notamment ceux qui utilisent le virus inactivé, mais grâce à la biologie cellulaire et moléculaire, les chercheurs peuvent n’utiliser que des parties-clés des agents infectieux pour obtenir cette protection. POINT COVID-19 Le génome (la carte d’identité) du SARS-CoV-2 a été identifié très rapidement. Ce fut le cas fin janvier à l’Institut Pasteur de Paris. v Des centaines d’équipes de chercheurs travaillent depuis sur de multiples pistes de vaccin. Même…

1 minutos
les principaux types de vaccins

À partir de germes non vivants PLUS RAPIDES À FABRIQUER MAIS NÉCESSITANT PARFOIS UN ADJUVANT. Ici on prend le virus entier non vivant, ou seulement une partie du virus, qui permet cependant au système immunitaire de reconnaître le germe tout entier. On diminue ainsi le risque d’effets secondaires. Pour stimuler l’action de cette fraction de virus, un adjuvant peut être ajouté au vaccin : il augmente la réponse immunitaire et permet de réduire la dose de vaccin, ou le nombre de rappels. Les vaccins contre le pneumocoque, le méningocoque, le tétanos, le HPV ou la coqueluche sont faits ainsi. À partir de germes vivants atténués TRÈS EFFICACES MAIS LONGS À DÉVELOPPER. Ce sont les plus immunogènes c’est-à-dire les plus capables de provoquer une bonne production d’anticorps pour nous défendre contre un virus ou…

1 minutos
pour le covid d’autres pistes sont testées

Devant l’urgence de mettre au point rapidement un vaccin, la voie du virus vivant inactivé est rare car longue. Parmi la centaine de candidats vaccins étudiés pour lutter contre le SARS-CoV-2, près de la moitié sont des vaccins non vivants partiels qui utilisent la protéine Spike, responsable des picots qui forment une couronne autour du virus (et qui lui ont donné son nom « Corona virus »). C’est cette protéine qui permet au virus de s’accrocher à une cellule-hôte de notre organisme pour s’y introduire et s’y développer et c’est contre elle que sont dirigés nos anticorps. Mais d’autres voies sont explorées car encore plus rapides à développer : celles qui utilisent l’injection d’ADN ou d’ARNm codant pour un antigène d’intérêt (la protéine Spike par exemple). Ce type de vaccin…

4 minutos
stop-covid, la liberté... de se protéger !

Pourquoi ça me dépasse ? Parce que tout d’abord cette appli n’est pas obligatoire. La télécharge qui veut. Ensuite elle n’est que temporaire : le temps de s’assurer qu’aucun cluster incontrôlé ne relance l’épidémie en France après la phase de déconfinement. Elle est ainsi prévue pour être suspendue 6 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire, c’est-à-dire le 10 janvier 2021. Enfin, moi je pense à tous ces travailleurs qui n’ont pas eu le choix de se confiner et qui, aujourd’hui, continuent d’être présents dans les hôpitaux, aux caisses des supermarchés, à l’arrière des camions-poubelles, au volant des camions de livraison... Bref en contact toute la journée avec une grande quantité de personnes. Quand ils se rendent sur leur lieu de travail dans des transports en commun parfois bondés,…