EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Moda
JalouseJalouse

Jalouse No. 199

Magazine de mode pointu pour la trentenaire active, urbaine et branchée, Jalouse offre un panorama complet des must-haves de la saison. Retrouvez sur cette version numérique, des bonus vidéos, des photos supplémentaires inédites ou encore les meilleurs sons du moments.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Les Editions Jalou
Ler Maiskeyboard_arrow_down
ASSINATURA
US$18,87
10 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time1 minutos
spoiler

Fanzines de luxe /12 by Willy Vanderperre, Let’s Panic, Candy ou Buffalo Zine, les fanzines mode excellent dans la créativité décalée et le no limit. Ida Immendorff Fille unique des peintres Oda Jaune et Jörg Immendorff, l’artiste de 15 ans livre à la jeune doctorante de Harvard Jacobé Huet souvenirs d’enfance et volontés artistiques, entre Central Saint Martins et défilés. Filles de… La mode voue un véritable culte aux enfants stars des rois de la pop Paris Jackson et Lourdes Leon. La première commence à se montrer entre front rows et couvertures de magazines alors que la seconde vit sa vie d’adolescente à l’abri des médias. Battle sur leurs débuts fracassants. Séries Plus qu’une obsession, la série télé est en passe de devenir le premier hobby planétaire, toutes générations confondues. Plutôt une bonne nouvelle pour le géant…

access_time3 minutos
contributeurs

1. Laureen Parslow (voir p. 114) Âge ? 32 ans. Nationalité ? Française. Background ? Première stagiaire de Vice France en 2006, après des études de com’, puis assistante du rédac-chef à Playboy en 2008-2009. Je m’installe à Londres et deviens pigiste tendance-société pour Grazia, Glamour, Madame Figaro et Jalouse, avant de revenir en France pour être chef de rubrique magazine chez Stylist. Rêviez-vous d’être journaliste lorsque vous étiez enfant ? Je rêvais surtout d’une chose et son contraire : vivre le plus d’expériences possible, rencontrer des gens créatifs, voyager et, à côté de ça, je me voyais aussi illustratrice chez moi, à m’occuper de mes enfants. Aujourd’hui, je fais à peu près les deux (l’illustration en moins). Pour qui travaillez-vous ? Actuellement, je continue de piger pour les magazines cités ci-dessus quand j’ai le…

access_time1 minutos
futur

What’s next ? Mieux qu’une touche avance rapide – fréquemment poussée par les nouveaux adeptes du visionnage de programmes en fast-forward – et surtout mieux que la peur de demain qui nous entoure, ce numéro de printemps propulse dans le futur, et le célèbre. Des accessoires bientôt cultes ; une pilule qui nous transporterait dans un ailleurs, prophétisée par l’un des géants de la série télé ; des icônes – Jane Forth ou les mannequins du livre Models Matter – qui n’en finissent pas d’infuser l’avenir ; une chanteuse – Kacy Hill – star à venir ; des journaux de mode – Let’s Panic, Buffalo Zine et Candy – bien décidés à écrire le “jour d’après” ; et Jalouse, premier coffee-table book à sortir tous les mois : le futur…

access_time1 minutos
les lunettes seventies font (encore) mouche

1969, Woodstock. La nouvelle vague beatnik – Janis Joplin, Jimi Hendrix et Bob Dylan – s’affiche en lunettes rondes à verres flashy. Un demi-siècle plus tard, sur les podiums du printemps-été 2017, les nouveaux hippies rejouent la scène : Alessandro Michele chez Gucci, Peter Dundas chez Roberto Cavalli, Elie Saab, Giorgio Armani… Tous s’amourachent d’une néo-Joan Baez en pantalon pattes d’eph’ et monture maximaliste, forme mouche, carrée ou aviateur. Mais pourquoi cet énième retour en grâce du baba-cool et de ses binocles fétiches ? Lassés du brutalisme, les créateurs se raccrochent à une époque où le “bon goût/mauvais goût” n’existait pas. Car, dans les années 1970, plus les solaires sont bling, plus l’allure est peace. Moins hippie que la mouche, les lunettes aviateur sont aussi prisées qu’un jabot ou qu’un…

access_time1 minutos
the kooples bouge les lignes

“Chaque collection aura une image particulière, une identité forte pour apporter beaucoup plus de nouveauté, beaucoup plus de créativité.”Alexandre Elicha Fini les traditionnelles lignes saisonnières. Afin de se rapprocher davantage des envies de ses clients, The Kooples propose désormais 12 collections par an pour faire face plus rapidement à un désir de consommation en pleine mutation. Et, pour l’occasion, elle présente Sunrise. Prélude des collections été, cette ligne capsule prône la légèreté dans un esprit bohème. Avec elle, on se projette dans un monde lumineux où règne le soleil californien, une touche folk et aussi des souvenirs de voyages en Asie. Une ligne qui retranscrit autant la philosophie de la marque que son audace créative, une attitude libérée et ses horizons nouveaux. www.thekooples.com…

access_time1 minutos
aux expos du printemps en margiela.

1. Minimal. Carl Andre, Sol LeWitt ou encore Fred Sandback : c’est à une plongée dans l’art conceptuel et minimal américain que nous invite la galerie Thaddaeus Ropac de Londres. Parmi les plus belles pièces de la collection réunie par Egidio Marzona depuis le milieu des années 60, l’une des premières sculptures de Richard Serra, datant de 1968, ou les néons de Dan Flavin. Marzona Collection à la galerie Thaddaeus Ropac, Londres, du 28 avril au 29 juillet. 2. African art. La prochaine expo de la Fondation Vuitton met la richesse de l’art contemporain africain (subsaharien et sud-africain) à l’honneur. L’un de ses cocurateurs, l’homme d’affaires et collectionneur Jean Pigozzi, est par ailleurs photographe et ami des stars (Elizabeth Taylor, Elle Macpherson, Woody Allen se sont pressés autour de la piscine de…

help