EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Moda
JalouseJalouse

Jalouse No. 203

Magazine de mode pointu pour la trentenaire active, urbaine et branchée, Jalouse offre un panorama complet des must-haves de la saison. Retrouvez sur cette version numérique, des bonus vidéos, des photos supplémentaires inédites ou encore les meilleurs sons du moments.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Les Editions Jalou
Ler Maiskeyboard_arrow_down
ASSINATURA
US$18,87
10 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time1 minutos
spoiler

Les vierges et le soldat D’un côté, Les Proies de Don Siegel avec Clint Eastwood, en 1971 ; de l’autre, Les Proies de Sofia Coppola avec Colin Farrell, en 2017. Jalouse joue au jeu des sept erreurs pour comparer les deux chefs-d’œuvre (page 116). Les 1001 visages de Miley Cyrus Depuis la série Anna Montana dont elle était l’héroïne en 2006, Miley Cyrus n’a cessé de se réinventer pour devenir aujourd’hui une star absolue. Difficile de ne pas perdre le fil entre tous ses avatars. Le dernier en date : une apparition virginale en cover de son dernier single intitulé Malibu (page 48). Cover story Duo aussi créatif qu’amoureux, le leader du groupe La femme Marlon Magnée et le top modèle Grace Hartzel incarnent leur univers onirique pour ce shooting de mode visionnaire (page 54). Activisme Le…

access_time2 minutos
contributeurs

1. Rory DCS (voir p. 126) “Né à Londres, je suis resté dans ma bulle jusqu’à mes 14 ans, depuis je ne cesse de parler. Je suis le second d’une famille de six enfants. J’ai vécu à Londres pour l’école et Sydney pour l’hiver. J’ai passé plus de cent jours de ma vie dans un avion et six jours dans un Uber. Je préfère mon Martini version Gin, sec avec un concombre. J’ai étudié le journalisme de mode, mes premières photos sont tirées de mes soirées. Sortir pour travailler était trop difficile alors j’ai commencé à photographier des mannequins. C’était ok mais pas dingue, alors je suis parti en vacances pendant plusieurs années. J’ai fait un livre sur ‘être fun’ puis je suis devenu directeur artistique. Toujours ce sentiment d’être en…

access_time1 minutos
l’amour toujours

On n’avait jamais vu ça. Une telle fièvre créatrice et une telle implication. Dès que le projet de les avoir en cover et dans une série mode a germé, Marlon Magnée, du groupe La Femme, et sa girlfriend, le top Grace Hartzel, ont envoyé des dizaines de pistes d’inspirations pour les images ou pour ces décors qu’ils ont conçus eux-mêmes. Ils rêvaient de travailler avec la photographe Paulina Otylie Surys, et l’effervescence a gagné toute l’équipe dès les essayages. On a aussi été bluffé par leur gentillesse : en apprenant que la fille de l’assistant photo était fan du groupe, Marlon a tenu à la faire venir sur le shoot et lui a dédicacé son T-shirt. Bref, ces amoureux-là nous ont conquis par leur vision artistique, leur énergie, leur belle osmose et…

access_time1 minutos
le velours rustique est à nouveau chic

Qui aurait parié, il y a dix ans, sur un retour du bon vieux complet côtelé, uniforme du chasseur de petit gibier Belle Époque ou du prof d’université dégingandé? Et pourtant, après avoir tout fait pour l’oublier, la mode ré-adoube son meilleur ennemi. En 2017, les jeunes créateurs manient le velours anglais, le check et la laine bouillie aussi bien que le plexiglas, le néoprène et le lurex. Loin de se borner à la trop mièvre “panne”, ceux-là prônent la rusticité du velours : ras ou côtelé, l’étoffe des rois se porte précisément sans fioriture, en total look pour les plus radicaux. À Londres, chez Simone Rocha, le british velvet est légion, décliné sur des tailleurs bruts de décoffrage, pour héroïnes à la Ken Loach. Même authenticité chez Y/Project, où…

access_time1 minutos
à new york en calvin klein

De l’avenue Montaigne à Manhattan, il n’y a qu’un pas, franchi par Raf Simons, qui affirme sa vision à la fois minimaliste et ultra moderne avec son premier défilé Calvin Klein automne-hiver 2017-18. Le “color block” de ce look graphique donne envie de sillonner les musées et les galeries en quête de la bonne toile. Collage inspiré. L’artiste américain Robert Rauschenberg a exploré tous les médiums possibles : collage, sculpture, dessin, peinture, film, son ou performance. Le MoMA expose ses œuvres incontournables et ses collaborations avec ses amis, parmi lesquels John Cage, Merce Cunningham, Jasper Johns, Jean Tinguely ou Cy Twombly. Expo “Robert Rauschenberg: Among Friends”, Mof MoMA, New York, jusqu’au 17 septembre. moma.org Photos Marcio Madeira; “Overdrive”, 1963, Robert Rauschenberg Foundation; “Retroactive I”, 1964, 2017 Robert Rauschenberg Foundation, Allen Phillips/Wadsworth Atheneum…

access_time2 minutos
la nébuleuse de kym ellery.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans la mode ? J’ai toujours voulu être créatrice de mode. Ma mère m’a appris à coudre à 8 ans et, depuis, je n’ai jamais cessé de vouloir créer de beaux vêtements. Votre artiste préféré ? J’adore Tracey Emin, c’est une intellectuelle rebelle. Votre livre de chevet ? Gratitude, écrit par le neurologue Oliver Sacks. C’est un livre si émouvant, j’ai pleuré du début à la fin. Avez-vous un mentor ? Beaucoup au sein de mes proches. Je suis tellement heureuse d’avoir autant de soutien dans mon travail ! Votre film culte et pourquoi ? Buffalo ‘66 de et avec Vincent Gallo et Christina Ricci. La photographie du film – des couleurs blanchies – de Lance Acord, est incroyable. Un lieu ou une activité pour lâcher…

help