EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Moda
JalouseJalouse

Jalouse Juillet-Aout 2015

Magazine de mode pointu pour la trentenaire active, urbaine et branchée, Jalouse offre un panorama complet des must-haves de la saison. Retrouvez sur cette version numérique, des bonus vidéos, des photos supplémentaires inédites ou encore les meilleurs sons du moments.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Les Editions Jalou
Ler Maiskeyboard_arrow_down
ASSINATURA
US$19,03
10 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time1 minutos
making of

Le mannequin et reporter Alba Galocha et la styliste Helena Tejedor : deux Espagnoles parisiennes passionnées qui vont compter dans la moda internacional. Lucky Blue Smith, plus beau mannequin homme du moment, et Jennifer Eymère se font du pied sur canapé. Alice Moitié, la photographe perchée. Jennifer Eymère et Éléonore Jalou, aka les Palm Springs Breakers, lors du défilé Croisière de Louis Vuitton dans la ville-oasis de Californie.© Jennifère Eymère, © Helena Tejedor, © Charlotte Thommeret. ■…

access_time2 minutos
contributeurs

EMILY MARANTLa curieuse-née, qui réclamait des sorties musée à 5 ans, formée au marketing et spécialisée dans les produits dérivés du marché de l’art, se verrait bien éditer des multiples. La responsable du pôle mode et design de Spootnik, qui a permis àJalouse de tenir son petit magasin sur cet e-store pour connaisseurs, quitte aujourd’hui ses fonctions pour monter le Studio Marant. Elle soutient aussi la jeune création, Chez moi, Paris, Jour/né, de mèche avec les institutions culturelles comme la Galerie des Galeries Lafayette ou le MAMO à Marseille, une ville chère à cette Parisienne qui aime prendre des bains de mer, même en plein hiver, au Cercle des nageurs, et profiter du toit-terrasse du centre d’art perché sur la cité radieuse de Le Corbusier, dont elle vous conseille l’exposition…

access_time2 minutos
bonnes ondes

Avant d’aller chercher les vagues au creux de l’été, on collectionne des pépites pour les coller dans notre album «Best of the best». Notre sélection de petites merveilles triée sur le volet commence par un who’s who de musique, cinéma, vidéo, expo, mode, etc., qui va de Flavien Berger à Bella Hadid en passant par Stacy Martin. Bref la bonne liste pour surfer tranquillement vers la rentrée. Une rentrée qui risque d’être monopolisée par un visage, celui de Lily-Rose Depp, fille de Vanessa et Johnny, qui déchaîne les passions depuis son apparition à un défilé Chanel Métiers d’Art. Loin de cette petite princesse très réelle qui s’amuse avec les médias, le cinéma, lui, se réapproprie de plus en plus les contes de fées classiques, sans toujours respecter leur ultraviolence séminale.…

access_time1 minutos
bonne impression

Une affiche naïve, mais tournée la tête en bas : arrivées à leur 46 édition, les Rencontres d’Arles font peau neuve sous la direction de Sam Stourdzé, avec un programme résolument transversal qui explore, en quelque 50 expositions, les territoires d’hybridation pluriels que la photographie partage avec la musique, le cinéma et l’architecture. Le seul mot d’ordre d’une sélection d’images traversant joyeusement le temps, les goûts et les supports ne pourra dès lors qu’être le décloisonnement, entre relectures des grands du passé, résonnances disciplinaires et émergences inattendues : Arles, ou comment aller des motels de Stephen Shore au Las Vegas de Robert Venturi en passant par les collages identitaires pop du jeune Sénégalais Omar Victor Diop.«ARLES 2015. LES RENCONTRES DE LA PHOTOGRAPHIE» : du 6 juillet au 20 septembre, différents…

access_time1 minutos
pochettes sur prises

Pochette de l’album Middle man de Boz Scaggs par Guy Bourdin (Columbia FC 36106, États-Unis, 1980).Àl’extérieur, un artiste coté – Andy Warhol, Guy Bourdin ou Raymond Pettibon. À l’intérieur un groupe mythique – le Velvet Underground, Boz Scaggs (photo) ou Sonic Youth. De quoi s’agit-il? D’un carré de carton enveloppant un rond de plastique : la pochette d’un disque. Difficile de concevoir des images évoquant plus étroitement un son spécifique que les créations visuelles orchestrées par des artistes, toutes époques confondues, pour quelques-uns des albums cult de l’histoire de la musique – du collage sur fond jaune signé Linder Sterling pour les Buzzcocks à la banane tout aussi jaune et cachant une version rose ambigument érotique d’Andy Warhol pour le Velvet.IL EST BEAU, VU DE L’EXTÉRIEURCet été, pour les Rencontres…

access_time1 minutos
les lys noirs

Depuis leur premier album venimeux l’an dernier, les Death Valley Girls continuent de souffler sur les braises de leur rock ardent. Mené par une chanteuse à la fureur digne de Karen O (Yeah Yeah Yeahs), ce gang mixte de l’écurie californienne Burger Records aligne les singles magistraux, entre psychédélique et garage. Après l’ébouriffant Electric High et ses guitares lacérées, l’entêtant Summertime annonce un été caniculaire, à faire fondre l’asphalte des routes de la Vallée de la Mort.DEATH VALLEY GIRLS, single Summertime (en écoute sur Soundcloud).© David Corio, © Ammo Books photo Frédéric Desmartin, DR. ■…

help