EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Casa & Jardim
ELLE Décoration FranceELLE Décoration France

ELLE Décoration France HS Jan 2015

Evadez-vous vers des destinations de rêve, invitez-vous dans des maisons hors du commun, visitez de fabuleux jardins, dénichez les bonnes adresses shopping. ELLE Décoration, une véritable source d'inspiration pour embellir votre intérieur !

País:
France
Língua:
French
Editora:
Hachette Filipacchi Associes
Ler Maiskeyboard_arrow_down
ASSINATURA
US$30,02
9 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time9 minutos
elle dêco news

Flocon Un fil noir et un abat-jour en porcelaine blanche, cette suspension mixe les valeurs sûres. “Notre Dame”, design Laura Straßer, en acier brossé et cordon en tissu, Ø 19 x h. 21 cm, 220 € KARAKTER COPENHAGEN. Chic, l’Antique ! Monumentaux, les portraits mythologiques signés Carlo Dal Bianco. Ici, Hébé, fille de Zeus et d’Héra, s’affiche en format XXL sur fond d’or. “Ebe oro”, mosaïque de verre et or 24 carats, tesselles de 10 x 10 mm, panneau de 158 x 252 cm, 13 400 €, série limitée,BISAZZA. Bonne grille Patricia Urquiola met les tables en cage avec les modèles “Mesh” ! Pied en aluminium, plateau en aluminium ou teck, Ø 60 x h. 40 cm, 784 € et Ø 135 x h. 33 cm, 1 475 €, KETTAL. Come-back Repéré dans l’appartement de Charlotte Perriand en 1927 et…

access_time1 minutos
phénomène l’art brut

Trois questions à Roxana Azimi, auteur de “La Folie de l’art brut” (éd Séguier). Qu’est-ce l’art brut ? L’expression « art brut » a été inventée par Jean Dubuffet en 1945. Il désignait ainsi toutes les productions artistiques qui n’étaient pas liées à « l’art officiel » mais créées par des artistes autodidactes et marginaux, qui trouvaient dans l’art le moyen d’endiguer une douleur existentielle. Pourquoi ce nouvel engouement ? Depuis quelques années, des institutions comme la Maison Rouge ou le Lam l’ont défendu et montré autrement, avec un effet d’entraînement. Et puis, l’art contemporain s’essoufflant, l’art brut trouve, dans sa myriade de formes abstraites, figuratives, textuelles, la magie et le mystère dont il a besoin pour régénérer ses formes. Un peu comme quand Gauguin, en quête d’ailleurs, voguait vers les îles Marquises. Quels sont…

access_time1 minutos
un air de famille

Taillé pour la pêche au gros, le lampadaire de Yonel Lebovici (1) flotte sur les eaux de la création depuis 1990. Remontant le courant jusqu’à lui, les suspensions “Flow (t)”(3) et les vases “Buoy”(4) attrapent ses lignes évocatrices quand les flacons de Margaux Keller (5) se parent de vrais flotteurs. Est-ce pousser le bouchon trop loin que de voir dans la lampe d’Ionna Vautrin (2) un air du luminaire de Lebovici? Si oui, gageons qu’ils ne prendront pas la mouche pour autant. 1/Lampadaire “Flotteur” de Yonel Lebovici, 1990, bois laqué, acier peint, aluminium poli, 48 x 28 x h. 208 cm, prix sur demande (Galerie Chastrel-Marechal). 2/Lampe “Doll” d’Ionna Vautrin, verre soufflé, ABS coloré et polycarbonate, 155 €, FOSCARINI. 3/Suspension “Flow (t)” de Nao Tamura, 2014, verre soufflé, de Ø 16,20 à 20,40…

access_time4 minutos
didier krzentowski l’illuminé

« Un jour, un psy m’a dit que collectionner était une névrose. Cela fait trente-cinq ans — et 700 lampes ! — que ça dure. Et je ne suis pas près de m’arrêter. » Collectionneur monomaniaque, Didier Krzentowski chine, fouille, musarde, en quête d’un lustre, d’une applique ou d’un lampadaire d’origine. En 2012, il publiait, avec son épouse Clémence, “The Complete Designers’Lights”, un livre dédié aux fruits de sa passion – devenu une bible pour les pros, Sotheby’s et Christie’s en tête. L’ouvrage, épuisé, revient en ce début d’année 2015, étoffé de 250 modèles supplémentaires. A l’occasion de cette nouvelle édition, Didier Krzentowski puise dans sa collection pour métamorphoser les galeries Kreo de Paris et de Londres en grottes magiques, riches de 150 stalactites et stalagmites lumineuses. « Collectionner, c’est une…

access_time13 minutos
«chais-d’œuvre» du bordelais

1 CHÂTEAU TALBOT, FORÊT ENCHANTÉ Du sol jaillissent des dizaines d’« arbres » en béton qui semblent soutenir le plafond à caissons et se reflètent à l’infini sur les murs recouverts d’un glacis d’aluminium à la douce lumière. Futuriste, monumental, ce chai d’élevage signé des architectes bordelais Nairac & Vacheyrout ne ressemble à rien de connu. Dans une atmosphère recueillie et onirique, on s’attend à voir passer une nymphe ou Bacchus lui-même. Rien ne laisse entrevoir cette merveille de l’extérieur. Dommage? Pas forcément. Car Château Talbot a toujours cultivé la réserve. « Pour être propriétaire d’un cru, il faut en être en quelque sorte amoureux », disait Désiré Cordier en parlant de Talbot au début du XX siècle. Aujourd’hui, ce nouveau chai est la déclaration d’amour de Nancy Bignon-Cordier. Saint-Julien-Beychevelle (05 56…

access_time2 minutos
chic exc entrique

1/Associer les contraires devient un trait de caractère comme dans la collection automne-hiver 2014-2015 de Dries van Noten. (www.driesvannoten.be) 2/Alternative à la taxidermie ? La jeune designer américaine Diana Beltràn Herrera est une virtuose de la sculpture en papier. Ici, son héron bleu, issu de la série “Paper Bird”. (www.dianabeltranherrera.com) 3/Gwyneth Paltrow, Ewan McGregor, Olivia Munn arborent la même moustache dandy à l’affiche du film “Charlie Mortdecai” de David Koepp. (En salles, le 21 janvier 2015.) 4/9/Barima Owusu Nyanteky est l’auteur du blog “Mode Parade” Ici, son portrait issu du livre “I am Dandy” édité par Gestalten. Cette maison d’édition berlinoise met en scène 57 excentriques dans leurs appartements complètement crazy. (Photos de Rose Callahan). 5/Une bible du dandy ? Derrière Mr Porter se cache une équipe passionnée de mode basée à Londres, dont…

help